عربي  |  中文  |  Español  |  Français  |  Русский
 
 Advanced Search Advanced Search Site map Contact us Print Version
  Home: Office of the Secretary General

 
   
ITU TELECOM AFRICA 
Cairo, Egypt
11 May

Opening address by ITU Secretary General Dr Hamadoun I. Touré

Son Excellence Monsieur le Premier Ministre,
Leurs Excellences Monsieur le Président du Conseil d’Etat et Monsieur le Chancelier de la République et Canton de Genève,
Son Excellence Monsieur le Ministre des Communications et des Technologies de l’Information,
Monsieur le Représentant de l’Industrie des Télécommunications,
Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres,
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Chefs de Missions Diplomatiques,
Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et Directeurs Exécutifs,
Chers participants au Forum de la Jeunesse,
Honorables invités,
Chers participants,
Mesdames et Messieurs !


Je suis particulièrement heureux de prendre la parole en ces circonstances solennelles, pour vous exprimer ma gratitude personnelle, celle des Etats membres de l’Union Internationale des Télécommunications et de l’ensemble des autorités élues de cette Union, pour les propos aimables de mon frère et ami, le Ministre Tarek KAMEL.


Permettez-moi de vous dire combien nous sommes sensibles à la réponse massive et individuelle que vous avez réservé à l’invitation que le Gouvernement de la République Arabe d’Egypte et l’UIT vous ont conjointement adressée à participer à cette importante manifestation qu’est UIT TELECOM AFRIQUE 2008.


Dans cette belle et grande cité historique du Caire, je pense en premier lieu à son hospitalité légendaire que nous avons une fois de plus appréciée. Je pense surtout, Excellence Monsieur le Premier Ministre, aux sacrifices énormes que la République Arabe d’Egypte a consentis pour l’organisation et la tenue du grand événement que nous inaugurons en ce moment.


Je voudrais à cet égard exprimer ma profonde reconnaissance au Raïs, Son Excellence M. HOSNI MUBARAK, Président de la République Arabe d’Egypte, pour l’attention soutenue qu’il a toujours accordée au secteur des télécommunications. C’est ici même que s’est tenu UIT TELECOM AFRIQUE 2004. En dépit de ses occupations multiples et très chargées, il avait personnellement tenu à inaugurer cette manifestation.


Ce matin, il est venu de nouveau, acte symbolique et très significatif, montrer son appui à notre industrie et à l’UIT.


Je vous prie, Monsieur le Premier Ministre, de bien vouloir réitérer à Monsieur le Président les sincères remerciements de l’Union que je lui ai exprimés ce matin. Vous lui direz toute notre admiration pour la grande œuvre qu’il réalise pour le progrès du peuple égyptien, et l’admiration personnelle que je professe à l’endroit de son panafricanisme.


Monsieur le Premier Ministre,


Votre présence parmi nous reconfirme l’engagement du Gouvernement égyptien à contribuer fondamentalement aux efforts que l’UIT déploie pour l’élimination de la fracture numérique en Afrique, dans le monde arabe et partant, dans les pays en voie de développement. Vous avez accompagné le Rais lors de la visite qu’il nous a rendue ce matin. Vous êtes revenu assister personnellement à la cérémonie d’ouverture de l’UIT TELECOM AFRICA 2008.


Merci de ce soutien merveilleux et manifeste.


Aux différents partenaires, exposants, sponsors, orateurs, équipementiers et opérateurs, régulateurs et administrations nationales, je salue de tout cœur l’empressement avec lequel vous avez répondu à notre appel.


J’adresse une bienvenue toute particulière aux très importantes personnalités originaires des autres régions du monde, notamment l’Argentine, l’Arabie Saoudite, l’Espagne, les Etats Unis et la Serbie. Merci de nous honorer aujourd’hui de votre présence aussi encourageante.


Je ne saurais taire la présence de MM. Laurent MOUTINOT et Robert HENSLER, Président du Conseil d’Etat et Chancelier de la République et Canton de Genève. Cette ville, qui abrite le siège de l’UIT, accueillera le Mondial TELECOM 2009, conformément au protocole d’accord que nous avons signé le 18 avril 2008. Je salue également la délégation thaïlandaise, qui accueillera TELECOM Asia à Bangkok en septembre prochain.


Merci d’être venus. Je vous souhaite un bon séjour en terre égyptienne et africaine, berceau de la plus vieille civilisation du monde. Votre présence dénote votre soutien à ma nouvelle vision de TELECOM.


Dear Guests,
Your Excellencies,


It is with great emotion that I address this audience today, as Secretary General of the ITU, on the occasion of ITU TELECOM Africa 2008. Indeed, this Event is the first TELECOM that I organize since I took charge.


I would like to share with you the particular context and the vision which justify our presence today.


When the new ITU management team took charge in January 2007 under my leadership, we agreed on three main objectives for our mandate:

  • To work with all our partners to Bridge the Digital Divide;
  • To Create a Global Alliance on Cybersecurity; and
  • Put together a program of emergency communications to save lives in case of natural disasters.


To reach these objectives essential conditions had to be created for regions such Africa where eliminating the digital divide would catalyze development.


To this end, ITU designed a strategy to accelerate the end of the digital divide, in cooperation with the African Union, United Nations, World Bank, African Development Bank, the Global Alliance for ICT and Development, as well as several operators, foundations and private sector companies in the field of ICTs.


ITU TELECOM Africa 2008 is in my view a fundamental step in this strategy, since this is the first meeting after the Summit of Heads of State and Governments that took place in Kigali in October last year on the Connect Africa initiative. This is the first time where all stakeholders of our strategy will meet and network, representing all private and public sector decision makers of the global ICT industry.


Our program is ambitious, although realistic. It aims at creating a win-win public/private partnership between African countries, national and international companies and civil society, with a view to connect all African cities and villages between 2008 and 2012.


At the Kigali Connect Africa Summit, partners in the initiative pledged 55 billion US Dollars to fund the investments needed so that our continent bridge the digital divide within this timeframe. Governments committed themselves towards capacity building and training, policy and regulatory reform to attract investments. And I challenge the industry, to explore the many opportunities that are available across the continent, and which will be on display during this week.


This is why ITU TELECOM Africa 2008 must be a success.


Ladies and Gentlemen,


I appeal to you so that our meeting in Cairo becomes a decisive milestone in our commitment to connecting the world. This is an exciting challenge and we must commit to it, in the presence of the Youth Fellows, the leaders of the new generations. We are working for them.

Together and before 2012, let’s forge the tools that ICTs can provide to the other sectors of the economy and of the society, such as health, education, business, agriculture, government services, and others.


We offer the full strength of the ITU and of its 191 Members States and over 700 Sector Members from the Private Sector.


With our joint success, we will have created the framework within which reaching the Millenium Development Goals by 2015 will be a reality.


Together, with a shared vision, we can succeed. And I am optimistic, so I know we will.


I thank you for your kind attention.  

 

 

 

Top -  Feedback -  Contact Us -  Copyright © ITU 2014 All Rights Reserved
Contact for this page: External Affairs and Corporate Communication Division
Updated: 2014-12-27