Page d'accueil UIT Union Internationale des Télécommunications English | Español 
  Copie Imprimable 
Page d'accueil UIT
Page d'accueil : Salle de presse : Communiqués de presse : Salle de presse
  
Communiqué de presse
Union internationale des télécommunications
Pour diffusion immédiate
Téléphone:+41 22 730 6039  
Téléfax:+41 22 730 5933
Courriel:pressinfo

Les réunions régionales de préparation du Sommet mondial sur la société de l'information sont bien engagées

La société de l'information va nous permettre de supprimer les obstacles à la communication

Genève, 14 janvier 2003 - La vision d'un avenir "virtuel" dans lequel les technologies de l'information et de la communication permettront de surmonter plus facilement les obstacles que constituent le temps, la distance, la culture et la diversité des langues, est véritablement la promesse de la société de l'information. "Les réseaux mondiaux large bande sont de moins en moins onéreux, de plus en plus rapides et de plus en plus accessibles, de sorte que ces obstacles à la communication entre les hommes vont pouvoir être supprimés" a déclaré M. Yoshio Utsumi, Secrétaire général de l'Union internationale des télécommunications, s'adressant aux délégués rassemblés à la réunion préparatoire régionale organisée pour la région Asie-Pacifique à Tokyo en vue du futur Sommet mondial sur la société de l'information, la troisième d'une série de six réunions régionales programmées à l'effet de rassembler tous les éléments nécessaires à la tenue de ce Sommet qui s'ouvrira vers la fin de l'année.

M. Utsumi a noté qu'alors que les technologies de l'information et de la communication (TIC) permettent de supprimer les différentes frontières qui séparent les hommes, un grand nombre d'habitants de la planète sont encore dépourvus de tout accès à l'information et aux outils qui permettent de l'utiliser: "Nous ne pouvons pas vivre dans le cyberespace la conscience tranquille si nous ne remédions pas aux nombreuses injustices qui procèdent de la fameuse fracture numérique" a ajouté le Secrétaire général, pour qui le Sommet mondial sur la société de l'information qui se tiendra à Genève du 10 au 12 décembre 2003 puis à Tunis en 2005 offre une occasion absolument unique d'élaborer une vision commune de la société de l'information de demain tout en gérant les problèmes de la société de l'information d'aujourd'hui.

Impératif politique à l'échelle mondiale

Alors que les activités qui sous-tendent la création, le traitement et la diffusion de l'information représentent déjà plus de 80% de l'emploi dans le monde en développement "dans l'esprit des leaders politiques, les questions concernant les TIC n'ont pas encore un rang de priorité élevé", a déclaré M. Utsumi. Toutefois, pour les pays en développement, la société de l'information qui se crée offre l'occasion d'aller de l'avant, de se libérer des contraintes inhérentes à la répartition des ressources naturelles ou aux termes de l'échange.

Les technologies de l'information et de la communication peuvent également faciliter le renforcement des structures des nations dont l'histoire récente a été perturbée: "Nous devons aider les leaders politiques à formuler une vision commune dans laquelle l'utilisation des TIC permettra de remplacer les difficultés par des opportunités". Le Sommet mondial sur la société de l'information mettra l'accent sur les problèmes de politique générale qui se posent dans le domaine des technologies de l'information et de la communication (TIC) et auxquels les principaux dirigeants doivent accorder toute leur attention.

Déséquilibre sur le marché mondial

Alors que dans le monde les télévisions, les radios, les téléphones fixes et les téléphones mobiles sont bien répartis, l'Internet demeure le plus inégalement distribué des grands réseaux de la planète. Le monde compte certes 500 millions d'utilisateurs de la Toile, mais 80% d'entre eux sont établis dans les régions développées. Dans le monde en développement, une personne sur 50 seulement peut accéder à l'Internet, contre deux sur cinq dans les régions développées du globe. Selon M. Utsumi, "nous devons résoudre le problème du déséquilibre entre l'offre et la demande. L'offre s'exprime dans le monde développé tandis que la demande existe dans le monde en développement". Le Sommet aidera l'industrie, qui dispose d'un excédent de capacité dans la partie développée de la planète, à cerner les débouchés qui existent dans les pays en développement.

La préparation du Sommet

Le Sommet mondial sur la société de l'information bénéficiera de divers apports, dont les résultats de réunions précédentes, les plans d'action des différents partenaires et les documents présentés par les réunions du Comité de préparation au Sommet (PrepCom). Ces réunions PrepCom seront suivies par des représentants des pouvoirs publics et d'autres parties intéressées, dont des représentants des institutions spécialisées des Nations Unies, du secteur privé, de la société civile et des ONG. Des conférences régionales ont également été organisées pour traiter des préoccupations, des besoins et des priorités propres à chaque région. Les réunions régionales de préparation du Sommet suivantes se sont déroulées ou auront lieu prochainement:

· Conférence régionale pour l'Afrique - Bamako (Mali) 28-30 mai 2002
· Conférence régionale paneuropéenne - Bucarest (Roumanie) 7-9 novembre 2002
· Conférence régionale pour l'Asie et le Pacifique - Tokyo (Japon) 13-15 janvier 2003
· Conférence régionale pour l'Amérique latine et les Caraïbes - Bàvaro
    (République dominicaine) 29-31 janvier 2003
· Conférence régionale pour l'Asie occidentale - Beyrouth (Liban) 4-6 février 2003
· Conférence régionale pour les membres de la ligue des Etats arabes - Le Caire
    (Egypte) juin 2003

Pour obtenir davantage d'informations sur le Sommet et sa préparation, veuillez consulter le site web: www.itu.int/wsis

A propos de l'UIT

 

 

Début de page -  Commentaires -  Contactez-nous -  Droits d'auteur © UIT 2008 Tous droits réservés
Contact pour cette page : Unité de la Communication institutionnelle
Mis à jour le 2004-01-06