عربي  |  中文  |  Español  |  Français  |  Русский
 
 Advanced Search Advanced Search Site map Contact us Print Version
  Home: Office of the Secretary General

 
   
2ème conférence des Ministres Africains en Charge des Communications et des Technologies de l’Information
Cairo, Egypt
14 May 2008

Secrétaire général de l'UIT Dr Hamadoun I. Touré

Excellence M. Nazif Premier Ministre de la République arabe d'Egypte,
Dr. Tarek Kamel, Ministre des communications et des technologies de l'information de la République arabe d'Egypte,
Président en exercice de la Conférence des Ministres africains en charge des communications et des technologies de l’information,
Excellence Mme Elham Mahmood Ahmed, Commissaire de l'Union africaine en charge des infrastructures et de l'énergie,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les représentants du corps diplomatique et des organisations régionales et internationales,
Mesdames et Messieurs,

C’est un grand plaisir pour moi de prendre la parole à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la 2ème Conférence des Ministres africains en charge des communications et des technologies de l’information qui se tient en même moment et en synergie avec ITU Telecom Africa, le creuset de la technologie et de l’innovation dans le secteur des télécommunications et des TIC en Afrique.

Au risque de me répéter il me plait de réitérer ma profonde gratitude à son Excellence le Président Moubarak, au gouvernement et au peule égyptien pour l'accueil chaleureux et fraternel dont nous bénéficions depuis notre arrivée au Caire.

Cette conférence se tient dans un pays qui vient de mettre une de ses vaillantes filles au service du continent africain au poste de Commissaire chargé des infrastructures et de l'énergie de la Commission de l'Union africaine. Félicitations pour votre brillante élection Mme Elham Mahmood Ahmed.

Cette conférence se tient aussi dans un pays ou plus de 65% des ménages sont équipés de la connexion large bande à travers l’ADSL ce qui représente une avancée notable dans la résolution de la problématique de l’infrastructure large bande qui demeure une question cruciale pour l’Afrique.

C’est le lieu pour aussi de saluer avec beaucoup de fierté l'ensemble des gouvernements africains et les ministres en charge des télécommunications et des TIC pour tous les efforts consentis par les pays africains pour que le rôle des télécommunications et les TIC soit de plus en plus reconnu et renforcé dans le développement économique et sociale.

Le continent africain regorge de potentialités énormes de développement du secteur des télécommunications et des TIC. L’exemple de la croissance exponentielle de la téléphonie mobile est plus que convaincante à cet égard. Notre rôle est de transformer ces potentialités en une industrie compétitive et un levier de développement.

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

L’Union Internationale des télécommunications sera toujours à vos côtés et continuera à vous accompagner dans vos efforts de développement.

Les initiatives régionales adoptées sous l’égide de l’UIT et que le Bureau de développement des télécommunications s’attèle à mettre en œuvre sont une émanation des projets et programmes adoptés par les décideurs politiques africains, notamment le Plan d’Action Régional Africain pour l’Economie du Savoir PARAES adopté par la 1ère session de votre conférence, ici au Caire en 2005.

L’initiative "Connecter l’Afrique", la première de la série des "connecter le monde" qui a été lancé lors du sommet de Kigali en octobre 2007 se veut être un cadre de mobilisation de partenariat multipartite et diversifié construit sur le socle de l’appropriation africaine. C’est ainsi que la Commission de l’Union africaine de l’un des co-organisateurs et que votre conférence ministérielle a été représentée dans le comité d’organisation par l’Egypte en sa qualité de Président en exercice.

Le premier succès du Sommet de Kigali est l’engagement des acteurs et partenaires à investir 55 milliards de dollars pour le développement du secteur des télécommunications et des TIC en Afrique. D’autres engagements viennent d’être annoncés pendant ITU Telecom Africa. Le deuxième succès, non moins important, est le cadre institutionnel de coopération et concertation établi entre les différents partenaires pour assurer la coordination de leurs actions et éviter les duplications synonymes de gaspillage de ressources. Je souhaite que votre Conférence ministérielle continue de participer à ce processus de coordination.

Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames Messieurs,

Les questions relatives aux Télécommunications et TIC qui ont fait l'objet d’échanges par la réunion des experts sont déjà inscrites dans les priorités que vous avez assignées au Bureau de développement des télécommunications à travers les initiatives régionales sous la direction de M. Sami Al Basheer. C’est donc tout naturellement que l’UIT et son bureau de développement des télécommunications vous accompagnera dans la mise en œuvre de vos délibérations sur ces sujets. Dans le même ordre d’idées l’UIT portera à l’attention des partenaires de Connecter l’Afrique les résultats de vos déliberations en termes d’orientation et de projets concrets en vue de renforcer les partenariats dans leur mise en œuvre.

L’Union internationale des télécommunications et plus particulièrement le Directeur du BDT et moi-même restons à votre entière disposition pour une coopération productive de résultats concrets pour le rayonnement de l’Afrique dans l’économie du savoir.

Je souhaite plein succès à vos travaux.

Je vous remercie.

Shoukran

 

 

 

Top -  Feedback -  Contact Us -  Copyright © ITU 2014 All Rights Reserved
Contact for this page: External Affairs and Corporate Communication Division
Updated: 2014-12-28