Engagée à connecter le monde

Communiqué de presse

L'UIT publie des estimations régionales et mondiales concernant les TIC pour l'année 2018

Pour la première fois, plus de la moitié de la population mondiale utilise l'Internet




Genève, 07 décembre 2018

Institution spécialisée des Nations Unies chargée des technologies de l'information et de la communication (TIC), l'UIT estime qu'à la fin de 2018, 51,2% de la population mondiale utilisera l'Internet, soit 3,9 milliards de personnes.

"Les estimations régionales et mondiales de l'UIT pour l'année 2018 mettent en évidence les grands progrès accomplis à l'échelle planétaire dans l'édification d'une société mondiale de l'information plus inclusive", affirme Houlin Zhao, Secrétaire général de l'UIT. "D'ici à la fin de 2018, nous aurons dépassé le cap d'une personne sur deux qui utilise l'Internet, une étape importante pour bâtir une société mondiale de l'information plus inclusive. Cependant, beaucoup trop de personnes dans le monde attendent encore de tirer parti de l'économie numérique. Il nous faut encourager les secteurs public et privé à investir davantage, créer un climat propre à attirer les investissements et promouvoir l'innovation technologique et commerciale, afin que personne ne soit déconnecté de la révolution numérique."

"Les nouvelles estimations pour l'année 2018 indiquent que la tendance générale concernant l'élargissement de l'accès aux technologies de l'information et de la communication et l'intensification de leur utilisation se maintient", déclare Brahima Sanou, Directeur du Bureau de développement des télécommunications de l'UIT. "L'accès aux réseaux de télécommunication demeure en hausse, notamment en ce qui concerne les connexions mobiles. Toutefois, l'accessibilité économique devrait rester notre priorité principale, afin que l'économie numérique soit une réalité pour tous."

POURCENTAGE DE LA POPULATION UTILISANT L'INTERNET

Selon l'UIT, dans les pays développés, le pourcentage de personnes utilisant l'Internet s'est accru de façon lente mais régulière, passant de 51,3% en 2005 à 80,9% en 2018. En revanche, dans les pays en développement, ce pourcentage a augmenté plus fortement, passant de 7,7% en 2005 à 45,3% à la fin de 2018. De toutes les régions de l'UIT, c'est en Afrique que la plus forte hausse a été enregistrée, le pourcentage de personnes utilisant l'Internet étant passé de 2,1% en 2005 à 24,4% en 2018. Selon les estimations, les régions où ce pourcentage a le moins augmenté étaient l'Europe (79,6%) et les Amériques (69,6%). Dans la région de la Communauté des Etats indépendants (CEI), 71,3% de la population utilise l'Internet, dans les Etats arabes, 54,7% et dans la région Asie-Pacifique, 47%.

ABONNEMENTS CELLULAIRES MOBILES

L'accès aux services de télécommunication essentiels se fait plus que jamais principalement par une connexion mobile. Alors que le nombre d'abonnements de téléphonie fixe continue de décliner, le taux de pénétration de ce service n'étant que de 12,4% en 2018, le nombre d'abonnements de téléphonie cellulaire mobile est supérieur à la population mondiale. Cette croissance du nombre d'abonnements cellulaires mobiles ces cinq dernières années est emmenée par les pays des régions de l'Asie-Pacifique et de l'Afrique. Le nombre de ces abonnements a faiblement augmenté dans les régions des Amériques et de la CEI, et il a même diminué en Europe et dans les Etats arabes.

ABONNEMENTS LARGE BANDE FIXE ET MOBILE

L'accès large bande continue de croître de façon soutenue. Le nombre d'abonnements large bande fixe est en constante augmentation. Dans le prolongement de la tendance enregistrée en 2017, en 2018, le nombre de connexions large bande fixe (1,1 milliard) a été supérieur à celui des raccordements à la téléphonie fixe (942 millions).

La croissance des abonnements actifs au large bande mobile a été bien plus dynamique, le taux de pénétration étant passé de 4,0 abonnements pour 100 habitants en 2007 à 69,3 en 2018. Le nombre d'abonnements actifs au large bande mobile est passé de 268 millions en 2007 à 5,3 milliards en 2018. Cette augmentation est nettement plus rapide dans les pays en développement que dans les pays développés. Dans les premiers, le taux de pénétration atteint 61 abonnements pour 100 habitants en 2018, et cette croissance devrait encore s'intensifier dans les prochaines années. Dans les pays les moins avancés (PMA), ce taux de pénétration est passé de presque zéro en 2007 à 28,4 abonnements pour 100 habitants en 2018. C'est en Asie-Pacifique, dans les Etats arabes et en Afrique que la croissance des abonnements large bande mobile a été la plus forte.

COUVERTURE DES RÉSEAUX MOBILES

La quasi-totalité de la population mondiale (96%) dispose désormais d'une couverture cellulaire mobile. En outre, 90% de la population mondiale a la possibilité d'accéder à l'Internet grâce à un réseau 3G ou un réseau plus rapide.

MÉNAGES ÉQUIPÉS D'UN ORDINATEUR

L'UIT estime qu'en 2018, presque la moitié des ménages du monde sont équipés d'au moins un ordinateur, contre un peu plus d'un quart en 2005. Dans les pays développés, 83,2% des ménages disposent d'un ordinateur en 2018, contre 36,3% dans les pays en développement. Entre 2005 et 2018, c'est dans les PMA que ce taux s'est le plus accru, et en 2018, moins de 10% des ménages des PMA sont équipés d'un ordinateur. Par ailleurs, c'est dans les régions des Etats arabes et de la CEI que ce taux a enregistré la plus forte croissance. En Afrique, la part des ménages équipés d'un ordinateur est passée de 3,6% en 2005 à 9,2% en 2018.

MÉNAGES AYANT ACCÈS À L'INTERNET

L'accès Internet à domicile est en progression. L'UIT estime qu'en 2018, presque 60% des ménages ont un accès Internet à domicile, alors qu'ils n'étaient que 20% en 2005. Dans les pays en développement, presque la moitié des ménages ont un accès Internet à domicile, une nette augmentation par rapport à 2005, où ils n'étaient que 8,4%. Dans l'ensemble, les tendances régionales correspondent à celles concernant les ménages équipés d'ordinateurs.

Informations/ressources supplémentaires:

* Note à l'intention des éditeurs:

La région Afrique de l'UIT ne comprend pas les Etats arabes d'Afrique du Nord, lesquels appartiennent à la région des Etats arabes.

Ces estimations régionales et mondiales figurent au Chapitre 1 du rapport "Mesurer la société de l'information", qui doit être publié le 11 décembre 2018, à l'occasion du 18ème Colloque sur les indicateurs des télécommunications/TIC dans le monde (WTIS) (www.itu.int/wtis2018). Le WTIS se tiendra du 10 au 12 décembre 2018, au siège de l'UIT à Genève (Suisse), et rassemblera des statisticiens du monde entier, des analystes des TIC, des organismes de régulation des TIC, des décideurs, des hauts responsables du secteur privé et des hauts fonctionnaires d'institutions du système des Nations Unies.

Pour cette manifestation, l'accréditation de presse auprès des Nations Unies est valable. Les médias en possession ou non d'une accréditation auprès des Nations Unies sont priés de confirmer leur participation auprès de bdtmeetingsregistration@itu.int.

Prenez part aux débats sur les réseaux sociaux en utilisant les hashtags #ITUWTIS et #ITUdata