Engagée à connecter le monde

Communiqué de presse: Le Colloque mondial sur le renforcement des capacités dans le secteur...

Le Colloque mondial sur le renforcement des capacités dans le secteur des TIC organisé par l'UIT s'ouvre à Nairobi (Kenya)

Pleins feux sur la formation et le renforcement des compétences dans le domaine des TIC pour donner aux jeunes les moyens de profiter des nouvelles possibilités qu'offre une économie numérique très dynamique




Nairobi, 06 septembre 2016

Plus de 500 participants représentant des gouvernements, des entreprises, des établissements universitaires, des organisations non gouvernementales et des organisations des Nations Unies se réunissent cette semaine à Nairobi, pour définir et améliorer les stratégies de renforcement des capacités à l'intention du secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC), afin de renforcer les compétences numériques et de donner aux pays les moyens de profiter pleinement de la progression forte et ininterrompue du nombre d'emplois liés aux TIC.

Organisé par l'Union internationale des télécommunications (UIT), l'institution spécialisée des Nations Unies pour les TIC, et accueilli par l'Autorité des communications du Kenya, le Colloque mondial sur le renforcement des capacités dans le secteur des TIC (CBS-2016) est l'occasion, pour des parties prenantes du monde entier, de débattre de l'évolution du secteur et de ses incidences pour le renforcement des capacités humaines et institutionnelles et d'élaborer des stratégies afin d'atteindre plus rapidement les Objectifs de développement durable (ODD) définis par les Nations Unies, au moment où s'opère une transformation majeure des technologies numériques.

"Nous vivons dans une économie du savoir, où de nouvelles perspectives s'ouvrent chaque jour. Les TIC sont aujourd'hui au coeur de presque toutes nos activités, et ceux qui disposent de compétences numériques, et qui auront la capacité et la possibilité d'apprendre et de s'adapter, auront un avantage concurrentiel considérable", a déclaré Houlin Zhao, Secrétaire général de l'UIT. "Ce Colloque rassemble des parties prenantes de premier plan des secteurs des TIC et de l'éducation, qui examineront de quelle manière les nouvelles technologies font évoluer l'environnement en matière de renforcement des capacités humaines: l'UIT est déterminée à aider tous ses membres à renforcer de manière efficace et rapide leurs capacités humaines et à améliorer les compétences en ce qui concerne les TIC".

"Les TIC occupent une place très particulière dans le coeur et dans l'esprit des Kenyans. En effet, elles jouent non seulement un rôle moteur dans la société kenyane d'aujourd'hui, mais elles sont également indissociables de notre plan national de développement, baptisé Vision 2030", a expliqué William Ruto, Vice‑Président de la République du Kenya. "L'innovation nourrit le développement d'aujourd'hui. Elle constitue le socle des sociétés visionnaires et en pleine mutation d'aujourd'hui et de demain. Nous vivons actuellement l'époque la plus dynamique de l'histoire. L'innovation d'aujourd'hui rend obsolète l'innovation d'hier. Il nous faut entretenir cette dynamique, qui nous permettra de surmonter les grands obstacles de notre temps et d'entrer dans une nouvelle ère de prospérité interconnectée".

On trouvera, parmi les intervenants et les orateurs présents au CBS-2016, des responsables de haut niveau, comme des ministres, des directeurs généraux d'autorités de régulation, des responsables d'organisations du système des Nations Unies, des P.-D. G. d'entreprises du secteur privé, des représentants d'universités et d'instituts de recherche et d'autres experts du renforcement des capacités dans le domaine des TIC.

"Les nouvelles technologies, comme l'Internet des objets (IoT), sont de plus en plus présentes dans notre quotidien," a déclaré Joseph Mucheru, Secrétaire de Cabinet, Ministère des technologies de l'information et de la communication du Kenya. Et d'ajouter: "Cela suppose différents ensembles de connaissances et de compétences dans tous les aspects de la société. Les gouvernements, le secteur privé, les universités et autres établissements d'enseignement supérieur doivent acquérir un large éventail de compétences TIC à différents niveaux, non seulement pour renforcer la participation de tout un chacun à l'économie, mais aussi pour créer une société numérique avec des citoyens maîtrisant les outils numériques". 

"Alors que la numérisation est omniprésente, les méthodes et les modèles d'apprentissage évoluent, offrant aux enseignants et aux étudiants de nouveaux outils numériques comme les salles de classe virtuelles, l'instruction personnalisée, les programmes évolutifs et l'apprentissage mixte", a expliqué Fred O. Matiang'i, Secrétaire de Cabinet, Ministère de l'éducation, de la science et des technologies du Kenya.

Les discussions du CBS-2016 portent sur les sujets suivants: nouvelles compétences requises dans un monde en constante évolution, outils novateurs pour l'éducation et l'apprentissage, nouvelles méthodes d'apprentissage numériques, y compris l'apprentissage en ligne, les outils des réseaux sociaux et les cours en ligne ouverts à tous (MOOC) et rôle central des établissements universitaires dans le renforcement des compétences à l'ère du numérique.

"La pierre angulaire de la stratégie de l'UIT en matière de renforcement des capacités est la consolidation des structures existantes conjuguée à la mise en place d'initiatives innovantes de renforcement des capacités", a déclaré Brahima Sanou, Directeur du Bureau de développement des télécommunications de l'UIT, qui organise la manifestation. "Les partenariats et la collaboration sont essentiels pour le renforcement des capacités dans le secteur des TIC: nous avons besoin de partenaires pour concevoir et élaborer des programmes adaptés et fournir des formations à nos Membres; notre action a des répercussions sur le quotidien des populations partout dans le monde".

Le programme de la matinée comprenait également une Table ronde ministérielle sur les TIC, les Objectifs de développement durable et les priorités futures pour le renforcement des capacités humaines et un Dialogue entre hautes personnalités sur le thème "Instaurer la cohérence dans le domaine du renforcement des capacités".

Francis W. Wangusi, Directeur général de l'Autorité des communications du Kenya, a souhaité la bienvenue aux participants et a réaffirmé que le Kenya se réjouissait de leur témoigner la chaleureuse hospitalité qui fait sa renommée. "Le Kenya est un pays où de nombreuses innovations ont vu le jour dans le secteur des TIC, et nous avons beaucoup de nouveautés à présenter et à faire partager à l'ensemble des professionnels de ce secteur".

Une exposition présentant des projets de renforcement des capacités dans le monde entier et des exemples de bonnes pratiques soumis par des établissements universitaires et par le secteur privé se tiendra pendant toute la durée du Colloque.

Le 5 septembre 2016, la veille de l'ouverture officielle du Colloque, deux réunions ont lieu, la première sur le thème "Renforcement des capacités concernant la gouvernance de l'Internet" et la seconde sur le thème "Les régulateurs catalyseurs et bénéficiaires du renforcement des capacités".