Go Top
Go Top

Engagée à connecter le monde

Centre médias • Communiqué de presse

Partager cette page

Desservir les deux milliards d'habitants de la planète sans compte
bancaire: les travaux du Groupe spécialisé de l'UIT avancent bien

Le Groupe communique les premières conclusions des groupes de travail sur
l'écosystème des services financiers numériques et sur l'expérience
et la protection du consommateur

Genève, le 16 juin 2016 – Le Groupe spécialisé de l'Union internationale des télécommunications (UIT) sur les services financiers numériques vient de publier aujourd'hui le premier d'une série de rapports thématiques sur les services financiers numériques (ou services DFS). Ce Groupe a pour tâche d'aider les décideurs à l'échelle locale à accélérer leurs travaux portant sur l'inclusion financière en leur fournissant des outils pratiques, des lignes directrices et des recommandations pour résoudre des problèmes qui empêchent actuellement le marché des services DFS de se développer naturellement. Il s'agit là de la première étape sur la voie de l'élaboration d'une feuille de route internationale décrivant des bonnes pratiques à l'intention des régulateurs, des opérateurs et des fournisseurs de services de télécommunication et de services financiers, en vue de desservir durablement les personnes qui n'ont pas de compte en banque.

A sa récente réunion tenue à Washington DC, le Groupe spécialisé a approuvé quatre documents de référence consacrés plus particulièrement à deux des quatre groupes de travail – le Groupe sur l'écosystème des services DFS et le Groupe sur l'expérience et la protection du consommateur.

Comme l'a dit le Secrétaire général de l'UIT Houlin Zhao, "Toute la différence réside dans l'approche globale adoptée par le Groupe spécialisé. Après plus d'une année de travail intensif, les experts achèvent leur analyse préliminaire et ont entrepris de mettre au point un cadre solide et adapté, allant de pair avec des recommandations très concrètes qui, espérons-le, devraient déboucher sur des changements et débouchés bien réels".

Sacha Polverini, Président du Groupe spécialisé et responsable du programme "Financial Services for the Poor" (Services financiers pour les pauvres) à la Fondation Bill & Melinda Gates, a déclaré: "Nos constatations initiales sont de deux ordres: premièrement, la publication d'un rapport sur l'écosystème des services financiers numériques est le fruit d'un accord entre toutes les parties concernées; deuxièmement, notre analyse des principaux éléments du processus, par exemple des questions relatives à l'acceptation de ces moyens de paiement par les commerçants et le rôle des programmes nationaux d'identité, nous aide à mieux comprendre comment faciliter et élargir l'accès aux services DFS sur les marchés émergents. Nous avons fait des découvertes étonnantes".

Carol Coyle Benson, Associée principale, Glenbrook Partners, et Coprésidente du Groupe de travail pour l'écosystème DFS, a précisé: "Pour obtenir des liquidités numériques, il est impératif d'équilibrer les deux termes de l'équation. Autrement dit, pour que le système soit vraiment rentable, il faut l'alimenter financièrement et faire en sorte que ces fonds restent dans le système. C'est pourquoi il faut autoriser le versement de paiements de masse (G2P) sur des comptes d'opérations tout en encourageant les commerçants à accepter les paiements électroniques, de sorte que les consommateurs puissent dépenser leur argent sur mobile".

Le Groupe spécialisé DFS a établi les rapports suivants:

  1. Ecosystème des services financiers numériques: Etablit une cartographie de l'ensemble de l'écosystème DFS, en énumérant toutes les parties prenantes, et examine les éléments indispensables au développement de cet écosystème, de manière à encourager et à faciliter l'inclusion financière.
  2. Permettre aux commerçants d'accepter les paiements sur mobile dans les écosystèmes financiers numériques: description de la chaîne de valeurs des services marchands, mise au point d'un plan de segmentation pour les différents types d'accepteur de paiement et identification des attributs de paiement pour chaque segment. Formulation de propositions sur les moyens d'accélérer l'acceptation des paiements par voie électronique.
  3. Examen des programmes nationaux d'identité – Rapport de la Evans School of Public Policy and Governance: Analyse de 48 programmes nationaux pour l'établissement de documents d'identité menés dans 43 pays en développement. Alors que les systèmes d'identification se généralisent en Amérique latine, en Asie du Sud et du Sud-Est et en Afrique subsaharienne, ce rapport dresse deux constats: non seulement le taux de pénétration est beaucoup plus élevé que prévu, mais il en va de même du nombre de programmes nationaux d'identité biométriques. Ce rapport évalue les modes d'utilisation de ces programmes pour stimuler la fourniture de services DFS.
  4. Qualité de service et qualité d'expérience dans les services financiers numériques: le rapport définit et propose des indicateurs fondamentaux de performance (IFP) qui doivent être pris en compte dans le domaine des services financiers numériques.

Les autres résultats des travaux du Groupe spécialisé seront publiés progressivement entre aujourd'hui et la fin de l'année. Deux autres réunions sont prévues: l'une en Afrique de l'Est en septembre, et l'autre – réunion finale – à Genève en décembre 2016. Les recommandations finales devraient être publiées en janvier 2017.

Note à l'intention des rédacteurs

En 2014, l'UIT a créé un Groupe spécialisé composé de 60 organisations représentant une trentaine de pays. Ce groupe a créé quatre groupes de travail thématiques couvrant les domaines suivants: écosystème des services financiers numériques, technologie, innovation et concurrence, interopérabilité, expérience et protection des consommateurs. Le Groupe a pour objectif d'élaborer des lignes directrices, des principes et des kits pratiques en se fondant sur les bonnes pratiques internationales qui seront adaptées et mises en oeuvre par les pays qui misent sur les technologies numériques et mobiles dans les efforts qu'ils déploient pour élargir l'accès aux services financiers de base afin d'en faire bénéficier les personnes qui aujourd'hui restent socialement marginalisées.

Pour de plus amples informations ou pour fixer un entretien avec M. Sacha Polverini, vous pouvez contacter:

Sanjay Acharya
Chef, Relations avec les médias et information du public
telephone +41 22 730 5046
mobile +41 79 249 4861
email sanjay.acharya@itu.int 
Marcus Pepperell
FTI Consulting
telephone +32 2 289 6905
mobile +32 4738 847 40
email Marcus.Pepperell@fticonsulting.com 

A propos de l'UIT

 

Suivez-nous
Droits d'auteur © UIT 2019 Tous droits réservés Commentaires  Contactez-nous  Accessibilité