Engagée à connecter le monde

SDG

Communiqué de Presse

L'UIT célèbre 70 années de travaux relatifs aux normes pour la télévision

La journée mondiale de la télévision souligne la convergence des nouvelles technologies numériques dans les services de radiodiffusion et de l'Internet afin de promouvoir  une empreinte abordable au niveau mondial




Genève, 20 novembre 2019

​​​​​​​​​
​​

La Journée mondiale de la télévision, célébrée le 21 novembre dans le monde entier, vise à mettre en avant ce média, qui constitue une source fondamentale pour les actualités, l'information, l'éducation et le divertissement. À l'heure où l'empreinte de la radiodiffusion télévisuelle progresse au niveau mondial, avec une diffusion en continu sur différents dispositifs mobiles, la télévision s'est imposée comme un élément incontournable de notre quotidien, ce média représentant 80 pour cent de l'ensemble du trafic Internet des consommateurs.
 
Depuis la publication de ses premières normes techniques pour la télévision en 1949, soit il y a 70 ans, l'UIT a élaboré des normes harmonisées au niveau mondial qui ont permis d'améliorer progressivement l'expérience des téléspectateurs du point de vue de la qualité visuelle et sonore. Depuis les toutes premières normes relatives à la télévision en couleur jusqu'à l'élaboration de paramètres pour la télévision au format d'image 4:3 et 16:9 (écran large), l'UIT a joué un rôle moteur dans la transition vers la radiodiffusion télévisuelle numérique et la télévision à haute définition (TVHD), afin d'offrir davantage de services, d'améliorer la qualité des images et d'étendre la couverture grâce à l'augmentation des capacités de largeur de bande de transmission. Dans le prolongement de la norme de l'UIT relative à la télévision à ultra haute définition (TVUHD), qui offre un rendu supérieur de la couleur, l'UIT a élaboré une norme sur la télévision à grande plage dynamique (TV-HDR), donnant aux images toujours plus de réalisme.
 
À mesure que des services 5G conformes aux attributions de fréquences et aux normes de l'UIT pour les IMT-2020 (actuellement examinées par la Conférence mondiale des radiocommunications de l'UIT, qui se tient à Charm el-Cheikh (Égypte)) seront progressivement déployés au cours des prochaines années, la convergence des services de radiodiffusion classiques et des services de l'Internet pourrait accroître l'intégration des contenus médias, des données et des applications utilisant les réseaux large bande fournis par diverses plates-formes de Terre, par satellite ou par l'Internet. Ces "plates-formes mondiales" pourraient un jour permettre la fourniture de contenus aux utilisateurs finals sur un large éventail de dispositifs et de plates-formes de réception, en faisant appel à la fois à des technologies de radiodiffusion et à d'autres technologies.
 
L'UIT et la Télévision et vidéo des Nations Unies se sont récemment entretenues avec M. David Wood, de l'Union européenne de radio-télévision (UER) afin d'en savoir plus sur les nouvelles tendances et l'avenir de la radiodiffusion télévisuelle.
"La télévision joue un rôle essentiel pour permettre à tous d'accéder à des informations et à des connaissances, et constitue parallèlement un média inégalé pour le divertissement de masse", a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, M. Houlin Zhao. "La Journée mondiale de la télévision appelle l'attention sur les travaux exemplaires que l'UIT a menés pour élaborer des normes définissant les tendances futures des services de radiodiffusion et de l'Internet, qui offriront une expérience de plus en plus immersive aux téléspectateurs du monde entier."
 
"Plus que jamais, la télévision d'aujourd'hui offre à tous, en tous lieux, un accès à l'information, à l'actualité et au divertissement", a déclaré M. Mario Maniewicz, Directeur du Bureau des radiocommunications de l'UIT. "La Journée mondiale de la télévision est consacrée aux travaux menés par l'UIT au cours des 70 dernières années en vue d'élaborer de nouvelles normes et de nouveaux systèmes pour la radiodiffusion, en les harmonisant avec les dernières technologies de pointe conçues pour offrir une couverture télévisuelle de qualité à un coût abordable aux populations vivant dans les zones les plus isolées de la planète."
 
En 2012, l'UIT a reçu un Emmy Award de la National Academy of Television Arts & Sciences des États-Unis pour la norme "Algorithmes de mesure de l'intensité sonore des programme audio", qui vise à équilibrer l'intensité sonore au sein des programmes de radiodiffusion et entre ces programmes.
 
Les normes de l'UIT relatives au codage vidéo, élaborées en collaboration avec l'Organisation internationale de normalisation (ISO) et la Commission électrotechnique internationale (CEI), ont également été récompensées par deux Primetime Emmy Awards de l'Academy of Television Arts & Sciences, le premier en 2008 pour la Recommandation UIT-T H.264 |MPEG-4, "Codage vidéo évolué", et le deuxième en 2017 pour la norme relative au codage vidéo à haute efficacité (HEVC, publiée en tant que Recommandation UIT-T H.265 | ISO/CEI 23008-2). Le projet concernant le codage vidéo polyvalent, qu'il est prévu de mener à bien à la mi-2020, permettra d'améliorer nettement les performances en termes de compression par rapport au codage vidéo à haute efficacité.
 
L'Assemblée des radiocommunications de l'UIT (22-25 octobre 2019), qui s'est achevée il y a peu, a préconisé l'élaboration d'une feuille de ​route pour la radiodiffusion concernant l'évaluation de la qualité audiovisuelle et l'accessibilité des supports audiovisuels, le codage audio et vidéo, les systèmes intégrés de radiodiffusion et large bande, le multimédia et d'autres technologies et applications émergentes. L'Assemblée a également œuvré à promouvoir l'accessibilité pour les personnes handicapées et les personnes ayant des besoins particuliers. Le sous-titrage et les canaux audio permettent de décrire ce qui se passe à l'image au profit des personnes malvoyantes, tandis que la capacité permettant de faire la distinction entre son en premier plan et son en arrière-plan rend le son plus intelligible pour les personnes malentendantes. L'UIT a aidé plusieurs pays en développement à effectuer le passage de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique, bien plus efficace, permettant ainsi aux populations habitant les zones les plus isolées de profiter des avantages offerts par les technologies de radiodiffusion numérique.
 
La Conférence mondiale des radiocommunications de l'UIT, qui se tient actuellement à Charm el-Cheikh (28 octobre-22 novembre), examine les besoins liés à certaines innovations technologiques de pointe. Parmi les sujets examinés par cette conférence, on peut citer l'identification de bandes de fréquences additionnelles pour les télécommunications mobiles internationales (IMT), afin de permettre le déploiement des réseaux IMT-2020, ainsi que pour les stations placées sur des plates-formes à haute altitude (HAPS), des aéronefs effectuant des vols de très longue durée dans la stratosphère utilisés pour les télécommunications, les nouveaux systèmes à satellites non géostationnaires constitués de constellations multiples de plusieurs satellites et les stations terriennes en mouvement (ESIM) qui sont installées à bord d'aéronefs, de navires et de véhicules terrestres et communiquent avec des satellites sur l'orbite des satellites géostationnaires en utilisant la bande Ka.
Plus sur la CMR-19​​

Découvrez ce que les participants ont partagé sur les médias sociaux en recherchant et en commentant avec le #ITUWRC hashtag sur on Twitter et​​ LinkedIn 

Note rédactionnelle: Les résultats du projet concernant le codage vidéo polyvalent ont été mis à jour dans ce communiqué de presse le 20 novembre 2019.