ITU

Engagée à connecter le monde

La Commission d'études 11 en un coup d'oeil

Commission d'études 11 de l'UIT-T – Spécifications, protocoles et spécifications de test de signalisation

La Commission d'études 11 de l'UIT-T (CE 11) s’occupe des questions relatives à la "signalisation" et élabore des normes internationales (Recommandations UIT-T) qui définissent la manière dont les appels téléphoniques et les autres types d'appel, tels que les communications de données, sont traités au sein du réseau.

La CE 11 est responsable du Système de signalisation N° 7 (SS7), qui est l'ensemble de protocoles de signalisation prenant en charge les appels téléphoniques dans les réseaux fixes et mobiles, sans lequel les systèmes de télécommunication du monde entier ne pourraient interfonctionner. Tous les systèmes de commutation téléphoniques ont besoin de la signalisation, qui permet de contrôler le statut d'une ligne afin de déterminer si elle est libre ou occupée, les alertes signalant l'arrivée d'un appel et le système d'adressage qui achemine les appels. Avant la mise en place du SS7, tous les pays n'étaient pas parties aux accords de normalisation permettant les appels téléphoniques internationaux. L'adoption de ce système a donc tracé la voie du fonctionnement efficace des réseaux de télécommunication internationaux.

La CE 11 est chargée de définir des prescriptions et des protocoles de signalisation pour les réseaux pilotés par logiciel (SDN), parallèlement aux prescriptions fonctionnelles et aux architectures mises au point par la Commission d’études 13 de l’UIT-T (Réseaux futurs). Considérés comme une évolution majeure des technologies de réseautage, les réseaux SDN donneront aux opérateurs de réseaux la possibilité de mettre en place et de gérer de nouvelles ressources et de nouveaux réseaux virtualisés sans avoir à déployer de nouvelles technologies dans les équipements. Du point de vue des acteurs du marché des TIC, les réseaux SDN et la virtualisation des réseaux sont essentiels pour lutter contre la complexité accrue des réseaux et l’augmentation des coûts de gestion et d’exploitation qui sont généralement associés à l’introduction de nouveaux services ou de nouvelles technologies.

La CE 11 est par ailleurs chargée de l’élaboration de spécifications de test. Ce travail concerne les tests d’interopérabilité globale et couvre les moyens techniques, les services, la qualité de service et les paramètres des tests. Les activités englobent l'élaboration de procédures de test de référence, les tests pour les réseaux de prochaine génération (NGN), les réseaux de capteurs ubiquitaires (USN) et de nouvelles technologies comme l'Internet des objets (IoT), les réseaux de services répartis, les réseaux domestiques, etc.

La CE 11 dirige les travaux de l'UIT sur les tests de conformité et d'interopérabilité et est chargée de coordonner le programme sur la conformité et l’interopérabilité (C&I) de l’UIT. La conformité aux normes internationales est l'un des principes essentiels sur lesquels repose l'interopérabilité des réseaux et dispositifs TIC à l'échelle mondiale. Le programme C&I a été lancé à la demande des membres de l'UIT compte tenu des problèmes rencontrés par les pays en développement pour améliorer l'interopérabilité. Il repose sur quatre grands piliers: l'évaluation de la conformité, l'organisation de réunions sur l'interopérabilité, le renforcement des ressources humaines et des capacités et la fourniture d'une assistance en ce qui concerne l'établissement de centres de tests et de programmes C&I dans les pays en développement. La CE 11 étudie également la possibilité d'utiliser le programme C&I pour lutter contre la contrefaçon de produits.

Lorsqu'elle se réunit au siège de l’UIT à Genève, la CE 11 tient des réunions colocalisées avec la CE 13.

Aperçu des activités de la Commission

Cette Commission compte parmi ses réalisations importantes l'élaboration d'un ensemble de Recommandations UIT-T relatives au réseau intelligent (RI) et à la commande d'appel indépendante du support (BICC). Publiées en 2001, et constituant une étape importante vers les réseaux NGN, ces normes ont facilité le passage des services de réseau téléphonique public commuté (RTPC) ainsi que des nombreux services complémentaires associés à des architectures de réseau IP. En particulier, la commande d'appel BICC a été adoptée par le projet de partenariat pour la troisième génération (3GPP) pour être appliquée aux réseaux centraux à commutation de circuits.

En outre, la CE 11 a établi un ensemble de procédures et d'applications de protocole pour assurer le contrôle d'admission des ressources dans le cadre des protocoles IETF suivants: DIAMETER, protocole simple de gestion de réseau (SNMP) et service commun de politique ouverte (COPS).

Aujourd'hui, la CE 11 étudie les spécifications et protocoles de signalisation, y compris pour les technologies de réseau IP, les réseaux pilotés par logiciel, les réseaux de prochaine génération (NGN), les communications de machine à machine (M2M), l'Internet des objets (IoT), les réseaux futurs, l'informatique en nuage, la mobilité, la TVIP, les réseaux ad hoc (réseaux de capteurs, identification par radiofréquence (RFID), etc.), la qualité de service (QoS) et la signalisation pour l'interfonctionnement des réseaux d'ancienne génération (par exemple ATM, RNIS à bande étroite et RTPC).

Vidéos sur la Commission d'études 11

ChaeSub Lee explique l’importance des travaux de l’UIT sur les réseaux pilotés par logiciel: http://bit.ly/GQESGK

Aki Nakao, Professeur associé à l’Université de Tokyo, parle des réseaux DPN (deeply programmable network) et de leur lien avec les réseaux pilotés par logiciel (SDN):

http://youtube.com/watch?v=mIcw5Umijjk