Engagée à connecter le monde

PP-18 coneference

Communiqué de presse

Un sommet mondial suscite 35 propositions novatrices basées sur les possibilités de l'intelligence artificielle au service du bien social

Le Sommet annuel sur l'intelligence artificielle au service du bien social tend avec succès un pont entre des spécialistes de l'intelligence artificielle et l'action humanitaire afin de promouvoir le développement durable




Genève, 25 mai 2018

Event Website 

Trente-cinq propositions de projets innovants tirant profit des possibilités qu'offre l'intelligence artificielle au service du bien social ont été formulées à l'occasion du deuxième Sommet mondial sur l'intelligence artificielle au service du bien social, qui s'est tenu la semaine dernière à Genève, au siège de l'Union internationale de télécommunications (UIT), l'institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l'information et de la communication (TIC).

Ces propositions novatrices ont été conçues lors du sommet par des experts rassemblés dans des "équipes de réflexion", dans le cadre des thèmes suivants: développement et amélioration des soins de santé; renforcement du suivi de l'agriculture et de la biodiversité au moyen de l'imagerie par satellite; développement urbain "intelligent"; et confiance dans l'intelligence artificielle.

Le Sommet a permis aux innovateurs du secteur de l'intelligence artificielle de nouer un dialogue avec des décideurs des secteurs public et privé, créant ainsi des possibilités de collaboration en vue de mettre en oeuvre les propositions de projets liées à "l'intelligence artificielle au service du bien social" à court terme et à moyen terme.

Pour le Secrétaire général de l'UIT M. Houlin Zhao, "Il est impératif de tirer parti du potentiel des TIC, et notamment de l'intelligence artificielle, si nous souhaitons améliorer le niveau de vie de la population du monde entier en réalisant les Objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies. L'année dernière, lors du premier Sommet mondial sur l'intelligence artificielle au service du bien social, les parties prenantes avaient appelé haut et fort à agir. Aujourd'hui, au deuxième Sommet annuel, un puissant mouvement s'est formé autour de la communauté de l'intelligence artificielle au service du bien social. Fort de ses propositions innovantes et de la richesse de son expertise dans une vaste gamme de sujets, ce mouvement poursuit son irrésistible ascension".

Lors du Sommet, les membres de la communauté ont discuté de l'intérêt de partager les outils et les ressources relatifs à l'intelligence artificielle ainsi que les ensembles de données, et de soutenir les connaissances et l'expertise dans ce domaine – des idées que les participants au Sommet ont conceptualisées sous le nom de "biens communs en matière d'intelligence artificielle et de données". Cela fait écho à la reconnaissance croissante, parmi les parties prenantes, du fait que le partage de ressources pourrait stimuler la création de nouveaux projets relevant de l'intelligence artificielle au service du bien social, permettre d'étendre leur portée, et inciter à fournir des ressources nouvelles et améliorées à la communauté de l'intelligence artificielle au service du bien social.

La manifestation de cette année a été organisée par l'UIT, en partenariat avec 32 institutions du système des Nations Unies, ainsi que la Fondation XPRIZE et l'Association for Computing Machinery (ACM).

Comme l'a déclaré Anousheh Ansari, membre et Présidente du Conseil de direction d'XPRIZE, "Nous sommes heureux qu'XPRIZE ait contribué à inciter à l'action; des efforts collaboratifs sont déployés entre des entités publiques, privées et gouvernementales, par des organisations des secteurs de la recherche et des finances, ainsi que par des institutions du système des Nations Unies, centrés sur l'élaboration de solutions exploitant l'intelligence artificielle à des fins humanitaires; ils pourront être concrétisés cette année et l'année prochaine".

La Présidente d'ACM, Vicki L. Hanson, a ajouté que "L'approche adoptée lors du Sommet sur l'intelligence artificielle au service du bien social a été couronnée de succès. Nous avons tous été impressionnés par la détermination des spécialistes rassemblés pour l'occasion à élaborer des mesures concrètes, ainsi que par leur créativité et par les promesses que ces projets renferment pour répondre aux besoins urgents de la société. ACM est fière d'avoir pris part au Sommet et est impatiente de poursuivre cette collaboration importante".

PROPOSITIONS DE PROJETS NOVATEURS REPOSANT SUR L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE FORMULÉES LORS DU SOMMET:

Suivi de l'agriculture et de la biodiversité au moyen de l'imagerie par satellite

Trois propositions de projets reposent sur l'analyse de l'imagerie par satellite prise en charge par l'intelligence artificielle pour prévoir et empêcher la déforestation, suivre le bétail de manière très précise, et fournir des analyses de données à l'appui de la micro-assurance des petites exploitations. Une quatrième proposition de projet vise à offrir des infrastructures adaptées et des capacités communes, par le biais d'une plate-forme mondiale de services, afin d'aider de nouveaux projets relatifs aux données par satellite à prendre de l'ampleur immédiatement.

Soins de santé améliorés grâce à l'intelligence artificielle

Quinze propositions de projets visent à améliorer et à étendre les soins de santé dans des domaines allant des soins primaires et de la fourniture de services, à la détection des risques de perte de la vue et de l'arthrose, en passant par l'intégration et l'analyse des données médicales, l'intérêt accordé à l'intelligence artificielle dans les politiques de soins de santé et les réponses aux flambées épidémiques et autres urgences médicales.

Les participants ont également réfléchi à la création d'une nouvelle plate-forme d'études qui serait ouverte à toutes les parties prenantes intéressées, et financée conjointement par l'UIT et l'Organisation mondiale de la santé. Cette plate-forme servirait à recueillir des cas d'utilisation de l'intelligence artificielle dans le contexte des soins de santé et à identifier les formats de données et les mécanismes d'interopérabilité nécessaires pour élargir l'impact de tels cas d'utilisation.

Développement urbain intelligent

Sept propositions de projets visent à soutenir la diversité linguistique au sein des villes, à lutter contre la violence à l'égard des femmes, et à offrir des bancs d'essai virtuels pour la simulation de projets liés aux villes intelligentes. Ces projets comprennent la mise en place ciblée d'un "Internet des villes", réseau mondial permettant de partager les données, les connaissances et l'expertise nécessaires pour reproduire des projets de villes intelligentes ailleurs dans le monde.

Confiance en l'intelligence artificielle

Neuf propositions de projets abordent les trois aspects essentiels de la confiance en l'intelligence artificielle, à savoir: la confiance des parties prenantes de l'intelligence artificielle dans les développeurs de solutions d'intelligence artificielle; la confiance au-delà des frontières nationales, culturelles et organisationnelles; et la confiance dans les systèmes reposant sur l'intelligence artificielle eux-mêmes.

D'autres propositions de projets visent à établir la confiance dans la contribution de l'intelligence artificielle dans les domaines de l'agriculture et de la santé mentale. Elles donnent à examiner des stratégies destinées à permettre aux pays en développement de maintenir la stabilité sociale, dans la mesure où l'automatisation basée sur l'intelligence artificielle influence les marchés du travail. Elles explorent également la manière dont le concept de confiance varie d'une culture à l'autre, et étudient la manière dont les décideurs pourraient encourager le développement de systèmes fiables reposant sur l'intelligence artificielle et d'ensembles de données impartiaux.

Ces projets seraient financés grâce à une pépinière d'entreprises proposée en vue d'une collaboration multidisciplinaire en faveur de l'établissement de la confiance dans l'intelligence artificielle: trustfactory.ai.

Plus d'informations:

Le Sommet de 2018 a été organisé avec l'aimable soutien d'ACM, de la Kay Family Foundation, du Royaume d'Arabie saoudite, et de PWC (sponsors de la catégorie or), ainsi que d'Ernst & Young et du projet Zero Abuse (sponsors de la catégorie argent).

La planification de l'édition de 2019 du Sommet mondial sur l'intelligence artificielle au service du bien social est déjà en cours. Pour en savoir plus à ce sujet ou pour vous y associer en tant que sponsor, veuillez écrire à l'adresse suivante: AI@itu.int


-


Ressources supplémentaires:

Page web de la manifestationVidéos des interviews réalisées avec des spécialistes Archives des diffusions vidéo sur le web
Temps forts en vidéo: Jour 1Temps forts en vidéo: Jour 2Temps forts en vidéo: Jour 3
Photos de la manifestationPerspectives d'experts: comment utiliser l'intelligence artificielle au service du bien social? ​#AIforGood sur les médias sociaux