Go Top
Go Top

Engagée à connecter le monde

Salle de presse • Communiqué de presse

Partager cette page
Facebook Twitter LinkedIn e-Mail

Selon des parties prenantes du monde entier, les villes intelligentes et durables doivent faire l'objet d'une réflexion globale

La solution des problèmes liés au développement urbain passera par la technologie

Genève, le 9 mai 2013 – Les technologies de l'information et de la communication (TIC) ont un rôle crucial à jouer si l'on veut relever les défis du développement des villes qui, au XXIe siècle, vont abriter l'essentiel de la population. Telle est la conclusion des participants au 8ème Colloque UIT sur les TIC, l'environnement et les changements climatiques qui a eu lieu à Turin (Italie) les 6 et 7 mai derniers.

Selon les estimations, 65% de la population mondiale vit aujourd'hui en ville. Chaque semaine, 1,3 million de ruraux viennent s'installer en ville, ce qui signifie qu'en 2050, plus de six milliards de personnes habiteront dans des agglomérations urbaines. En outre, ces agglomérations continuent à s'étendre. Si on comptait en 1950 seulement deux mégapoles de plus de dix millions d'habitants, elles seront en 2015 au nombre de 22, dont 17 dans des pays en développement.

Les participants à ce colloque ont insisté sur la nécessité d'adopter une stratégie concertée à l'échelle mondiale, ainsi que des technologies normalisées sur le plan international en vue de créer de nouvelles "villes intelligentes et durables". Une meilleure intégration des TIC dans l'urbanisme augmentera considérablement les possibilités de croissance économique et de bien-être social, en ce qui concerne l'amélioration de l'accès à l'éducation et aux soins de santé, des perspectives d'emploi ou du niveau de vie. En conclusion, les participants ont lancé un appel demandant que la cause des villes durables soit mieux défendue sur le plan international et que des politiques en matière de TIC soient intégrées dans les négociations en cours sur l'aménagement urbain au sein des Nations Unies et d'autres organisations.

Comme l'a dit le Dr Hamadoun I. Touré, Secrétaire général de l'UIT: "Si l'urbanisation rapide et la forte densité de population sont les moteurs de l'innovation et de la croissance économique, elles sont aussi sources de problèmes sociaux, économiques et environnementaux. En effet, face à l'afflux de nouveaux habitants, les infrastructures urbaines n'arrivent pas à suivre. Les TIC peuvent contribuer à rendre nos villes plus sûres, plus propres et plus conviviales".

Ce colloque, qui était accueilli par Telecom Italia, avec l'appui de Huawei et en partenariat avec l'UIT et le Ministère italien du développement économique, s'est terminé par l'établissement d'une Feuille de route appelant l'UIT à promouvoir l'utilisation de technologies "intelligentes" dans les villes et la chargeant d'élaborer une nouvelle série d'indicateurs fondamentaux de performance (IFP) destinés à évaluer l'impact des TIC dans les villes et les pays.

Prenant la parole à la clôture du colloque, Malcolm Johnson, Directeur du Bureau de la normalisation des télécommunications de l'UIT, a dit que les TIC ne pouvaient déployer tout leur potentiel au service du développement urbain que si les applications pouvaient fonctionner entre elles en toute transparence, indépendamment du prestataire de services ou du vendeur. Il faudra en conséquence élaborer des normes internationales, harmoniser les fréquences radioélectriques et appliquer des politiques et bonnes pratiques adaptées.

M. Johnson a cité des exemples de la façon dont les TIC pouvaient atténuer les difficultés de la vie en ville, notamment avec les systèmes de transport intelligents qui permettent de réduire le trafic et la pollution, les données en libre accès grâce auxquelles chacun peut être responsable de l'environnement qui l'entoure, ou encore l'accès universel au large bande, qui offre des chances égales à tous, y compris aux personnes défavorisées vivant en ville.

Les participants à cet atelier, tenu sur deux jours, ont présenté leurs conclusions au Groupe spécialisé sur les villes intelligentes et durables (SSC), qui s'est réuni au même endroit le 8 mai. Ce Groupe spécialisé, qui est ouvert à toutes les parties prenantes intéressées, s'emploiera à mettre en application les mesures préconisées dans la Feuille de route et fera rapport à son groupe de tutelle, à savoir la Commission d'études 5 de l'UIT-T sur l'environnement et les changements climatiques, afin de promouvoir l'adoption de normes internationales qui jetteront les bases de l'édification, dans le monde entier, de villes durables et intelligentes.

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter:

Sarah Parkes
Chef, relations avec les médias et information du public, ITU
telephone +41 22 730 6039
email sarah.parkes@itu.int
Toby Johnson
Responsable des communications, UIT
telephone +41 22 730 5877
mobile +41 79 249 4868
email toby.johnson@itu.int
 

Note pour les médias: Veuillez vous inscrire sur le site de la salle de presse vidéo de l'UIT pour avoir accès à des séquences vidéo de qualité diffusion et à l'ensemble des informations www.itu.int/en/newsroom/Pages/videos.aspx.


A propos de l'UIT

 

Suivez-nous
Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés Commentaires  Contactez-nous  Accessibilité