Go Top
Go Top

Engagée à connecter le monde

Salle de presse • Communiqué de presse

Partager cette page
Facebook Twitter LinkedIn e-Mail

CMTI-12: le Secrétaire Général exhorte les gouvernements à intervenir auprès de  leurs parties prenantes pour faire en sorte que toutes les voix soient entendues

Demandez votre Accréditation! l'accréditation prend fin le 23 novembre

Genève, le 16 novembre 2012 – Le Secrétaire général de l'UIT, Dr Hamadoun I. Touré, a appelé aujourd'hui les gouvernements à intervenir auprès d'un large éventail de parties prenantes de l'industrie et de la société civile pour assurer que toutes les voix soient entendues à la Conférence mondiale des télécommunications internationales (CMTI-12), qui se tiendra à Dubaï (Emirats arabes unis) du 3 au 14 décembre 2012.

Cette Conférence, qui fera date, examinera le Règlement des télécommunications internationales (RTI) actuellement en vigueur, traité mondial ayant force obligatoire conçu pour faciliter l'interconnexion et l'interopérabilité des services d'information et de communication dans le monde, ainsi que pour assurer qu'ils sont efficaces, largement accessibles et utiles au public.

Ce traité expose les principes généraux qui garantissent la libre circulation des informations dans le monde et encouragent l'accès équitable pour tous, à des conditions abordables.

"Les Etats Membres de l'UIT sont entièrement libres de déterminer la taille et la composition de leur délégation nationale. Nous sommes ravis de voir que certains pays adoptent une large approche multi-parties prenantes en incluant des acteurs majeurs du secteur privé et des associations de la société civile parmi leurs représentants nationaux à la conférence – une tendance dont l'UIT se félicite et qu'elle encourage" a déclaré le Dr Touré.

Au cours des deux semaines que durera la conférence, les délégations des 193 Etats Membres de l'UIT vont débattre des révisions à apporter au traité en vigueur afin de mieux répondre aux besoins des réseaux et des utilisateurs du XXIe siècle. Ils discuteront notamment de propositions visant à accélérer le déploiement du large bande dans le monde (en privilégiant de plus en plus l'efficacité énergétique et la réduction des déchets électroniques); d'initiatives destinées à améliorer encore davantage l'accès des personnes handicapées aux technologies; de l'appui nécessaire pour assurer la poursuite de l'investissement dans les réseaux, services et applications; des stratégies visant à remédier au coût prohibitif de l'itinérance mobile et de la taxation des services internationaux de télécommunication; et enfin, de la nécessité de mettre en place un environnement international harmonieux et favorable à l'innovation future.

En tant que membre de la famille des Nations Unies, l'UIT continue de défendre les principes fondamentaux relatifs à la liberté d'expression énoncés à l'Article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme, dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et à l'article 33 de la Constitution de l'UIT (qui prime juridiquement sur le traité qu'est le RTI). La Tunisie, qui fut le creuset d'où a émergé le printemps arabe, a présenté une proposition tendant à inclure explicitement un texte dans ce sens dans la version révisée du RTI. Cette proposition a reçu de nombreux soutiens.

Suite à une récente lettre ouverte au Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, Ban Ki-moon, dans laquelle les signataires, la Confédération syndicale internationale (CSI) et Greenpeace, exprimaient leurs préoccupations quant à certaines propositions, le Dr Touré a été heureux de fournir une réponse écrite et de s'entretenir avec le Secrétaire général de la CSI, Mme Sharan Burrow, et son équipe à Genève le 15 novembre, afin d'apporter des éclaicissements sur les travaux de la CMTI.

Au cours de ces discussions, il a pu dissiper certains malentendus fréquents, en particulier pour ce qui est de la nature de l'ensemble des propositions qui sont le résultat des travaux préparatoires de la CMTI-12. Selon le principe de base qui prévaut à l'UIT, tout Etat Membre a le droit souverain de présenter une proposition quelle qu'elle soit à la conférence. Les Etats Membres participants à la conférence examineront ensuite si les propositions relèvent de la compétence de la conférence.

Le Dr Touré a invité la CSI à consulter la compilation complète des propositions placée sur le site web de l'UIT; il est apparu que certaines versions établies par des organismes extérieurs, diffusées officieusement et actuellement en circulation, étaient inexactes.

Il a en outre souligné le fait que l'UIT organise la CMTI-12 sur la demande de ses Etats Membres, soit 193 pays du monde entier.

Durant l'entretien, le Dr Touré a invité la CSI à devenir Membre de Secteur de l'UIT.

Le RTI a été révisé pour la dernière fois à Melbourne (Australie) en 1988. Actuellement, ce traité a valeur obligatoire dans 178 pays.

Vous trouverez des exemples de questions fréquemment posées, une série complète de notes d'information se rapportant aux principaux thèmes susceptibles de faire l'objet de débats à la conférence et un article démontant les idées reçues à propos de la CMTI, à l'adresse: www.itu.int/en/wcit‑12/Pages/WCIT-backgroundbriefs.aspx.

Le principal document de préparation à la conférence est accessible à l'adresse: www.itu.int/en/wcit‑12/Documents/draft-future-itrs-public.pdf.

Vous trouverez la version du RTI actuellement en vigueur sur: www.itu.int/oth/T3F01000001.

Le site web de la salle de presse de la CMTI-12 se trouve à l'adresse: http://www.itu.int/en/wcit‑12/Pages/newsroom.aspx.

Note aux éditeurs

L'UIT est la seule organisation de la famille des Nations Unies à avoir environ 700 membres du secteur privé, en plus de 193 Etats Membres. Tous ont été activement associés aux travaux préparatoires de la CMTI-12, qui sont en cours depuis quelques années. En outre, au mois d'août, l'UIT a mis en place un site web de consultation publique ouvert à toutes les parties prenantes, dans les six langues. L'UIT a également tenu trois séances d'information à l'échelle mondiale (avec possibilité de participation à distance depuis n'importe où dans le monde) ouvertes aux médias, aux analystes et à la société civile, qui ont toutes été très suivies. Divers documents d'information sont disponibles dans les six langues à l'adresse: www.itu.int/en/wcit-12/Pages/WCIT-backgroundbriefs.aspx.

Accréditation des médias

Une accréditation officielle est indispensable pour pouvoir assister à cette conférence des Nations Unies. L'accréditation prend fin officiellement à 17 heures CET le 23 novembre 2012. Il n'y aura pas d'accréditation sur place et l'accès au lieu de la conférence sera strictement interdit à toute personne n'étant pas en possession d'un badge.

Pour demander une accréditation, ou pour obtenir de plus amples renseignements, s'adresser à: http://www.itu.int/en/wcit‑12/Pages/media‑accreditation.aspx.

L'accréditation de presse officielle auprès des Nations Unies est valable, mais les médias ainsi accrédités doivent s'inscrire pour obtenir un badge. Veuillez vous adresser à: wcitpressreg@itu.int.

Les journalistes et analystes qui ont déjà été officiellement accrédités pour des manifestations organisées par l'UIT en 2012 et dont les données personnelles n'ont pas changé pendant cette période n'ont pas besoin de présenter une nouvelle fois les pièces nécessaires à leur accréditation, mais doivent cependant s'inscrire pour obtenir un badge à l'adresse: http://www.itu.int/en/wcit-12/Pages/media-accreditation.aspx.

La CMTI-12 est organisée par l'UIT, à l'aimable invitation de l'Autorité de régulation des télécommunications (TRA) des Emirats arabes unis.

Pour obtenir de plus amples informations, mettez-vous en rapport avec:

Sarah Parkes
Chef, Relations avec les médias et informations du public, UIT
tel +41 22 730 6135
email sarah.parkes@itu.int 
Noor M. Shamma
Responsable des relations avec les médias
Département de la communication institutionnelle
Autorité de régulation des télécommunications
, Emirats arabes unis
tel +971 2 611 8260
email noor.shamma@tra.gov.ae
 

Questions concernant l’accréditation des médias:

Soraya Abino Quintana
tel +41 22 730 5424
email wcitpressreg@itu.int 
 
 

A propos de l'UIT

 A propos de TRA

La TRA est une autorité publique indépendante créée en 2003 pour appuyer le secteur des TIC des Emirats arabes unis, en préservant la concurrence, en assurant un accès équitable à l'infrastructure nationale et en garantissant l'utilisation optimale des ressources naturelles grâce à l'application de bonnes pratiques dans tous les domaines. Sa mission consiste à protéger les intérêts des abonnés, à faire en sorte que les cyberservices soient accessibles facilement, à encourager l'investissement, l'innovation, le développement et l'éducation, à faire respecter le principe de responsabilité sociale des entreprises et à mettre en place des conditions optimales pour que le secteur des TIC des Emirats arabes unis se positionne comme leader sur le marché mondial.

 Website: http://www.tra.gov.ae/index.php

Facebook: https://www.facebook.com/theuaetra

Twitter: https://twitter.com/TheUAETRA

 

 

Suivez-nous
Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés Commentaires  Contactez-nous  Accessibilité