Union Internationale des Télécommunications   UIT
عربي  |  中文  |  English  |  Español  |  Русский
 
 Recherche avancée Recherche avancée Plan du site Contactez-nous Copie Imprimable
 
Page d'accueil : Salle de presse
   

Dossier de presse (UIT)

Initiative de l'UIT Connecter le Monde: Le Potentiel des Partenariats Secteur Public-Secteur Privé

Au cours du Sommet du Millénaire des Nations Unies tenu à New York en 2000, il a été reconnu que les technologies de l'information et de la communication (TIC) constituaient un facteur essentiel du développement humain.

Les Objectifs du Millénaire pour le développement (MDG) qui ont été formulés par la suite ont fait de l'accès à des TIC de pointe l'un des éléments moteur d'un nouveau partenariat mondial pour le développement, qui est axé sur la concertation entre les pouvoirs publics et le secteur privé.

Dans cette optique, l'UIT a lancé l'initiative Connecter le monde juste avant la deuxième phase du Sommet mondial des Nations Unies sur la société de l'information organisé à Tunis en 2005. Conçue comme un partenariat multi-parties prenantes entre le secteur public et le secteur privé, l'initiative Connecter le monde a pour ambition de valoriser les projets de développement mis en oeuvre actuellement et de stimuler de nouveaux partenariats pour accélérer les efforts visant à réduire la 'fracture numérique'.

 

L'UIT est l'organisation internationale chef de file chargée de promouvoir le développement des TIC dans le monde. Elle oeuvre dans le monde entier à la réalisation de sa mission et de son engagement à connecter le monde.

Grâce à un réseau de bureaux régionaux situés dans des régions clés, l'UIT lance et gère des projets couvrant une très large gamme d'activités liées aux TIC, qu'il s'agisse de la fourniture de services conseils sur la gestion du spectre, la conception de réseau ou les bonnes pratiques en matière de politique de réglementation, ou encore de la promotion active de cyberstratégies destinées à favoriser le développement des TIC, sans oublier la mise en oeuvre de programmes de renforcement des capacités essentiels, qui s'adressent à la fois aux professionnels des TIC et aux nouveaux utilisateurs.

Les partenaires de l'initiative Connecter le monde comprennent des gouvernements, des organisations du secteur public de premier plan telles que la Commission européenne, des institutions des Nations Unies comme l'UNESCO, le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies, la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l'Asie et le Pacifique et des organismes de développement, notamment la Banque européenne pour la reconstruction et le développement. Parmi les partenaires du secteur privé figurent de grands noms tels qu'Alcatel-Lucent, Cisco Systems, Huawei, Intel, KDDI, Microsoft, Nokia, Qualcomm, Sun Microsystems et Telefónica, pour ne citer qu'eux.

A l'heure actuelle, plus de 150 projets différents visant à améliorer la connectivité et l'accessibilité des régions et des communautés mal desservies ont été lancés à travers le monde au titre de l'initiative Connecter le monde. Les initiatives phares sont les suivantes: Connecter les enfants, Partenariat UIT pour le large bande hertzien, Connecter les villages et Partenariat pour la création d'une Académie UIT.

 

Le moteur du développement dans le monde

En 2007, afin de dynamiser les efforts déployés au niveau régional pour promouvoir les initiatives de développement des TIC fondées sur la coopération, l'UIT a encore renforcé le projet Connecter le monde en lançant la série d'initiatives régionales Connecter le monde. Conçues comme une nouvelle plate-forme de partenariat, et non pas comme un programme de plus pour obtenir une aide au service du développement, les initiatives Connecter le monde ont essentiellement pour but de recenser et de créer des possibilités d'investissement et de développement commercial au plus haut niveau des gouvernements et du secteur privé.

 

"Les TIC sont un secteur d'activité et la seule façon d'obtenir des résultats durables, sur une grande échelle, est de créer les conditions qui permettront à l'industrie de fournir aux communautés les services dont elles ont besoin"
Dr Hamadoun I. Touré, Secrétaire général de l'UIT

 

La première édition de la série de manifestations de l'UIT Connecter le monde a eu lieu en Afrique, continent le plus démuni en matière de connectivité aux TIC qui compte 31 des 49 pays les moins avancés (PMA) désignés par les Nations Unies. Le Sommet Connecter l'Afrique, dénommé "Plan Marshall pour le développement de l'infrastructure des TIC", a suscité un intérêt sans précédent, puisqu'un millier de délégués de haut rang y ont participé et que des engagements se chiffrant à 55 milliards USD ont été pris pour encourager la connectivité intrarégionale.

Le Sommet Connecter l'Afrique organisé par l'UIT à Kigali (Rwanda) a décidé de porter à l'horizon 2012 les objectifs de connectivité en matière de TIC, en vue d'accélérer la réalisation des huit Objectifs du Millénaire pour le développement. Des engagements ont été pris en vue d'interconnecter toutes les capitales et grandes villes africaines à l'infrastructure TIC large bande et de renforcer la connectivité avec le reste du monde à l'horizon 2012, étant entendu que, d'ici à 2015, les services large bande et TIC seront étendus à l'ensemble des villages africains.

 

"AAlors qu'il reste moins de 6 ans avant l'échéance de 2015 qui a été fixée pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, des mesures draconiennes s'imposent. La concrétisation des objectifs en matière de connectivité TIC servira de catalyseur pour la réalisation d'autres objectifs de développement. Les TIC constituent en effet un puissant outil qui permet de créer de la richesse et de favoriser une croissance économique durable"
Dr Hamadoun I. Touré, Secrétaire général de l'UIT

 

Le prochain Sommet organisé par l'UIT, Connecter les pays de la CEI, se tiendra au Belarus en novembre 2009.

Pourquoi la CEI?

Le marché de la téléphonie mobile dans les pays de la CEI est un de ceux qui ont connu la croissance la plus rapide au monde au cours des cinq dernières années (2003-2008), puisqu'il a progressé à un taux annuel moyen de 44%. Le taux de pénétration de la téléphonie mobile dans l'ensemble de la région est passé de moins de 20% en 2003 à plus de 100% début 2009. Toutefois, de fortes disparités subsistent entre les pays de la CEI pour ce qui est du développement des TIC. En effet, le taux de pénétration de la téléphonie mobile en Fédération de Russie et en Ukraine va bientôt dépasser la barre des 120%, alors que dans l'Etat essentiellement rural du Turkménistan, ce taux reste inférieur à 10%, donc inférieur au taux enregistré par certains PMA.

L'Internet a suscité un véritable engouement dans les pays les plus industrialisés de la CEI, même si la plupart des utilisateurs ont toujours accès au web par l'intermédiaire de connexions commutées qui restent lentes. L'accès large bande reste limité, alors qu'il existe une forte demande de la part des entreprises et des jeunes de la région.

Néanmoins, les pays de la CEI s'imposent de plus en plus comme un pôle de l'innovation important dans le domaine des TIC. Un nombre croissant de nouvelles sociétés deviennent rapidement leaders de leur secteur et de jeunes chefs d'entreprise possédant une solide formation se montrent désireux d'exploiter les nombreux débouchés que leur offrent les TIC.

S'il est vrai que le marché de la CEI est particulièrement attrayant pour les investisseurs en raison de sa taille (les pays de la CEI représentent une population totale de plus de 275 millions d'habitants), la poursuite de la réforme du secteur - davantage d'ouverture à la concurrence, réduction des obstacles à l'entrée en simplifiant le régime d'octroi de licences, garantie d'accès aux installations de réseau névralgiques pour tous les acteurs sur le marché, sur une base non discriminatoire, pour ne citer que quelques mesures sur le plan de la réglementation - peut stimuler le développement du large bande dans la région et accroître la pénétration des TIC.

En conséquence, le Sommet Connecter les pays de la CEI organisé par l'UIT s'efforcera de définir une vision commune pour la région, englobant une réforme de la réglementation, le renforcement des capacités et la mise à profit des nombreuses potentialités encore inexploitées qu'offrent ces marchés à forte croissance.

D'éminents orateurs de la région et du monde entier prendront la parole à l'occasion de ce Sommet, au cours duquel une couverture télévisuelle sera assurée par un réseau de radiodiffusion et les séances et les débats des tables rondes seront diffusés sur le web. En outre, les journalistes auront la possibilité d'interviewer des responsables politiques internationaux et régionaux ainsi que des décideurs dans le domaine des TIC. Les prochaines éditions du Sommet Connecter le monde auront lieu dans d'autres pays en développement.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter la page d'accueil de l'initiative de l'UIT Connecter le monde.

 

Connecter ceux qui ne sont pas connectés à l'horizon 2015

 

Articles

ITU

ITU-R

ITU-T

ITU-D

 

 

Début de page -  Commentaires -  Contactez-nous -  Droits d'auteur © UIT 2009 Tous droits réservés
Contact pour cette page : Division des affaires extérieures et de la communication institutionelle
Mis à jour le 2009-09-29