Union Internationale des Télécommunications   UIT
عربي  |  中文  |  English  |  Español  |  Русский
 
 Recherche avancée Recherche avancée Plan du site Contactez-nous Copie Imprimable
 
Page d'accueil : Salle de presse
   

Dossier de presse (UIT-R)

Sur la bonne longueur d'onde

Le programme de travail du target="_new">Secteur des radiocommunications de l'UIT (UIT-R) est tout tracé, compte tenu de l'accroissement inexorable des services hertziens dans le monde: plus de 40 services de radiocommunication se disputent aujourd'hui une part croissance du spectre des fréquences radioélectriques pour pouvoir prendre en charge de nouvelles applications ou pour répondre à la demande d'un nombre croissant d'utilisateurs.

L'UIT, à travers l'UIT-R et son organe d'exécution, le Bureau des radiocommunications (BR), est la seule instance mondiale responsable de la gestion du spectre des fréquences radioélectriques et des orbites de satellite. L'UIT-R gère les "créneaux" sur l'orbite qui déterminent la position physique des satellites géostationnaires et il est aussi le gardien du Règlement des radiocommunications, traité international contraignant qui définit les modalités d'attribution de la partie utilisable du spectre des fréquences radioélectriques entre les différents services.

Pour faire simple, l'UIT-R fait en sorte que votre téléphone mobile ou votre connexion Wi-Fi ne brouille pas les stations de radiodiffusion en modulation de fréquence, les communications maritimes, les systèmes de contrôle du trafic aérien ou les dizaines d'autres services qui ont besoin de liaisons de radiocommunication exemptes de brouillage.

Couvrant les services de radiocommunication de Terre, fixes ou mobiles, les systèmes à satellites, la radiodiffusion sonore et télévisuelle, analogique ou numérique, les systèmes de radionavigation et de communication, les systèmes de surveillance météorologique, la recherche spatiale et même les radioamateurs, le Règlement des radiocommunications compte plus de 2 000 pages de textes et de graphiques qui définissent les modalités d'exploitation des équipements et des systèmes afin d'assurer une cohabitation pacifique sur les ondes radioélectriques aujourd'hui de plus en plus encombrées.

Le Bureau des radiocommunications de l'UIT est chargé de tenir à jour le Fichier de référence international des fréquences qui contient les caractéristiques détaillées des stations de radiocommunication exploitées dans le monde qui bénéficient d'une protection internationale contre les brouillages.

Partenariat et consensus

Le Secteur des radiocommunications joue également un rôle central dans l'élaboration des normes mondiales sur les systèmes de télécommunication utilisant les radiocommunications, qu'il s'agisse des systèmes de Terre ou des systèmes spatiaux.

L'élaboration de normes techniques s'inscrit dans les activités de fond des sept commissions d'études du Secteur, lesquelles se composent de spécialistes venant du secteur public, de l'industrie, des milieux universitaires, d'organisations régionales ou internationales et oeuvrent ensemble pour parvenir à une unité de vues sur les systèmes et les services qui façonneront le paysage des communications hertziennes de demain.

Les réunions de commissions d'études de l'UIT-R rassemblent des représentants venus d'horizons divers qui définissent de nouvelles plates-formes comme les IMT évoluées, c'est-à-dire les systèmes mobiles de prochaine génération, postérieurs aux systèmes 3G.

 

Les Recommandations UIT-R ne sont pas simplement un atout commercial, en ce sens qu'elles permettent de réaliser des économies d'échelle et ménagent davantage de souplesse dans le choix des partenaires et des fournisseurs de services; elles sont souvent aussi essentielles au bon fonctionnement des équipements radioélectriques dans un environnement où chacun utilise efficacement la ressource spectrale.

 

Les Membres de l'UIT-R sont, en quelque sorte, le who's who du secteur mondial des communications hertziennes; les 265 membres et plus que compte aujourd'hui le Secteur des radiocommunications englobent tous les grands équipementiers et opérateurs de télécommunication, l'industrie aérospatiale, les fabricants de systèmes aéronautiques et de systèmes de navigation maritime et bon nombre des plus importantes organisations de recherche scientifique du monde qui utilisent les technologies radioélectriques pour à peu près tout, qu'il s'agisse de l'imagerie des entrailles de la Terre ou de l'exploration, en radioastronomie, de mondes éloignés.

S'agissant du Règlement des radiocommunications, l'UIT-R assure le suivi et la mise à jour des textes lors d'une conférence mondiale habilitée à conclure des traités, la Conférence mondiale des radiocommunications, qui se tient, en moyenne, tous les quatre ans pour examiner et réviser les dispositions réglementaires, compte tenu de l'évolution des besoins des services de radiocommunication. La dernière conférence de ce type, qui s'est tenue à Genève en octobre et novembre 2007, a rassemblé 2 800 délégués un chiffre considérable représentant 164 Etats Membres de l'UIT, ainsi que des représentants de 104 observateurs, à savoir des organisations de recherche scientifique comme l'Union astronomique internationale, des organismes de normalisation comme l'ISO et des fournisseurs de services comme IATA. La prochaine Conférence mondiale des radiocommunications (CMR) aura lieu à Genève (Suisse) du 23 janvier au 17 février 2012.

 

Un accès équitable à une ressource finie

Les origines du Bureau des radiocommunications remontent à 1927, date à laquelle la signature de la première Convention radiotélégraphique unifiée mondiale a conduit à la création du Comité consultatif international des radiocommunications (CCIR). Le Comité international d'enregistrement des fréquences (IFRB) qui était chargé de gérer la demande croissante d'attributions de fréquences a vu le jour à la fin de la seconde guerre mondiale. Peu de temps après, l'établissement de la liste de tous les services de radiocommunication dans le Tableau d'attribution des bandes de fréquences a été jugé obligatoire et le traité international connu sous le nom de Règlement des radiocommunications est entré en vigueur.

 

Des produits de haute technologie

Les systèmes d'accès hertzien large bande, la télévision mobile, la télévision tridimensionnelle ou les systèmes de trafic intelligents sont autant d'exemples de produits et de services de haute technologie basés sur les Recommandations UIT-R.

Dans le même temps, l'UIT-R élargit actuellement le cadre qu'elle a défini pour les IMT-2000 l'actuelle plate-forme pour les systèmes mobiles 3G afin de prendre en charge les services multimédias large bande. Ce projet baptisé IMT évoluées intégrera ces nouvelles technologies.

 

Articles

ITU

ITU-R

ITU-T

ITU-D

 

 

Début de page -  Commentaires -  Contactez-nous -  Droits d'auteur © UIT 2009 Tous droits réservés
Contact pour cette page : Division des affaires extérieures et de la communication institutionelle
Mis à jour le 2009-09-29