ITU

Engagée à connecter le monde

La Commission d’études 15 en un coup d’œil

Commission d'études 15 de l'UIT-T ― Réseaux, technologies et infrastructures destinés au transport, à l'accès et aux installations domestiques

Les normes internationales (Recommandations UIT-T) produites par la Commission d'études 15 décrivent en détail les spécifications techniques qui sous-tendent l'infrastructure mondiale des communications. Ces normes définissent les technologies et les architectures des réseaux de transport optiques permettant un échange mondial d'informations sur de longues distances, des réseaux d'accès en fibres optiques ou en fils de cuivre par le biais desquels les abonnés se connectent, et des réseaux domestiques connectant les dispositifs à l'intérieur des locaux de l'abonné et assurant l'interface avec le monde extérieur.

Transport

La CE 15 élabore des normes en ce qui concerne les architectures des réseaux de transport optiques ainsi que les caractéristiques physiques et opérationnelles des technologies qui les composent.

Le réseau de transport optique (OTN), qui offre des débits de l’ordre du térabit pouvant acheminer des volumes toujours plus grands de trafic de données et de trafic vidéo, est en train de supplanter rapidement la norme précédente, à savoir la hiérarchie numérique synchrone (SDH), principal protocole de transport utilisé au cours des vingt dernières années. Le fait que le réseau OTN prenne en charge à la fois les techniques de multiplexage optique (multiplexage par répartition en longueur d'onde ou WDM) et numérique améliore l’efficacité du réseau. Les aspects WDM des réseaux OTN renforcent la capacité d'acheminement de trafic des fibres optiques, en permettant leur exploitation simultanée sur plusieurs longueurs d’onde. La hiérarchie et la cartographie numériques permettent de transporter de nouveaux protocoles par paquets, centres de traitement des données et vidéo (par exemple les protocoles IP/MPLS, Ethernet, Fibre Channel, SDI, SVB_ASI), en plus des anciens protocoles (tels que le protocole SDH), ce qui garantit une convergence harmonieuse des réseaux des opérateurs. Le réseau OTN ménage également la souplesse nécessaire pour prendre en charge des protocoles futurs à mesure qu’ils verront le jour.

En outre, le réseau optique à commutation automatique (ASON, automatically switched optical networks) permet une configuration rapide et fiable des connexions dans l’ensemble du réseau de transport. Le réseau ASON constitue pour les opérateurs une solution pour gérer le trafic de réseau de manière plus dynamique qu’avec des techniques traditionnelles de gestion des connexions. Grâce à cette amélioration en termes de capacité, il est par exemple possible de réacheminer le trafic pour l'éloigner des points de défaillance, afin d'assurer des connexions parfaitement fiables.

Accès

La CE 15 élabore les normes relatives aux lignes d'abonné numériques (DSL), qui offrent des connexions large bande à l'Internet à plus de 600 millions de foyers dans le monde. Elle continue de repousser les limites de la capacité des réseaux sur le "dernier kilomètre" (c'est-à-dire la partie entre le commutateur et les locaux de l'abonné), qui est toujours essentiellement en fils de cuivre. La vectorisation VDSL2 permet d’atteindre des débits d’accès de 250 Mbit/s, et avec la prochaine version de la technologie DSL (G.fast), le débit passera la barre de 1 Gbit/s grâce à l'utilisation conjuguée des fonctionnalités les plus performantes des réseaux optiques et de la technologie DSL.

En outre, la CE 15 élabore des normes relatives aux technologies FTTH (fibres jusqu'au domicile) en accès partagé, également connues sous le nom de "réseaux optiques passifs" (PON). Les réseaux PON constituent une avancée décisive vers les réseaux tout optique et permettent aux opérateurs, en les dispensant de l’acquisition d’éléments de réseau actifs onéreux, de réaliser des économies appréciables. La série de normes sur les réseaux optiques passifs de 10 gigabits (XG‑PON) est la série de normes la plus récente de l’UIT-T consacrée aux réseaux PON et permet d’atteindre des débits d’accès pouvant aller jusqu’à 10 Gbit/s.

Réseaux électriques intelligents et réseaux domestiques

L’expérience acquise par la CE 15 en matière d’optimisation des capacités de communication des infrastructures filaires fait que cette commission est toute désignée pour mener les travaux de l’UIT sur les réseaux électriques intelligents. La CE 15 a élaboré une série de normes relatives aux communications par courants porteurs en ligne à bande étroite (CPL-BE) fondées sur le multiplexage par répartition orthogonale de la fréquence (MROF), qui réutilisent le réseau électrique comme support de télécommunication, principalement pour suivre, analyser et contrôler l’alimentation électrique et la consommation d’électricité. Ces travaux s’appuient sur la norme G.hn (Recommandation UIT-T de la série G.996x) relative aux réseaux domestiques large bande fonctionnant sur des câbles téléphoniques, coaxiaux ou électriques.​​​