ITU

Engagée à connecter le monde

La Commission d’études 5 en un coup d’œil

Commission d’études 5 de l’UIT-T - Environnement et changements climatiques

La Commission d'études 5 (CE 5) de l'UIT-T est responsable d'une part des études relatives aux méthodes d'évaluation des effets des TIC sur les changements climatiques et, d'autre part, de la publication de lignes directrices relatives à l'utilisation écologique des TIC. Dans le cadre de son mandat relatif à l'environnement, la CE 5 est également chargée d'étudier des méthodes de conception destinées à réduire les effets négatifs des TIC et des déchets d’équipements électriques et électroniques sur l'environnement, par exemple grâce au recyclage des installations et des équipements TIC.

En plus de ses activités axées sur le climat, la Commission d'études 5, à travers les Recommandations, Manuels et autres documents de l’UIT-T qu'elle publie, a quatre objectifs principaux. Le premier est de protéger les équipements et installations de télécommunication contre les détériorations et les défaillances causées par les perturbations électromagnétiques, comme celles engendrées par la foudre. Dans ce domaine, la Commission d'études 5 est l’un des organes de normalisation les plus expérimentés et les plus compétents au monde.

Le deuxième consiste à protéger le personnel et les utilisateurs des réseaux de télécommunication contre les courants et les tensions présents dans ces réseaux. Le troisième consiste à prévenir les risques pour la santé liés aux champs électromagnétiques produits par les dispositifs et installations de télécommunication. Le quatrième est de garantir une bonne qualité de service pour les services de données à haut débit en définissant des spécifications relatives aux caractéristiques des câbles de cuivre et à la coexistence des services assurés par les différents fournisseurs.

Aperçu des activités de la CE 5

Parmi les produits phares mis au point ces dernières années par la CE 5 figure une solution de chargeur à faible consommation d'énergie qui convient pour tous les téléphones mobiles. Tous les utilisateurs de téléphones mobiles bénéficieront de la nouvelle solution universelle de chargeur (UCS), qui pourra, à terme, être utilisé pour tous les téléphones mobiles, quels que soient la marque et le modèle.

En outre, la CE 5 a mis au point une solution universelle de chargeur pour les dispositifs TIC fixes (tels que les modems, les boîtiers-décodeurs, les équipements de réseau domestique et les téléphones fixes) en vue de diminuer encore le nombre de chargeurs fabriqués en élargissant la gamme de dispositifs compatibles, en favorisant la réutilisation et le recyclage des adaptateurs et en améliorant la qualité de fabrication et la résistance aux surtensions.

Les travaux de la Commission d'études 5 ont aussi trait à l'élaboration de méthodes, convenues à l’échelle mondiale, qui permettent de mesurer l'empreinte carbone des TIC pour faciliter la mesure de l'incidence des TIC sur les émissions et contribuer à l'établissement de rapports et de comparaisons utiles. La méthode commune conçue par l'UIT justifiera l'adoption de mesures vertes par les entreprises, aidera les consommateurs à faire des choix en toute connaissance de cause et favorisera la conclusion de marchés publics sans impact sur le climat.

La CE 5 étudie également des cadres techniques pour la gestion responsable des systèmes TIC sur lesquels reposent les communications hertziennes. Ces travaux ont débouché sur l'élaboration de Recommandations UIT-T visant à protéger la santé des personnes et à garantir la compatibilité électromagnétique (CEM).

Les Recommandations UIT-T élaborées par la CE 5 permettent aux opérateurs, aux constructeurs et aux organismes publics de disposer des outils nécessaires pour évaluer les niveaux des champs électromagnétiques et vérifier le respect des directives sur l’exposition des personnes, recommandées par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui ont été établies par la Commission internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants (CIPRNI) et le Comité international de l'IEEE sur la sécurité électromagnétique (ICES).

La compatibilité électromagnétique est une composante essentielle des travaux de la CE 5 dans la mesure où elle garantit que la fonctionnalité des équipements de télécommunication ne pâtit pas des perturbations électromagnétiques liées aux champs électromagnétiques et des perturbations conduites provenant d'autres systèmes électriques ou de communication. La compatibilité électromagnétique prend une importance particulière compte tenu de la convergence des équipements de télécommunication et des équipements informatiques, ainsi que pour garantir le bon fonctionnement des réseaux domestiques.