Engagée à connecter le monde

ICTs for a Sustainable World #ICT4SDG

Communiqué de presse

Les communications spatiales et les communications dans la haute atmosphère: un incontournable pour le développement durable

Le rapport du Groupe de travail de la Commission sur le large bande met en évidence le rôle important que les technologies spatiales et les technologies dans la haute atmosphère ont à jouer dans la réalisation des objectifs de développement durable




New York, 18 septembre 2017

Aujourd'hui, le Groupe de travail sur les technologies dans l'espace et dans la haute atmosphère de la Commission "Le large bande au service du développement durable" a publié un rapport intitulé "Identifying the Potential Of New Communications Technologies for Sustainable Development" (Mise en évidence du potentiel des nouvelles technologies de communication au service du développement durable).

Présidé par M. Rupert Pearce, P.-D. G. d'Inmarsat, le Groupe de travail a conclu que les systèmes à satellites et les systèmes à haute altitude présentaient des avantages considérables lorsqu'il s'agissait d'élargir la couverture large bande dans les pays en développement et d'élaborer des solutions essentielles à la réalisation des 17 Objectifs de développement durable (ODD) définis par les Nations Unies. Outre leur grande capacité de couverture, leur polyvalence et leur fiabilité, ces systèmes peuvent être déployés relativement rapidement, à bas coûts et dans le respect de l'environnement.

Plus de la moitié de la population mondiale[1] n'est toujours pas en mesure de se connecter régulièrement à l'Internet. Dans le rapport du Groupe de travail, il est expliqué que des technologies spatiales et des technologies dans la haute atmosphère nouvelles, notamment les satellites à haut débit (HTS), les grandes constellations de satellites non géostationnaires (non OSG) et les systèmes de stations placées sur des plates-formes à haute altitude (HAPS), peuvent s'avérer utiles pour remédier à ce problème en fournissant partout dans le monde une connectivité large bande fiable, même dans les endroits les plus difficiles d'accès de la planète.

Le P.-D. G. d'Inmarsat Rupert Pearce a déclaré: "Grâce aux avancées technologiques récentes et à l'explosion des capacités, les systèmes à satellites et les systèmes à haute altitude pourront jouer un rôle central s'agissant de connecter les quatre milliards de personnes dans le monde qui ne le sont pas encore et d'atteindre les Objectifs de développement durable. La connectivité spatiale peut avoir de profondes répercussions dans différents domaines de la société, qu'il s'agisse du secteur privé, de la santé et de l'éducation, de la durabilité ou de l'administration en ligne, ou encore de faciliter l'essor des villes et des sociétés intelligentes".

Ce rapport est le fruit d'un effort conjoint de membres de la Commission et de membres du Groupe de travail, qui leur a permis de conclure que les pouvoirs publics et les autres parties prenantes devraient encourager l'adoption de politiques favorisant davantage le développement et l'utilisation des technologies spatiales et des technologies dans la haute atmosphère. Les recommandations figurant dans le rapport sont classées en trois catégories – spectre, réglementation et technologies – et permettent, lorsqu'elles sont prises dans leur ensemble, d'exploiter pleinement le potentiel de ces technologies pour atteindre les ODD.

Créée en 2010, la Commission "Le large bande au service du développement durable" regroupe plus de 50 dirigeants représentant les pouvoirs publics et le secteur privé, déterminés à aider activement les pays, les experts des Nations Unies et les équipes des ONG à mettre entièrement les immenses possibilités qu'offrent les TIC au service des stratégies adoptées au niveau national pour atteindre les ODD dans des secteurs clés tels que l'éducation, les soins de santé, et la gestion de l'environnement.

On pourra consulter le rapport intitulé "Identifying The Potential Of New Communications Technologies For Sustainable Development" (Mise en évidence du potentiel des nouvelles technologies de communication au service du développement durable), élaboré par le Groupe de travail sur les technologies dans l'espace et dans la haute atmosphère de la Commission sur le large bande, en cliquant sur le lien suivant: http://bit.ly/BroadbandResources (disponible en anglais uniquement).

On trouvera de plus amples informations concernant la Commission sur le large bande et son Groupe de travail sur les technologies dans l'espace et dans la haute atmosphère à l'adresse: www.BroadbandCommission.org

[1]      UIT, "ICT Facts and Figures" Division des données et des statistiques sur les TIC (2017)
http://www.itu.int/en/ITU-D/Statistics/Documents/facts/ICTFactsFigures2017.pdf (en anglais uniquement).