Engagée à connecter le monde

SDG

Communiqué de presse

Le troisième Sommet mondial sur l'Intelligence artificielle au service du bien social donne naissance à la plate-forme "AI Commons"

Créer un cadre de collaboration de portée mondiale




Genève, 06 juin 2019

​​AI-for-good.jpg 

Les trois éditions du Sommet mondial sur l'intelligence artificielle ont été l'occasion de présenter de nombreux projets d'intelligence artificielle (IA) prometteurs pour la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) fixés par les Nations Unies. À chaque édition du Sommet, les participants ont reconnu combien il était important de concrétiser les promesses de l'intelligence artificielle pour qu'elles aient un retentissement au niveau mondial. C'est précisément en créant une plate-forme appelée "AI Commons" qu'ils entendent parvenir ensemble à cet objectif.

Le troisième Sommet mondial sur l'intelligence artificielle, qui s'est tenu à Genève du 28 au 31 mai 2019, a mis en lumière les projets d'intelligence artificielle dans des domaines aussi divers que l'éducation, les soins de santé et le bien-être, l'égalité sociale et économique, la recherche spatiale et la mobilité sûre et intelligente.

Les participants au Sommet se sont accordés à reconnaître que pour obtenir des retombées à l'échelle de la planète, il faudrait mettre en place une infrastructure commune propice, baptisée "AI Commons", permettant le partage des connaissances, des données, des ressources et l'adoption d'approches tournées vers la recherche de solutions, en vue d'encourager la conception et la mise en œuvre de projets axés sur l'intelligence artificielle au service du bien social.

La communauté qui soutient le Sommet mondial sur l'intelligence artificielle au service du bien social progresse dans la mise au point de technologies et d'applications liées à l'intelligence artificielle, s'emploie à cette fin à combler les lacunes en matière de compétences qui existent entre ceux qui conçoivent des solutions reposant sur l'intelligence artificielle et les utilisateurs de l'IA, en définissant des approches sans risque et respectueuses de l'éthique en matière d'intelligence artificielle. Leur principal objectif est de créer  les nouveaux partenariats qui s'imposent pour faire en sorte que les projets particulièrement prometteurs dans le domaine de l'intelligence artificielle au service du bien social aient un véritable retentissement à l'échelle mondiale.

"Il sera possible de tirer le meilleur parti de l'intelligence artificielle lorsque tout un chacun pourra profiter des avantages qu'elle offre. Chaque gouvernement, entreprise, université, institution internationale et organisation de la société civile et chacun d'entre nous devrait s'interroger sur la façon dont il convient d'agir de concert pour faire en sorte que l'intelligence artificielle soit une force positive pour l'humanité tout entière" a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, Houlin Zhao. "Les données sont au cœur de ce processus. L'intelligence artificielle et les données doivent constituer une ressource commune si nous voulons réellement mettre l'intelligence artificielle au service du bien social. La communauté qui soutient le Sommet crée des infrastructures destinées à renforcer leur collaboration, qui ont pour ambition de concrétiser les principes qui sous-tendent le Sommet pour qu'ils aient un impact véritablement planétaire."

"Ces Sommets rassemblent un grand nombre d'innovateurs, d'investisseurs, de propriétaires de données et d'organisations humanitaires" a déclaré Chaesub Lee, Directeur du Bureau de la normalisation des télécommunications de l'UIT. "Grâce à un dialogue ouvert, ils ont été à même de préciser leurs rôles respectifs en vue de veiller à ce que le potentiel de l'intelligence artificielle soit mis au service du bien commun, et les rôles de chacun continueront d'être clarifiés avec la mise en place de la plate-forme "AI Commons", qui représente l'attachement à la collaboration de la communauté qui œuvre en faveur de l'intelligence artificielle au service du bien commun."

"Créer une intelligence artificielle sûre, bénéfique et respectueuse de l'éthique commence par la collaboration" a souligné Anousheh Ansari, P.‑D. G. de XPRIZE. "Chez XPRIZE, nous pensons que l'intelligence artificielle peut servir à relever certains des plus grands défis de notre époque. Nous sommes fiers de contribuer à adapter l'intelligence artificielle pour la mettre au service du bien social, en définissant de nouvelles connaissances communes et des nouveaux cadres communs qui soient véritablement ouverts à tous et nous savons que cette étape est cruciale pour promouvoir des solutions en vue de la réalisation des Objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies."

La plate-forme "AI Commons" offrira un cadre de collaboration ouvert et un système décentralisé pour démocratiser la recherche de solutions aux problèmes grâce à l'intelligence artificielle. Les utilisateurs de l'intelligence artificielle se mettront en relation avec des spécialistes de l'intelligence artificielle et des propriétaires de données pour harmoniser les incitations à l'innovation et concevoir des solutions faisant appel à l'intelligence artificielle qui visent à résoudre des problèmes bien définis. Le développement et les applications de l'intelligence artificielle reposeront sur des solutions de pointe efficaces pour déployer, à l'aide d'ensembles de données partagées, des environnements de test et de simulation, des modèles d'intelligence artificielle et des logiciels connexes ainsi que des ressources de stockage et de calcul. 

La plate-forme "AI Commons" est une initiative soutenue par l'UIT, la Fondation XPRIZE, Mila, l'IEEE Standards Association, Anima, HEC Paris, le Center for Human-Compatible Artificial Intelligence, la Fondation McGovern, la Fondation BOTNAR, l'Académie pontificale des sciences, la Fondation Enovant, The Future Society, Ocean Protocol, Inspired Minds, Camera Culture (MIT), Element AI, District 3, Wadhwani AI, Swissnex Network, Sahara Ventures, et le Hong Kong's Center for Artificial Intelligence Research.

Organisée par l'Union internationale des télécommunications (UIT) – institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l'information et de la communication (TIC) – en partenariat avec la Fondation XPRIZE, ACM (Association for Computing Machinery) et 37 autres institutions du système des Nations Unies, la série de Sommets sur l'intelligence artificielle au service du bien social est la principale tribune des Nations Unies pour mener un dialogue ouvert sur l'intelligence artificielle. Le Sommet a pour but d'identifier les applications pratiques de l'intelligence artificielle propres à accélérer les progrès accomplis sur la voie de la réalisation des Objectifs de développement durable définis par les Nations Unies. Il permet à des innovateurs du secteur de l'intelligence artificielle de rencontrer des décideurs du secteur public et du secteur privé, qui pourront instaurer une collaboration pour optimiser les retombées de l'intelligence artificielle au service du bien social.

Le troisième Sommet mondial sur l'intelligence artificielle au service du bien social a bénéficié de l'aimable soutien de Microsoft (sponsor de la catégorie platine et partenaire stratégique); ACM, PWC, Fondation Kay Family et Autonomous Driver Alliance (sponsors de la catégorie or); Deloitte et Zero Abuse Project (sponsors de la catégorie argent); et Live Tiles (sponsor de la catégorie bronze).

Ressources

"AI Commons": https://aicommons.com/

Informations sur l'intelligence artificielle:
https://www.itu.int/fr/mediacentre/backgrounders/Pages/artificial-intelligence-for-good.aspx