Go Top
Go Top

Engagée à connecter le monde

Salle de presse • Communiqué de presse

Partager cette page
Facebook Twitter LinkedIn e-Mail

La Conférence mondiale des radiocommunications s'ouvre à Genève

Les débats concernant le spectre et les orbites des satellites auront des répercussions planétaires, dans un avenir placé sous le signe du sans fil

Genève, le 23 janvier 2012 – La Conférence mondiale des radiocommunications s'est ouverte aujourd'hui à Genève. Elle a pour tâche d'examiner et de réviser le Règlement des radiocommunications - le traité international régissant l'utilisation du spectre des fréquences radioélectriques et des orbites des satellites.

Les participants à cette conférence habilitée à conclure des traités s'emploieront, quatre semaines durant, jusqu'au 17 février, à examiner les modifications qu'il convient d'apporter à la réglementation de l'utilisation des orbites et du spectre dans l'intérêt des utilisateurs de ces ressources limitées. Ces modifications auront des répercussions pour les décideurs, les régulateurs, les entreprises du secteur privé et les utilisateurs finals dans le monde entier.

M. Tarek Al Awadhi (Emirats arabes unis) a été nommé Président de la Conférence mondiale des radiocommunications, qui compte également six Vice-Présidents: M. D. Anstrom (Etats‑Unis), M. E. Fournier (France), M. A. Nalbandian (Arménie), M. M. Ouhadj (Algérie), M. H. Al‑Shankiti (Arabie saoudite) et M. A.R. Jamieson (Nouvelle-Zélande).

Plus de 3 000 participants, représentant plus de 150 des 193 Etats Membres de l'UIT, devraient être présents à cette conférence de quatre semaines, faisant de celle-ci l'une des plus importantes manifestations de l'UIT. Une centaine d'Observateurs, représentant des sociétés qui comptent parmi les 700 Membres de Secteur de l'UIT ainsi que des organisations internationales, assisteront également à la Conférence mondiale des radiocommunications de 2012 (CMR-12).

"La Conférence mondiale des radiocommunications examinera et modifiera le règlement régissant l'utilisation du spectre au niveau mondial pour faire en sorte que cette ressource des plus précieuses soit utilisée de manière efficace dans l'intérêt de toutes les parties prenantes", a déclaré M. Hamadoun Touré, Secrétaire général de l'UIT. "Il s'agit de veiller à ce que des services de radiocommunication fiables soient disponibles en tout lieu et à tout moment, de sorte que chacun puisse vivre et se déplacer en toute sécurité tout en bénéficiant de services de radiocommunication hautement performants".

M. François Rancy, Directeur du Bureau des radiocommunications de l'UIT, a déclaré: "Les décisions prises par les Membres de l'UIT lors de la CMR-12 joueront un rôle crucial dans l'amélioration de l'accès aux infrastructures de TIC hertziennes et dans leur développement, en particulier pour ce qui est de relever les défis liés au large bande mobile et de faire en sorte que les TIC soient utiles à l'humanité dans son ensemble. L'objectif est de faciliter la mise en œuvre des avancées technologiques les plus récentes, tout en protégeant les investissements et en favorisant les économies d'échelle".

Etant donné l'évolution technique rapide des technologies de l'information et de la communication (TIC), ainsi que la convergence croissante des services de radiocommunication pris en charge par les appareils de communication à l'heure actuelle, il est nécessaire et urgent de faire en sorte que la ressource finie que constitue le spectre soit utilisée le plus efficacement possible. La CMR-12 examinera les questions techniques, réglementaires et d'exploitation liées à l'attribution et au partage des fréquences, afin de garantir l'excellente qualité des services de radiocommunication pour les transports maritimes et aéronautiques et pour certaines applications scientifiques liées à l'environnement, à la météorologie, à la climatologie, à la prévision des catastrophes et à l'atténuation de leurs effets ainsi qu'aux opérations de secours en cas de catastrophe.

La gestion des positions orbitales des satellites et des fréquences radioélectriques associées sera un thème essentiel de la CMR-12. La Conférence aura pour objectif de veiller à ce que les modifications apportées aux procédures internationales de coordination et d'enregistrement des systèmes à satellites assurent une utilisation efficace et équitable de ces ressources.

La CMR-12 s'emploiera par ailleurs à accélérer la mise en service du large bande mobile et d'autres technologies évoluées telles que la télévision à ultra haute définition (TVUHD), encouragera l'utilisation du dividende numérique résultant du passage à la télévision numérique et examinera le rôle de catalyseur que peuvent jouer les radiocommunications en vue de réduire l'incidence des activités humaines sur l'environnement.

Pour en savoir plus, allez sur le site www.itu.int/net/newsroom/wrc/2012/ ou contactez:

 
 
Sanjay Acharya
Chef, Relations avec les médias et information du public
tel +41 22 730 5046
tel +41 79 249 4861
tel sanjay.acharya@itu.int
Grace Petrin

Chargée de la promotion, Bureau des radiocommunications

tel +41 22 730 5810
tel +41 79 599 1428
tel brpromo@itu.int

 

Pour toute demande concernant l'accréditation des médias à la Conférence mondiale des radiocommunications:

Soraya Abino Quintana
tel +41 22 730 5424
tel pressreg@itu.int

Des vidéos sont disponibles sur YouTube et des séquences de qualité radiodiffusion sont disponibles à la demande.

Facebook: www.itu.int/facebook

Twitter: www.itu.int/twitter

 

A propos de l'UIT

 

Suivez-nous
Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés Commentaires  Contactez-nous  Accessibilité