Go Top
Go Top

Engagée à connecter le monde

Salle de presse • Communiqué de presse

Partager cette page
Facebook Twitter LinkedIn e-Mail

L'UIT publie les derniers chiffres sur le développement des technologies dans le monde

  • Le taux de pénétration du mobile dépasse désormais 100% dans quatre des six régions du monde

  • Le nombre d'abonnements au cellulaire mobile approche des 7 milliards

  • Le marché le plus dynamique est celui du large bande mobile, avec 2,1 milliards d'abonnements dans le monde

Genève, le 27 février 2013 – Les nouveaux chiffres publiés aujourd'hui par l'UIT confirment la forte demande soutenue pour les services des technologies de l'information et de la communication (TIC),  dont l'essor est stimulé par la baisse régulière du prix de l'Internet large bande.

Selon les prévisions du rapport de l'UIT The World in 2013: ICT Facts and Figures (Le monde en 2013: données et chiffres concernant les TIC), on dénombrera bientôt dans le monde autant d'abonnements au cellulaire mobile que d'habitants de la planète, le chiffre devant légèrement dépasser le seuil des sept milliards au début de 2014. L'Asie, qui compte aujourd'hui plus de la moitié des abonnements au mobile, reste le principal moteur de croissance du marché. Fin 2013, les taux de pénétration du téléphone mobile auront atteint 96% dans le monde, 128% dans les pays développés et 89% dans les pays en développement.

Alors que de nombreux marchés sont saturés et que le taux de pénétration dépasse 100% dans quatre des six régions du monde telles que définies par l'UIT, l'essor du cellulaire mobile ralentit déjà considérablement, et les taux de croissance sont ramenés au niveau le plus bas jamais enregistré, dans les pays développés comme dans les pays en développement.

Internet

Selon les estimations de l'UIT, 2,7 milliards de personnes – soit 39% de la population mondiale – utiliseront l'Internet fin 2013.

Cependant, l'accès à l'Internet restera insuffisant dans les pays en développement, où seulement 31% de la population devrait, selon les prévisions, être en ligne fin 2013, contre 77% des habitants des pays développés. L'Europe restera la région du monde la plus connectée avec un taux de pénétration de l'Internet de 75%, devançant largement l'Asie-Pacifique (32%) et l'Afrique (16%).

Le taux de pénétration de l'Internet dans les ménages – qui est souvent considéré comme étant l'instrument le plus important pour mesurer l'accès à l'Internet – continue à augmenter. Fin 2013, selon les prévisions de l'UIT, 41% des ménages dans le monde devraient être connectés.

Ces quatre dernières années, c'est en Afrique que l'accès des ménages a le plus progressé, avec un taux de croissance annuel de 27%. Toutefois, malgré une tendance globale à la hausse, 90% du 1,1 milliard de ménages non connectés dans le monde se trouvent dans les pays en développement.

S'adressant aux ministres rassemblés au Mobile World Congress de Barcelone, le Dr Hamadoun I. Touré, Secrétaire général de l'UIT, a déclaré: "Nous avons accompli des progrès extraordinaires au cours des douze premières années de ce nouveau millénaire … et pourtant, il nous reste encore beaucoup à faire. Deux-tiers de la population mondiale – soit 4,5 milliards de personnes – ne sont toujours pas connectés à l'Internet. Autrement dit, deux-tiers des habitants de la planète n'ont toujours pas accès à la plus grande bibliothèque du monde et à toutes ses richesses. Deux-tiers des habitants de la planète n'ont toujours pas accès au plus vaste marché du monde. Et deux-tiers des habitants de la planète n'ont toujours pas accès aux immenses opportunités dont bénéficie l'autre tiers. Le large bande mobile sera l'un des moyens de remédier à cet état de fait et nous devons continuer à "nous mobiliser" pour faire en sorte que tous aient un accès équitable et abordable à l'Internet".

Pour Brahima Sanou, Directeur du Bureau de développement des télécommunications de l'UIT, "Avec un taux de pénétration en passe d'atteindre les 100%, cette technologie est une plate-forme idéale pour la fourniture de services dans les pays en développement. Notre nouvelle initiative Le mobile au service du développement a pour objet d'exploiter ce potentiel sur tous les marchés du monde, en particulier dans les zones rurales et isolées".

Les prix

La chute des prix du large bande fixe s'est accélérée ces cinq dernières années avec une baisse des prix de 82% en pourcentage du RNB par habitant. Mais, dans les pays en développement, les prix du large bande fixe pour les abonnés privés restent élevés et représentent un peu plus de 30% du RNB mensuel moyen par habitant, contre à peine 1,7% du revenu national moyen dans les pays riches.

C'est en Europe que le large bande est le moins cher. Sur ce continent, un abonnement de base coûte en moyenne moins de 2% du RNB par habitant. Dans certains pays en développement, ce pourcentage dépasse largement les 50%.

Des différences persistent dans l'accès à l'Internet large bande haut débit. Les pays qui obtiennent les meilleurs résultats en termes de débit d'accès sont la République de Corée, Hong Kong (Chine) et le Japon, ainsi que – chose plus surprenante – certains pays d'Europe comme la Bulgarie, l'Islande et le Portugal. En Afrique, moins de 10% des abonnements au large bande fixe offrent un débit d'au moins 2 Mbit/s – situation que l'on retrouve dans plusieurs pays de la région Asie-Pacifique, des Amériques et du monde arabe.

Disparités hommes-femmes

Ce rapport donne aussi, pour la première fois, des chiffres sur le nombre d'internautes femmes (1,3 milliard) et hommes (1,5 milliard) dans le monde. Ces chiffres représentent 37% de la population féminine mondiale, contre 41% de la population masculine. Toutefois, l'écart entre les sexes est plus prononcé dans les pays en développement, où il est de 16% en défaveur des femmes, contre seulement 2% dans les pays développés. Néanmoins, malgré ces disparités, l'écart hommes-femmes continue à se réduire, et les femmes dans le monde entier ont de plus en plus accès aux technologies mobiles.

Vous trouverez davantage de statistiques et des tableaux comparatifs dans la version intégrale du rapport The World in 2013: ICT Facts and Figures, disponible sur: www.itu.int/ITU-D/ict/facts/index.html.

Les statistiques brutes utilisées pour créer les tableaux du rapport sont disponibles sur demande.

Suivez les débats sur Twitter: #Worldin2013.

Suivez l'actualité de l'UIT sur Facebook: www.itu.int/facebook

Pour obtenir de plus amples informations, mettez-vous en rapport avec:

Sarah Parkes
Chef, Relations avec les médias et information du public
tel +41 22 730 6135
tel +41 79 599 1439
tel pressinfo@itu.int  
 

A propos de l'UIT

 

Suivez-nous
Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés Commentaires  Contactez-nous  Accessibilité