Engagée à connecter le monde

ICTs for a Sustainable World #ICT4SDG

Communiqué de presse

Des initiatives remarquables menées au Liban, en Afghanistan et au Costa Rica pour permettre aux femmes de profiter des possibilités qu'offrent les technologies numériques récompensées dans le cadre des Prix "EQUALS in Tech" 2017

Cette manifestation annuelle soutient l'action menée dans le monde pour réduire la fracture numérique entre les hommes et les femmes




Genève, 20 décembre 2017

Visit Equals.org 

Des initiatives remarquables menées dans le monde entier pour mettre le potentiel des technologies de l'information et de la communication (TIC) au service de l'autonomisation des femmes et des jeunes filles ont été récompensées aujourd'hui dans le cadre des Prix "EQUALS in Tech" 2017. Organisée chaque année, cette manifestation vise à montrer comment les TIC peuvent constituer un puissant facteur d'amélioration de la situation sociale, politique et économique pour les femmes et les jeunes filles – et combien les femmes et les jeunes filles sont importantes pour les secteurs technologiques.

Ces prix dépendent du partenariat mondial EQUALS, réseau lancé conjointement par l'Union internationale des télécommunications (UIT), ONU Femmes, le Centre du commerce international, la GSMA et l'Université des Nations Unies, et rassemblant plus de 50 entreprises et organisations partenaires qui travaillent ensemble pour réduire la fracture numérique entre les hommes et les femmes.

Les Prix "Equals in Tech" sont remis dans trois catégories – Compétences, Accès et Fonctions de direction – qui représentent les trois piliers sur lesquels repose l'action menée par les partenaires d'EQUALS pour réduire la fracture numérique entre les hommes et les femmes. Les femmes et les jeunes filles ont besoin de compétences pour utiliser les ressources numériques; l'accès leur en donne la possibilité; et les fonctions de direction montrent ce qu'apporte l'égalité hommes-femmes dans les métiers technologiques, en particulier lorsque des femmes occupent des postes de haute direction.

"L'UIT est fière de récompenser aujourd'hui des initiatives ayant pour objectif de réduire la fracture numérique entre les hommes et les femmes dans le monde", a déclaré Houlin Zhao, Secrétaire général de l'UIT. "Par leur dynamisme, la passion qui les anime et leur capacité d'innovation, elles contribuent à libérer le potentiel des technologies de l'information et de la communication dans l'intérêt du plus grand nombre. Chaque fois que nous permettons à davantage de femmes et de jeunes filles de se connecter, non seulement nous nous rapprochons un peu plus de l'égalité hommes-femmes, mais nous contribuons aussi à accélérer la réalisation de tous les Objectifs de développement durable définis par les Nations Unies".

Dans son message vidéo, Amina J. Mohammed, Vice-Secrétaire générale de l'ONU, a déclaré: "Il est nécessaire que les nouvelles technologies soient disponibles pour tous dans l'intérêt de tous, car notre avenir durable dépend de la réduction de la fracture numérique entre les hommes et femmes. Oeuvrons ensemble pour permettre à des femmes d'incarner des modèles susceptibles d'inspirer d'autres femmes et jeunes filles partout dans le monde".

Cette année, 293 candidatures présentées par 72 pays ont été reçues pour les Prix "Equals in Tech", parmi lesquelles 15 finalistes représentant les initiatives les plus innovantes et passionnantes en faveur de la réduction de la fracture numérique entre les hommes et les femmes ont été retenus. Un lauréat a ensuite été choisi dans chacune des trois catégories par un jury de spécialistes composés de représentants des partenaires d'EQUALS et d'anciens lauréats.

Dans la catégorie Compétences, le prix a été décerné à l'initiative Digital Citizen Fund (Etats-Unis et Afghanistan), qui, au cours des quatre dernières années, a construit 13 centres de technologies de l'information et de médias qui ont permis de fournir un accès Internet à 55 000 personnes et d'offrir à plus de 10 000 femmes une formation dans le domaine des outils numériques, des outils financiers et de la création d'entreprises. A l'issue de cette formation, plus d'une centaine de femmes ont lancé leur propre entreprise dans différents secteurs. Le prix a été reçu par Mme Roya Mahboob.

Dans la catégorie Accès, le prix a été décerné à l'initiative Lebanese Alternative Learning, à qui l'ont doit la plate-forme Tabshoura in a Box. Cette plate-forme pouvant fonctionner sans Internet et électricité, caractéristique importante dans des environnements où les ressources sont limitées, fournit un point d'accès permettant aux étudiants de connecter des ordinateurs et d'accéder à des ressources d'apprentissage numériques. Actuellement, trois écoles et trois centres d'apprentissage utilisent Tabshoura in a Box et la plate-forme devrait être déployée dans au moins 15 écoles et centres d'apprentissage d'ici à la fin de l'année prochaine. Le prix a été reçu par Mme Nayla Zreik Fahed.

Dans la catégorie Fonctions de direction, le prix a été décerné à l'initiative Sula Batsu Cooperativa (Costa Rica), qui a créé, en zone rurale, des "pôles technologiques" dirigés par des femmes, grâce auxquels les femmes peuvent lancer leur propre entreprise numérique. Ce programme a permis de toucher 1 500 jeunes femmes, 700 adolescentes et 200 mères de jeunes filles vivant en zone rurale. Il accueille en outre un réseau de 400 jeunes filles qui se réunissent régulièrement pour définir et mettre en oeuvre des activités portant sur les femmes et la technologie, dont les résultats ont des répercussions sur les programmes d'études universitaires, les entreprises et les politiques publiques. Le prix a été reçu par Mme Kemly Camacho.

"Je suis ravie de voir toutes ces initiatives créatives visant à réduire la fracture numérique. Elles montrent comment permettre aux femmes et aux jeunes filles d'accéder aux technologies de pointe et de renforcer leurs compétences. Grâce aux initiatives récompensées aujourd'hui, nous faisons un pas vers une société de l'information inclusive qui ne laisse aucune femme et aucune jeune fille de côté", a déclaré Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d'ONU Femmes.

Cette année, le programme de prix bénéficiait du soutien de l'Internet Society, du Gouvernement de la Suisse et de Facebook.

"Il est primordial de renforcer l'accès des femmes à l'Internet, car ce sont les femmes qui détermineront ce que sera l'Internet de demain. On ne saurait sous-estimer l'importance des modèles auxquels s'identifier et l'initiative Equals in Tech est un moyen très important de mettre des femmes à l'honneur et d'en inspirer d'autres. L'Internet Society est fière de parrainer à nouveau cette année ce programme de prix", a déclaré Kathryn Brown, Présidente et Directrice générale de l'Internet Society.

La cérémonie de remise des prix "Equals in Tech 2017" a eu lieu à Genève (Suisse), le 19 décembre 2017, à l'occasion du Forum sur la gouvernance de l'Internet.

Une table ronde spéciale consacrée à la réduction de la fracture numérique, à laquelle prendront part des représentantes des trois initiatives récompensées aura lieu le mercredi 20 décembre de 9 heures à 10 heures, à l'occasion du Forum sur la gouvernance de l'Internet. Su Sonia Herring, représentante des jeunes à l'Internet Society, animera cette table ronde, à laquelle assisteront également Doreen Bogdan‑Martin, Chef du Département de la planification stratégique et des relations avec les membres de l'UIT, et Anna Fälth, responsable de l'initiative EmpowerWomen d'ONU Femmes.

Pour en savoir plus sur le partenariat mondial EQUALS et son programme de Prix: equals.org.

Pour en savoir plus sur les finalistes et les lauréats: www.equals.org/awards.