Go Top
Go Top

Engagée à connecter le monde

Salle de presse • Communiqué de presse

Partager cette page
Facebook Twitter LinkedIn e-Mail

Varsovie accueille des décideurs de premier plan pour une importante réunion des régulateurs des télécommunications dans le monde

Comment garantir des marchés équitables et concurrentiels face à un environnement des TIC de plus en plus complexe et à une domination croissante de grands acteurs?

Varsovie, le 3 juillet 2013 – Plus de 650 délégués internationaux de haut rang représentant des autorités de régulation des technologies de l'information et de la communication (TIC) du monde entier se réunissent cette semaine à Varsovie (Pologne) pour débattre des défis que représente l'ouverture de nouvelles perspectives commerciales liées à la fourniture d'infrastructures et de services dans un environnement de plus en plus interdépendant, interconnecté et transfrontière.

Le Colloque mondial des régulateurs (GSR) organisé par l'UIT, qui est la plus grande réunion spécialisée de régulateurs et de décideurs du secteur des TIC au monde, a pour objet d'encourager les débats, le partage des connaissances et les échanges de bonnes pratiques entre régulateurs, dirigeants, analystes des politiques publiques et autres grands partenaires du secteur des TIC.

Les discussions porteront sur la manière de garantir l'égalité de traitement de tous les acteurs et l'adoption des services en ligne, sans entraver le développement du marché en imposant des contraintes réglementaires supplémentaires aux opérateurs et aux prestataires de services. Les participants au Colloque s'intéresseront en outre à l'évolution du rôle des régulateurs du secteur des TIC en tant que partenaires du développement économique et de l'intégration sociale.

Placée cette année sous la présidence de Magdalena Gaj, Présidente du Bureau polonais des communications électroniques (UKE), le Colloque s'est ouvert ce matin par un débat inaugural sur le thème Edifier la société numérique de demain, auquel ont participé des orateurs de renom, dont Michal Boni, Ministre polonais de l'administration et de la numérisation, Neelie Kroes, Vice-Présidente de la Commission européenne, Mignon Clyburn, Présidente par intérim de la FCC, Anne Bouverot, Directrice générale de la GSMA, Richard Allen, Directeur Europe, Moyen-Orient et Afrique de Facebook, Pierre Louette, Directeur général adjoint d'Orange, ainsi que d'autres hauts responsables des secteurs privé et public. Ce débat était animé par Brahima Sanou, Directeur du Bureau de développement des télécommunications (BDT) de l'UIT, qui organise chaque année le Colloque dans le cadre des services offerts aux membres de l'Union, qui viennent des secteurs public et privé.

Le programme de ce Colloque, qui se déroule pendant trois jours au Warsaw Hilton Hotel, englobe diverses questions d'une importance décisive: politiques en matière de spectre et "espaces blancs", stratégies de financement du déploiement du large bande fixe et mobile, transactions numériques, passage du protocole IPv4 au protocole IPv6, nouvelles sources de recettes pour la fourniture en ligne de contenus de radiodiffusion, tarification nationale de l'interconnexion du large bande et importance des normes techniques mises au point par l'industrie.

S'adressant aux délégués lors de l'ouverture du GSR ce matin, le Vice-Secrétaire général de l'UIT, Houlin Zhao, a déclaré que le thème de l'édition de cette année "Réglementation de 4ème génération: faire progresser les communications numériques" met un coup de projecteur sur le rôle essentiel des régulateurs du monde entier dans la définition des cadres politiques qui permettront la croissance.

"Le développement effectif des TIC passe par la mise en place du bon cadre politique et réglementaire et une réglementation efficace. A l'UIT – principale institution des Nations Unies s'occupant des questions relatives aux TIC – nous insistons beaucoup sur l'importance de la mise en place d'un environnement propice à la poursuite du développement des TIC. C'est pourquoi le GSR est particulièrement important en tant que cadre unique en son genre pour les professionnels de la réglementation", a-t-il expliqué.

Dans son allocution d'ouverture, la Présidente du GSR, Magdalena Gaj, a déclaré aux délégués que les réseaux de télécommunication sont véritablement devenus le moteur de l'économie mondiale. "Nul ne peut aujourd'hui imaginer sa vie professionnelle et personnelle sans téléphone, sans ordinateur ou sans accès à l'Internet… Nous venons de différents continents. Nous représentons des cultures différentes, des vécus différents et des systèmes de valeurs différents. Mais nous avons une chose en commun – nous voulons tous un accès permanent à l'Internet car nous sommes tous convaincus que cet accès est synonyme de développement et de vie meilleure."

Le Colloque de cette année se déroule dans un contexte de profonds bouleversements dans le secteur des TIC. De nouveaux fournisseurs de contenus et d'applications, par exemple les prestataires de services "over the-top", modifient les règles du jeu. Au même moment, la forte augmentation des flux de données due à la prolifération de nouveaux services et de nouvelles applications comme les services dans le nuage, à laquelle s'ajoutent de nouveaux comportements chez les consommateurs qui veulent avoir accès aux TIC partout et en permanence, remettent en question le rôle et le mandat traditionnels du régulateur et nécessitent de repenser les approches classiques de la réglementation dans l'écosystème numérique.

"Rien que cette année, le trafic IP devrait augmenter au rythme de 14 exaoctets par mois, sous l'impulsion du nombre sans cesse croissant de personnes connectées et de dispositifs connectables et de la généralisation de l'accès des consommateurs à des réseaux fixes et mobiles à large bande", a déclaré le Directeur du BDT, Brahima Sanou. "Pour les régulateurs, qui s'efforcent de garantir des conditions équitables et des pratiques non discriminatoires, tout en veillant à la transparence des informations relatives au marché, cette période de transition vers un marché des services TIC véritablement transnational s'accompagne de la nécessité de renforcer la coopération aux niveaux transfrontière, régional et international", a-t-il ajouté.

Le Colloque, qui se poursuit jusqu'au vendredi 5 juillet, s'achèvera avec la publication d'une série de Lignes directrices relatives aux bonnes pratiques. Les résultats de la réunion seront par ailleurs intégrés dans le Rapport annuel de l'UIT sur la réglementation, Tendances des réformes dans les télécommunications.

La parole est également donnée à l'industrie, dont l'avis est essentiel, dans le cadre du Dialogue mondial ouvert secteur privé-régulateurs (GRID), qui permet aux participants des secteurs public et privé de débattre de problèmes pressants, comme la meilleure manière d'atteindre les nouveaux objectifs que se fixe actuellement un nombre croissant de gouvernements en matière de large bande.

En outre, une réunion spéciale des chefs des affaires réglementaires du secteur, tenue juste avant l'ouverture du GSR, a été l'occasion pour des fournisseurs de services de télécommunication et des entreprises technologiques de discuter et de partager des informations et a contribué à délimiter les débats pendant le Colloque proprement dit.

L'après-midi du 2 juillet, l'UIT a accueilli une réunion spéciale des associations de régulateurs, qui a permis de discuter, d'échanger des informations et de jeter des ponts pour promouvoir une coopération plus étroite et plus dynamique entre les associations de régulateurs de différentes régions.

Première association du secteur, la GSMA a en outre tenu un séminaire sur le thème "Fixer des attentes réalistes pour les enchères de spectre" dans le cadre des manifestations qui ont précédé le GSR le 2 juillet.

Vous trouverez ici une série de documents de travail portant sur les principales questions traitées par le GSR.

On trouvera des informations de référence, dont des discours prononcés par les participants de haut rang et des statistiques essentielles sur le large bande dans le monde, sur le site web de la salle de presse consacré au GSR-13, à l'adresse: www.itu.int/net/newsroom/GSR/2013.

Pour télécharger des photos du GSR-13: www.flickr.com/photos/itupictures/sets/72157634448702380/

Pour regarder les interviews réalisées dans le cadre du GSR-13: http://bit.ly/19sxrCH

Suivez l'événement sur Twitter, à l'adresse: #GSR13.

Pour en savoir plus, cliquez sur: www.itu.int/GSR-13 ou mettez-vous en rapport avec:

Piotr Jaszczuk
Médias et relations publiques, Conseiller auprès de la Présidente
telephone +48 22 534 9344
tel +48 668 470 803
email p.jaszczuk@uke.gov.pl
Sarah Parkes
Chef, relations avec les médias et information du public, UIT
telephone +41 22 730 6135
tel +48 518 787 996 (jusqu'au 5 juillet inclus)
email sarah.parkes@itu.int

Note pour les médias: Veuillez vous inscrire sur le site de la salle de presse vidéo de l'UIT pour avoir accès à des séquences vidéo de qualité diffusion et à l'ensemble des informations www.itu.int/en/newsroom/Pages/videos.aspx.


A propos de l'UIT

 

Suivez-nous
Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés Commentaires  Contactez-nous  Accessibilité