Go Top
Go Top

Engagée à connecter le monde

Centre médias • Communiqué de presse

Partager cette page

L'UIT publie les chiffres des TIC pour 2016

Les services TIC sont de plus en plus financièrement abordables, mais plus
de la moitié de la population mondiale n'utilise toujours pas l'Internet

Genève, le 22 juillet 2016 – Les nouvelles données publiées aujourd'hui par l'UIT, l'institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l'information et de la communication (TIC), montrent que 3,9 milliards d'habitants de la planète n'ont toujours pas accès aux ressources colossales qu'offre l'Internet, malgré la baisse des prix des services TIC.

Il ressort de la publication de l'UIT "Faits et chiffres sur les TIC pour 2016" que les pays en développement représentent aujourd'hui la grande majorité des internautes, puisqu'on compte 2,5 milliards d'utilisateurs dans ces pays, contre 1 milliard dans les pays développés.

Toutefois, les taux de pénétration de l'Internet tiennent un tout autre discours: alors que le taux de pénétration s'établit à 81% dans les pays développés, ce taux atteint 40% dans les pays en développement et 15% dans les pays les moins avancés.

"L'accès aux technologies de l'information et de la communication, en particulier au large bande, peut contribuer à accélérer sensiblement la mise en oeuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030. Bien que l'interdépendance mondiale des activités se généralise à un rythme rapide, il reste encore beaucoup à faire pour réduire la fracture numérique et assurer l'intégration dans l'économie numérique de plus de la moitié de la population mondiale qui n'utilise pas l'Internet, a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, Houlin Zhao.

"2016 marque l'année où la communauté internationale s'apprête à mettre en oeuvre les 17 Objectifs de développement durable (ODD) et les 169 cibles qui leur sont associées. En raison de l'essor spectaculaire des TIC, l'UIT est appelée à jouer un rôle décisif pour faciliter la réalisation de ces objectifs et de ces cibles," a souligné Brahima Sanou, Directeur du Bureau de développement des télécommunications de l'UIT. "Les statistiques de l'UIT permettent de sensibiliser les décideurs du secteur public et du secteur privé et nous aident à accomplir la mission qui est la nôtre, à savoir tirer parti de toutes les potentialités des TIC pour atteindre les ODD dans les délais impartis".

Ralentissement de la croissance du large bande mobile

Il ressort de la nouvelle édition de la publication de l'UIT "Faits et chiffres sur les TIC" que la couverture de la téléphonie mobile est désormais pratiquement universelle. En effet, d'après les estimations, 95% de la population mondiale – soit près de 7 millions d'habitants – vit dans une zone desservie par un réseau cellulaire mobile de base 2G

Ces trois dernières années, les réseaux large bande mobile évolués (LTE) ont connu une expansion rapide et sont utilisés aujourd'hui par près de 4 milliards de personnes, soit 53% de la population mondiale.

Toutefois, alors que le nombre d'abonnements au large bande mobile continue d'enregistrer une croissance à deux chiffres dans les pays en développement, avec un taux de pénétration avoisinant 41%, le taux de croissance de la pénétration du large bande mobile a dans l'ensemble connu un ralentissement. Le nombre total d'abonnements au large bande mobile dans le monde devrait s'établir à 3,6 milliards fin 2016, contre 3,2 milliards fin 2015.

Le large bande fixe affiche la croissance la plus forte dans les pays développés

Le taux d'abonnement au large bande fixe dans le monde devrait s'établir à près de 12 pour 100 habitants en 2016, la région Europe, la région des Amériques et la Communauté des Etats indépendants affichant les taux de pénétration les plus élevés. La forte croissance que connaît la Chine stimule le large bande fixe dans la région Asie-Pacifique, où le taux de pénétration devrait dépasser 10% fin 2016.

Les prix des TIC continuent de baisser

Les services large bande mobile sont désormais devenus beaucoup plus abordables financièrement que les services large bande fixe, le prix moyen d'une offre large bande fixe de base étant deux fois plus élevé que le prix moyen d'une offre large bande mobile comparable.

A la fin de 2015, 83 pays en développement avaient atteint l'objectif défini par la Commission sur le large bande en matière d'accessibilité économique.

La fracture numérique reste importante, puisque la moitié de la population mondiale n'est toujours pas connectée

A la fin de 2016, plus de la moitié de la population mondiale – soit 3,9 milliards de personnes – n'utilisera toujours pas l'Internet. Si près d'un milliard de ménages dans le monde ont aujourd'hui accès à l'Internet (dont 230 millions en Chine, 60 millions en Inde et 20 millions dans les 48 pays les moins avancés), les chiffres concernant l'accès des ménages témoignent de l'ampleur de la fracture numérique: 84% des ménages sont connectés en Europe, contre 15,4% dans la région Afrique.

Les disparités hommes/femmes concernant l'utilisation de l'Internet s'accentuent dans le monde

Les taux de pénétration de l'Internet sont plus élevés pour les hommes que pour les femmes dans toutes les régions du monde. L'écart hommes/femmes concernant l'utilisation de l'Internet dans le monde est passé de 11% en 2013 à 12% en 2016. Au niveau des régions, c'est en Afrique que ces disparités sont les plus marquées (23%), et dans la région Amériques qu'elles sont les plus faibles (2%).

Largeur de bande Internet

Au début de 2016, la largeur de bande Internet internationale était de 185 000 gigabits par seconde, contre 30 000 gigabits seulement en 2008. Toutefois, la largeur de bande reste répartie de manière inégale dans le monde et l'insuffisance de la largeur de bande demeure un obstacle majeur à l'amélioration de la connectivité Internet dans bon nombre de pays en développement et de pays parmi les moins avancés.

Le rapport complet "Faits et chiffres sur les TIC pour 2016" est disponible ici.

Statistiques de l'UIT

Les statistiques de l'UIT sont largement reconnues comme la source de données la plus fiable et la plus impartiale au monde en ce qui concerne la situation du secteur des TIC. Elles sont couramment utilisées dans le monde entier par des agences intergouvernementales, des institutions financières et des analystes du secteur privé de premier plan.

Les dernières statistiques de l'UIT sont disponibles à l'adresse www.itu.int/en/ITU-D/statistics.

Suivez l'UIT sur Facebook: www.itu.int/facebook.

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez vous mettre en rapport avec :

Sarah Parkes
Chef, Relations avec les médias et information du public UIT
tel +41 22 730 6135
tel +41 79 599 1439
tel sarah.parkes@itu.int 
Susan Teltscher
Chef a.i., Division des données et des statistiques sur les TIC
telephone +41 22 730 5937
mobile +41 79 599 1409
email susan.teltscher@itu.int 

A propos de l'UIT

 

Suivez-nous
Droits d'auteur © UIT 2017 Tous droits réservés Commentaires  Contactez-nous  Accessibilité