Go Top
Go Top

Engagée à connecter le monde

Salle de presse • Communiqué de presse

Partager cette page
Facebook Twitter LinkedIn e-Mail

Ouverture à Panama du Sommet Connecter les Amériques

Déployer le large bande pour parvenir à l'inclusion numérique et instaurer la connectivité interaméricaine

Panama, le 18 juillet 2012 – Les participants au Sommet Connecter les Amériques, qui s'est ouvert aujourd'hui, ont lancé un appel pour accélérer la mise en place de la connectivité large bande dans la région Amériques et parvenir à "l'inclusion numérique" en vue d'offrir à tous un accès universel, durable, ubiquitaire et financièrement abordable aux technologies de l'information et de la communication (TIC) et aux services connexes. L'inclusion numérique signifie que tous les habitants de la planète, en particulier les populations autochtones, les personnes handicapées, les femmes, les filles, les jeunes et les enfants, peuvent accéder aux TIC à un prix abordable et les utiliser pour leur développement social et économique.

S'adressant aux participants au Sommet, le Président de la République du Panama, S. E. Ricardo Martinelli Berrocal a souligné la nécessité de réduire les coûts de la connectivité Internet pour que les populations, non seulement au Panama mais aussi partout dans le monde, aient accès aux réseaux large bande pour un prix abordable. "Le choix fait par le Panama d'accueillir ce Sommet est l'illustration des progrès accomplis par mon Gouvernement en matière d'inclusion numérique, de connectivité et d'utilisation de l'Internet," a-t-il déclaré.

Le Secrétaire général de l'UIT, Hamadoun Touré, a précisé que l'initiative "L'Internet pour tous" du Président Berrocal visait à donner à tous les habitants du Panama un accès gratuit à l'Internet et a remis au Président le Prix des télécommunications et de la société mondiale de l'information.

La Présidente du Costa Rica, S. E. Laura Chinchilla Miranda, sous le haut patronage de laquelle est placée l'Initiative de l'UIT pour la protection en ligne des enfants, a souligné qu'il était important de renforcer la sécurité dans le cyberespace, en particulier pour tenir à distance les prédateurs en ligne. Dans le discours liminaire qu'elle a prononcé au Sommet, la Présidente Chinchilla a déclaré: "Les jeunes générations sont les héritiers légitimes du patrimoine que représentent les incroyables progrès technologiques que nous accomplissons aujourd'hui. En un simple clic, ils peuvent tout savoir sur l'histoire de l'humanité, parcourir le monde entier, se plonger dans toutes les facettes de la science et dialoguer avec ceux qui le souhaitent, quel que soit leur race, leur âge, leur nationalité ou leur lieu de résidence. Cette grande révolution technologique est la leur, mais notre devoir est de veiller à ce que la fête ne soit pas gâchée. Nous voulons qu'ils explorent facilement et en toute sécurité ce monde merveilleux qu'est l'Internet, l'esprit tranquille dans leur soif d'apprendre grâce à la protection que nous pouvons leur offrir".

Le Vice-Président et suppléant du Président du Honduras a indiqué que le Sommet Connecter les Amériques a pour objectif de permettre l'utilisation efficace des ressources existantes dans le domaine des TIC, ces technologies étant une composante essentielle du progrès social et de la croissance économique. "Nous savons bien que les TIC sont des outils indispensables pour promouvoir l'efficacité et la transparence dans l'administration publique et accroître la productivité des pays grâce à la modernisation des secteurs de production," a‑t-il déclaré.

La Première Dame de la République Dominicaine et Vice-Présidente élue Margarita Cedeño a déclaré: "En cette ère du savoir, la connectivité est devenue un élément indispensable pour tout un chacun, quel que soit son âge, son sexe, son statut social ou sa situation, car elle nous offre à tous la possibilité de développer nos compétences, de vivre une vie digne et productive et de jouer des rôles actifs de différentes façons, tout en partageant de manière juste et équitable les bienfaits de la mondialisation et du développement. Je suis convaincue que le Sommet permettra d'échanger des expériences et d'élaborer des stratégies communes pour parvenir, en faisant preuve d'efficacité et d'innovation, à mettre les TIC au service du développement humain et de l'inclusion numérique, développer notre économie en renforçant la concurrence et poursuivre l'intégration régionale en renforçant les liens de coopération et de solidarité."

Mme Cedeño a reçu le Prix UIT des télécommunications et de la société mondiale de l'information en 2007.

Le Secrétaire général de l'UIT, Hamadoun Touré, a appelé les participants au Sommet à se concentrer sur des stratégies pour l'ensemble de la région Amériques destinées à faire avancer le déploiement du large bande et à mobiliser les ressources humaines, financières et techniques nécessaires pour promouvoir l'inclusion numérique pour tous. "Du point de vue des technologies de l'information et de la communication, la région Amériques est l'un des marchés les plus dynamiques au monde," a expliqué le Dr Touré. "Et pourtant, il reste encore beaucoup à faire. Certes, le taux de pénétration de la téléphonie cellulaire est particulièrement élevé dans cette région et celui de l'Internet y est supérieur à la moyenne, mais plusieurs millions de personnes n'ont toujours pas accès aux TIC – accès qui, au XXIe siècle, est devenu l'une des bases du développement social et économique général."

"Il est indispensable de convertir les populations au mobile pour atteindre les objectifs de développement en ce qui concerne la connectivité," a déclaré Brahima Sanou, Directeur du Bureau de développement des télécommunications de l'UIT, à propos de l'essor rapide du large bande mobile. "L'Amérique latine et les Caraïbes suivront très vite l'exemple de l'Amérique du nord, où le taux de pénétration du large bande mobile est passé de moins de 10% à plus de 65% en l'espace de quelques années seulement."

Grâce aux applications mobiles, la fourniture de services de base essentiels comme les soins de santé et l'éducation continuera de s'améliorer et des progrès nombreux seront accomplis dans presque tous les autres secteurs de la société et de l'économie. Le Panama est lui‑même l'un des pays de la région qui a le mieux réussi dans ce domaine, puisque son taux de pénétration mobile, qui n'était que de 16% il y a dix ans, atteignait le niveau incroyable de 204% début 2012.

Le Sommet Connecter les Amériques est le quatrième de la série Connecter. Les précédents sommets étaient les Sommets UIT Connecter l'Afrique, qui a eu lieu à Kigali (Rwanda) en 2007, Connecter la CEI, qui s'est tenu à Minsk (Bélarus) en 2009 et Connecter le monde arabe qui a eu lieu à Doha (Qatar) au début de l'année.

Le Sommet Connecter les Amériques, accueilli par le Gouvernement du Panama, est organisé par l'UIT en étroite collaboration avec la Commission interaméricaine des télécommunications (CITEL), la Comisión Técnica Regional de Telecomunicaciones (COMTELCA) et l'Union des télécommunications des Caraïbes (CTU). Il marque l'aboutissement d'une série d'événements de haut niveau, dont le récent Sommet de la Terre Rio+20, qui ont attiré l'attention sur le potentiel des technologies de l'information et de la communication (TIC) et des connexions large bande dans la réalisation des futurs objectifs de développement durable.

Plusieurs engagements concernant des investissements à venir dans le développement des TIC dans la région Amériques seront pris ou annoncés demain, le 19 juillet, alors que le Sommet touche à sa fin.

Vous trouverez le programme du Sommet sur: www.itu.int/ITU-D/connect/americas/programme.asp?Language=en.

Informations pour les médias:

L'annonce des engagements pris dans le cadre du Sommet Connecter les Amériques aura lieu le 19 juillet à 14h30 sur le lieu du Sommet (Centre de congrès ATLAPA, Avenida Israel, Panama). A cette occasion seront annoncés des investissements dans des projets TIC mis en oeuvre dans la région Amériques au cours des cinq années à venir.

Les médias auront libre accès au Sommet Connecter les Amériques. L'accréditation est obligatoire.

Pour l'accréditation et les procédures à suivre, voir le lien: www.itu.int/ITU-D/connect/americas/display.asp?QID=9794&Language=en

Veuillez lire attentivement la procédure à suivre avant de remplir le formulaire d'accréditation en ligne. Les journalistes déjà inscrits devront présenter leur lettre de confirmation ainsi que leur passeport ou une carte d'identité pour recevoir un badge média officiel du Sommet Connecter les Amériques.

Les représentants des médias accrédités auprès des Nations Unies peuvent assister au Sommet. Veuillez confirmer votre présence à l'adresse: pressreg@itu.int.

Pour en savoir plus, voir: www.itu.int/net/newsroom/connect/americas/2012/ ou prendre contact avec:

Sanjay Acharya
Chef, Relations avec les médias et information du public, UIT
tel +41 22 730 5046
tel +41 79 249 4861
tel +507 6515 1862 (Panama)
tel sanjay.acharya@itu.int
 

Pour toute demande concernant l'accréditation des médias:

Soraya Abino Quintana
tel +507 6515 0072
tel pressreg@itu.int
facebook www.itu.int/facebook
twitter www.itu.int/twitter

 

A propos de l'UIT

 

Suivez-nous
Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés Commentaires  Contactez-nous  Accessibilité