Engagée à connecter le monde

SDG

Communiqué de presse

Les avancées en matière de réalité virtuelle et de réalité augmentée offriront une expérience immersive sans précédent aux utilisateurs – jusqu'à leur permettre d'incarner une autre personne

Un nouveau rapport de l'UIT établit des normes et des exigences applicables  aux systèmes audiovisuels en immersion évolués  dans la société numérique de demain




Genève, 09 août 2018
​​​​​​​​​​​​​

​Le Secteur des radiocommunications de l'UIT (UIT-R) a publié un nouveau rapport portant sur les systèmes audiovisuels en immersion évolués, domaine qui recouvre la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Ce rapport, intitulé "Scénarios d'utilisation et état actuel des systèmes audiovisuels en immersion évolués dans la radiodiffusion" (Rapport UIT-R BT.2420), expose le contexte technique et établit des définitions applicables à ces systèmes. Il présente également certaines données d'expérience issues de tests qui sont actuellement menés en vue de diffuser des programmes reposant sur les systèmes audiovisuels en immersion évolués, ainsi que les problèmes rencontrés lors des essais de production.

"La mise à disposition de ces connaissances techniques par l'UIT​​​ est essentielle à l'harmonisation à l'échelle mondiale de la production de contenus et de leur distribution à la population afin de favoriser l'échange international de programmes tout en améliorant la qualité globale du service" a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, M. Houlin Zhao.

En avril, le rapport a été approuvé par la Commission d'études de l'UIT-R intitulée "Service de radiodiffusion" (Commission d'études 6 de l'UIT-R), notamment consacrée aux services visuels, sonores, multimédias et de transmission de données conçus principalement pour être utilisés par le grand public.

"La Commission d'études 6 et ses Groupes de travail (6A, 6B et 6C) mettent au point des normes importantes sur les signaux audiovisuels qui seront utilisés dans les médias à l'avenir", a déclaré le Directeur du Bureau des radiocommunications de l'UIT, M. François Rancy. "Il n'est plus à démontrer que le contenu vidéo est en passe de devenir l'un des piliers de la société numérique. La nécessité d'élaborer des normes à ce sujet se fait donc de plus en plus pressante", a-t-il ajouté.

"Ce rapport est le fruit des travaux de qualité qui ont été engagés par les deux Rapporteurs, M. Poppy Crum, de l'Administration des Etats-Unis, et M. Nils Peters, de l'entreprise Qualcomm. Il contient également des contributions soumises par d'autres administrations avec la participation de plusieurs radiodiffuseurs", a indiqué le président du Groupe de travail 6C, M. Andy Quested, de la British Broadcasting Corporation (BBC).

Une nouvelle expérience de la réalité

Le nouveau rapport décrit la façon dont les systèmes audiovisuels en immersion évolués offrent aux utilisateurs une expérience immersive "qui suscite une impression de présence inédite", en agissant sur leur perception afin qu'ils soient réellement convaincus de se trouver dans un autre environnement ou même d'incarner une autre personne.

De nombreux radiodiffuseurs de programmes télévisés procèdent actuellement à des essais de production pour évaluer la faisabilité d'applications faisant intervenir des contenus et des programmes fondés sur les systèmes audiovisuels en immersion évolués. Des essais ont par exemple été menés lors de grandes manifestations internationales, par exemple lors des Jeux olympiques de 2016 à Rio, des Jeux olympiques d'hiver de 2018 organisés à PyeongChang et, bien sûr, de la Coupe du monde de football de 2018, qui s'est récemment tenue en Russie. Toutefois, ces essais ne se limitent pas au monde du sport.

Aux Etats-Unis, le radiodiffuseur ABC a lancé divers programmes d'actualités et de divertissement à titre d'essai, tandis que la BBC a produit des documentaires, et que d'autres ont produit des clips vidéo, des concerts et des animations. Parmi les radiodiffuseurs qui procèdent à des essais de production, l'on peut citer Arte, Asahi Fuji TV, BBC, Canal+, CBS, DirecTV, Eurosport, NBC, NHK, Nippon TV, RAI, Sky Europe, TBS-TV, Telemundo, Turner Sports et ZDFTV.

"Les radiodiffuseurs souhaitent proposer de nouveaux services audiovisuels pour attirer des téléspectateurs. Il ne fait aucun doute que l'expérience immersive offerte par les systèmes audiovisuels en immersion évolués fascinera le public. Le rapport permet aux radiodiffuseurs de mieux cerner les possibilités offertes par ces systèmes", a déclaré le Président de la Commission d'études 6, M. Yukihiro Nishida, membre du Gouvernement du Japon. "La Commission d'études 6 de l'UIT-R continue d'appuyer le secteur de la radiodiffusion en adoptant des technologies de pointe pour la radiodiffusion" a-t-il ajouté.

Problèmes en matière de production

La production de systèmes audiovisuels en immersion évolués est bien plus complexe que dans le cas des programmes classiques. Lorsqu'il s'agit de réalité virtuelle, la narration relève davantage d'une approche théâtrale que d'un procédé cinématique selon certains producteurs de contenu, qui doivent aujourd'hui mettre au point de nouvelles techniques narratives.

Une nouvelle Recommandation de l'UIT est également en cours d'élaboration afin de préciser les valeurs de paramètres des systèmes audiovisuels en immersion évolués pour faciliter la production et l'échange international de programmes.

Le nouveau rapport traite également des problèmes éventuels pour la santé des utilisateurs, et notamment des troubles sensoriels que certains pourraient ressentir. Le rapport précise que les contenus actuellement produits sont généralement d'une durée inférieure à 15 minutes, évitant ainsi de provoquer le mal des transports.

Perspectives

Nombre d'organisations estiment que les systèmes audiovisuels en immersion évolués offrent de nouvelles perspectives intéressantes aux créateurs de contenus, en particulier lorsque que ces systèmes sont associés à d'autres améliorations technologiques sur lesquelles l'UIT-R travaille, telles que la télévision à ultra-haute définition, à grande plage dynamique, à gamme de couleurs étendue et à fréquence d'image élevée. A ces technologies s'ajoutent également les systèmes sonores évolués, définis dans la Recommandation UIT-R BS.2051 (Système sonore évolué pour la production de programmes), la Commission d'études 6 ayant récemment révisé cette recommandation pour y inclure les casques d'écoute utilisant les métadonnées, lesquels jouent un rôle essentiel dans l'expérience offerte par les systèmes audiovisuels en immersion évolués.

Durant les prochains mois, le Groupe du Rapporteur chargé des systèmes audiovisuels en immersion évolués continuera de recueillir des informations et, surtout, de travailler en collaboration avec d'autres organismes pour élaborer rapidement des orientations claires, des rapports puis des recommandations concernant ce nouveau procédé de radiodiffusion.

Parallèlement aux travaux menés par ces groupes, le Groupe de travail 6C a désigné un Rapporteur chargé d'étudier la possibilité d'utiliser l'intelligence artificielle dans la radiodiffusion. Cette innovation aura une incidence considérable sur tous les aspects de la radiodiffusion, de la production de contenu et de la personnalisation.