Engagée à connecter le monde

Communiqué de presse

L'UIT et l'OMS lancent une nouvelle initiative visant à mettre la puissance de l'intelligence artificielle au service de la santé

Création d'un groupe ouvert afin de mettre en oeuvre à plus grande échelle des cas d'utilisation prometteurs pour des retombées mondiales




Genève, 24 juillet 2018


Deux institutions spécialisées des Nations Unies s'associent pour étendre l'utilisation de l'intelligence artificielle dans le secteur de la santé au monde entier et tirer parti de la puissance de l'intelligence artificielle pour améliorer l'accès à la santé pour tous partout dans le monde. L'Union internationale des télécommunications (UIT) et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) travailleront ensemble dans le cadre du Groupe spécialisé de l'UIT sur l'intelligence artificielle au service de la santé nouvellement créé, afin d'établir un cadre normatif international relatif à l'intelligence artificielle au service de la santé et d'identifier les cas d'utilisation de l'intelligence artificielle dans le secteur de la santé pouvant être mis en oeuvre à plus grande échelle pour obtenir des retombées mondiales. Le groupe est ouvert à toutes les parties intéressées.

"L'intelligence artificielle pourrait aider les patients à évaluer leurs symptômes, permettre aux professionnels de la santé dans les régions mal desservies de se concentrer sur les cas critiques et sauver un grand nombre de vies en cas d'urgence en fournissant des diagnostics médicaux aux hôpitaux avant même que les patients n'arrivent pour être pris en charge", a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, M. Houlin Zhao. "L'UIT et l'OMS ont pour objectif de s'assurer que les capacités correspondantes sont disponibles dans le monde entier dans l'intérêt de tous, partout."

La nécessité de créer un tel cadre de travail a été mise en évidence pour la première fois par les participants au deuxième Sommet mondial sur l'intelligence artificielle au service du bien social, qui s'est tenu à Genève du 15 au 17 mai 2018. Durant le sommet, il a été reconnu que l'association de l'intelligence artificielle et du secteur de la santé était très prometteuse et il a été annoncé que les technologies utilisant l'intelligence artificielle, comme les applications d'identification et de diagnostic des maladies dermatologiques fondées sur des questions concernant les symptômes, pourraient être déployées sur six milliards de smartphones d'ici à 2021.

Le Groupe spécialisé de l'UIT sur l'intelligence artificielle au service de la santé est coordonné par le Secteur de la normalisation des télécommunications de l'UIT – qui collabore avec les 193 Etats Membres et plus de 800 membres du secteur privé et des milieux universitaires afin d'établir des normes mondiales applicables aux innovations dans le domaine des TIC. Pendant deux ans, il mènera une analyse approfondie des possibilités de normalisation internationale, l'objectif étant la mise en œuvre d'un cadre de référence composé de normes internationales et de recommandations élaborées par l'UIT et l'OMS en ce qui concerne l'utilisation de l'intelligence artificielle dans le secteur de la santé. 

"Je suis d'avis que la question de l'intelligence artificielle au service de la santé est à la fois importante et utile pour faire des progrès en matière de "santé pour tous"", a expliqué le Directeur général de l'OMS, M. Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le Groupe spécialisé de l'UIT sur l'intelligence artificielle au service de la santé rassemblera en outre des chercheurs, des ingénieurs, des praticiens, des entrepreneurs et des décideurs qui élaboreront des documents d'orientation destinés aux administrations nationales, afin de guider l'établissement de politiques qui garantissent une utilisation sûre et appropriée de l'intelligence artificielle dans le secteur de la santé.

"Aujourd'hui, 1,3 milliard de personnes ont un téléphone portable et nous pouvons utiliser cette technologie pour fournir des moyens d'analyse des données médicales utilisant l'intelligence artificielle à des personnes ayant un accès limité ou inexistant aux soins médicaux. L'intelligence artificielle peut améliorer la santé en permettant d'établir de meilleurs diagnostics médicaux et de prendre des décisions connexes plus adaptées en matière d'interventions médicales à l'échelle mondiale", a déclaré M. Thomas Wiegand, Président du Groupe spécialisé de l'UIT sur l'intelligence artificielle au service de la santé, Directeur général du Fraunhofer Heinrich Hertz Institute et professeur à TU Berlin.

"Dans de nombreux pays, le secteur de la santé est l'un des secteurs économiques les plus importants, ou l'un de ceux dont la croissance est la plus rapide, ce qui indique qu'il est particulièrement opportun de normaliser la convergence de l'intelligence artificielle et de la santé à l'échelle internationale" a-t-il ajouté.

Il est certain que l'analyse des données constituera une grande partie des travaux du Groupe spécialisé de l'UIT. Les systèmes d'intelligence artificielle sont de plus en plus performants pour interpréter les résultats de laboratoire et l'imagerie médicale et extraire les renseignements utiles pour l'établissement du diagnostic à partir d'un texte ou d'un flux de données complexes fournies par des capteurs.

Dans ce contexte, le Groupe spécialisé de l'UIT sur l'intelligence artificielle au service de la santé établira également un cadre d'évaluation visant à normaliser l'évaluation et la validation des algorithmes d'intelligence artificielle – y compris l'identification de données structurées et normalisées afin d'entraîner les algorithmes d'intelligence artificielle. Il mettra au point des éléments de référence ouverts, l'objectif étant que ceux-ci deviennent des normes internationales.

Le Groupe spécialisé de l'UIT sur l'intelligence artificielle au service de la santé rendra compte à la Commission d'études 16, qui est le groupe d'experts de la normalisation de l'UIT chargé des services multimédia.

Renseignements complémentaires:

Pour de plus amples renseignements sur le Groupe spécialisé et la manière de participer à ses travaux, veuillez prendre contact avec le secrétariat de la Commission d'études 16 de l'UIT-T à l'adresse suivante: tsbfgai4h@itu.int