Committed to connecting the world

SDG

International Girls in ICT Day 2013 events

​L'autorité Nationale de Régulation des TIC​

Moroni, Union des Comores, 2013, April 20

INTRODUCTION

L'Union des Comores, à l'instar des autres pays membres de l'Union Internationale des Télécommunications, a célébré le 20, 24, et 27 avril 2013 la Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC. 

L'autorité Nationale de Régulation des TIC, en sa qualité de partenaire privilégié de l'UIT, a mobilisé les ressources humaines et techniques nécessaires pour l'organisation, le bon déroulement et la réussite de cet évènement tout en restant fidèle, aussi bien à l'esprit qu'à la forme du message que le directeur du Bureau de Développement - BDT, Monsieur BRAHIMA SANOU a bien voulu transmettre aux jeunes filles du monde entier. Message selon lequel, rien ne devrait retenir les jeunes filles à s'impliquer davantage et à envisager des carrières dans le secteur des technologies de l'information et de la communication en plein essor. L'ANRTIC, après avoir mis en place une équipe de travail et de sensibilisation, s'est appliquée à faire connaître à travers une tournée dans l'ensemble de l'Archipel des Comores, l'irréductible intérêt des TIC dans presque tous les domaines. Elle s'est également déployée à faire la promotion des métiers qui peuvent s'offrir aux générations futures, plus particulièrement, aux jeunes femmes et jeunes filles. Cette campagne, au-delà de la population cible, s'est adressée aux entreprises en les encourageant à faire des jeunes femmes et jeunes filles, les portes drapeaux de la réussite entrepreneuriale par les TIC.

Pour susciter l'implication et l'intérêt du plus grand nombre, nous avons célébré cet événement dans les Alliances Franco-Comoriennes (Grande-Comore, Moheli et Anjouan) qui sont des structures à vocation culturelle, habituellement fréquentées par les jeunes élèves. 

Les célébrations se sont généralement déroulées sous forme d'échanges, de conférences-débats et de témoignages pour créer une atmosphère d'interactivité entre les présentateurs et les jeunes femmes et jeunes filles.

Pour donner à cet événement toute sa dimension et la place qui lui revient, le Ministère en charge des TIC, a présenté une note en conseil en vue de sensibiliser le Gouvernement sur la nécessité de faire la promotion des TIC l'argument, l'outil central de développement. C'est ainsi que la célébration de cet évènement a vu la participation d'importantes personnalités pour ne citer que la comissaire en charge de la promotion du genre.

DE LA PHASE PREPARATOIRE A LA CELEBRATION DE L' EVENEMENT

PHASE PREPARATOIRE

Après avoir pris connaissance du thème et du message devant être passé auprès des jeunes femmes et jeunes filles, l'ANRTIC a immédiatement mis en place une équipe de réflexion pour définir la forme la plus appropriée pour intéresser les populations cibles. Cette équipe était composée de deux principaux groupes:

Un groupe chargé de réfléchir sur le contenu, les supports de communication et les formes de diffusion du message. Il s'est agi naturellement de la conception d'une affiche, de la définition des slogans pour les banderoles et de la structure d'un documentaire vidéo. Mais pas seulement, ce groupe a également défini le programme sur le déroulement des évènements dans les différentes Iles.

Un second groupe de travail consacré à la logistique et à la communication proprement parler. Une fois les conceptions et les supports de communications définis, ce groupe a dressé la liste des personnalités devant prendre part aux différentes cérémonies, a sélectionné les établissements scolaires dans lesquels des interventions devaient être faites auprès des élèves.

Sur le terrain, l'équipe de communication a effectué, sur autorisation des chefs d'établissements, des interventions auprès des élèves pour expliquer l'intérêt de cet évènement. 

Pour s'assurer d'une mobilisation massive et une réussite incontestable de l'évènement, l'ANRTIC a également mis à disposition des jeunes femmes et jeunes filles plus de 800 t-shirts, 1000 stylos et 400 agendas.

CELEBRATION DE L'EVENEMENT

Dans l'ensemble de l'Archipel, la Journée internationale des jeunes flles dans les TIC a été célébrée de la même manière.

Nous avons procédé à l'inviation des chefs d'établissements et des autorités insulaires en vue de faciliter aussi bien la sensibilisation et la communication. Trois jours avant la tenue de la cérémonie, l'ANRTIC a financé le déplacement des équipes de logistique et des agents devant assurer les présentations.

Les célébrations se sont déroulées de facon uniforme dans chaque Ile.

Au début de la cérémonie, nos équipes préparées à cet effet, ont assuré l'accueil des invités (officiels, élèves, membres de la société civile).

Après le discours des officiels:

(Anjouan) Commisaire chargé de la promotion du genre,

(Mohéli) Conseiller du Gouverneur,

(Ngazidja) Ministre en charge des TIC,

la diffusion du message du Directeur du BDT, Monsieur BRAHIMA SANOU a immédiatement suivi.

Une présentation sommaire sur les missions et le rôle de l'ANRTIC a été faite par le conseil juridique, la Conseillère chargée de la communication et le Directeur Technique de l'Institution. Ces interventions visaient à montrer à l'audience l'existence d'une structure publique qui, au-delà de sa principale mission de régulation, soutient toute la politique de la promotion des TIC dans l'ensemble de l'Archipel.

Ces interventions ont été suivies de la projection d'un documentaire réalisé par l'ANRTIC reprenant la philosophie du message de l'UIT. Mise en valeur du secteur, les perspectives qu'il offre en termes de carrières et de métiers d'avenir pour les jeunes femmes et jeunes filles.

Les moments forts des cérémonies ont été marqués par:

Le témoignage d'une femme dont le cursus universitaire, les responsabilités qu'elle occupe au sein de la société nationale des télécommunications et le cheminement de sa carrière, demeure aussi parlant qu'incitatif. Il s'agit de de Mme FAHMY HOUSNAT responsable de Département Roaming et SMS à Comores Télécom.

Ensuite, la présentation de M. AHMED ABDOULATUF, Chef de Département Génie Informatique au sein de l'Université des Comores. Cette intervention argumentée par des aspects sociologiques et appuyée par des chiffres, a réellement démontré l'intérêt. l'élan et les taux annuels de réussite des jeunes filles dans son département. Le fil de ses diapos nous a également beaucoup appris sur les métiers liés au secteur des TIC et sur les origines des blocages dont les jeunes filles sont victimes. Le but de cette présentation s'est essentiellement focalisé sur le démontage des idées recues selon lesquelles il y aurait des métiers réservés aux femmes et d'autres réservés aux hommes. Le présentateur s'est attaché à démontré que le secteur des TIC n'est pas uniquement réservé aux jeunes ayant poursuivis des études scientifiques, il est aussi ouvert aux formations d'ordre littéraire en ce sens qu'il a besoin d'être géré et administré comme tout secteur.

CONCLUSION

La célébration de la journée des jeunes filles dans les TIC pour laquelle l'ANRTIC s'est investie sans réserve, a répondu aux attentes et connu le succès escompté. Cette réussite n'aurait jamais été possible sans la mobilisation et le soutien des principaux acteurs et partenaires (Ministère en charge des TIC et les jeunes filles à travers leurs établissements scolaires).

Au sortir de cet événement, nous nous sommes forgés la conviction selon laquelle, les jeunes femmes et jeunes filles se sont bel et bien appropriées du message qu'a bien voulu faire passer le Directeur du BDT, Monsieur BRAHIMA SANOU auprès de la population cible.

Le succès de cet événement n'a pas seulement fait diluer un message d'avenir, il repose aussi sur une grande fierté pour l'ANRTIC d'avoir réussi à présenté les TIC sous un autre angle. Les jeunes filles comoriennes savent désormais qu'il suffit de la conjugaison d'une volonté et d'une ambition pour que les artifices de la technologie soient à leur portée.

Le vif témoignage de Madame FAHMY HOUSNAT, la force et le choix du message transcrit dans notre documentaire ont suscité l'engouement et l'inspiration chez les jeunes filles comoriennes.

Nous sommes certains que la philosophie de cet événement a balayé les représentationset les clichés longtemps entretenus par certaines jeunes femmes et jeunes filles au sujet des TIC. Les effets et le résultat du déclic se manifesteront dans l'avenir des grands ingénieurs et chercheuses qu'elles deviendront demain.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10200500819197078&set=o.410290112354278&type=1&ref=nf 

Additional documents: