Go Top
Go Top

Engagée à connecter le monde

Salle de presse • Communiqué de presse

Partager cette page
Facebook Twitter LinkedIn e-Mail

Le Colloque mondial des régulateurs de l'UIT sur "une réglementation intelligente" pour le
développement du large bande

Les chefs d'entreprise s'associent aux régulateurs pour élaborer de bonnes pratiques

Armenia (Colombie), le 21 Septembre 2011 – Le 11ème Colloque mondial des régulateurs s'est ouvert aujourd'hui dans la ville montagneuse d'Armenia (Colombie), également connue sous le nom de Ciudad Milagro (ville miracle) pour avoir réussi un rétablissement et une expansion rapides après le terrible tremblement de terre qui l'a frappée en 1999 et face à de grandes difficultés économiques et sociales.

C'est la première fois que la réunion de la communauté mondiale des régulateurs des TIC, des décideurs et des chefs d'entreprise se tient dans la région des Amériques. M. Cristhian Lizcano Ortíz, Directeur exécutif de la Commission de régulation des communications de la Colombie (CRC) a été nommé Président du Colloque mondial des régulateurs.

Le Colloque mondial des régulateurs (GSR) vise à favoriser les échanges d'informations constructifs entre les autorités de régulation nationales et il est un forum unique de partage des bonnes pratiques au niveau mondial. La manifestation a pour thème "Une réglementation intelligente dans un monde placé sous le signe du large bande". Pendant la semaine, les participants concentreront leur attention sur les mesures réglementaires innovantes indispensables pour mettre le large bande à la portée de tous et faire face aux enjeux et aux difficultés inhérents à l'écosystème du large bande.

Dans son allocution d'ouverture du Colloque, le Ministre colombien des technologies de l'information et de la communication, M. Diego Molano, a déclaré: "La présence dans notre pays de représentants de 192 Etats Membres de l'UIT est une reconnaissance des efforts déployés par la Colombie pour promouvoir des technologies accessibles à tous les citoyens qui soient un outil efficace pour lutter contre la pauvreté, soutenir la création d'emplois et instaurer la prospérité."

Durant la dernière décennie, la Colombie a étendu sa couverture à un rythme rapide, les abonnements au mobile passant de 3,2 millions en 2001 à 43,4 millions en 2010, représentant respectivement 8% et 93,7% de la population.

"La tenue du GSR en Colombie est un jalon important pour le pays et la reconnaissance de ses succès en matière réglementaire", a déclaré le Président du GSR M. Lizcano Ortíz. "Par un recours accru aux TIC, les citoyens peuvent accéder à la société de l'information et aux richesses mondiales de la connaissance qui feront naître une nouvelle génération en termes de productivité sociale et économique."

La réglementation au service d'un large bande abordable

Prenant la parole dans le cadre du débat interactif de haut niveau axé sur le large bande pour tous et les télécommunications/TIC de demain, qui réunissait des ministres, des régulateurs et des universitaires, le Secrétaire général de l'UIT, M. Hamadoun Touré, a noté que l'accès facilité à l'Internet – au large bande en particulier – nous permettra de fournir des services plus efficaces en vue de réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement. "Je suis convaincu que le large bande suivra le même chemin que la téléphonie cellulaire mobile et deviendra pratiquement ubiquitaire dans une dizaine d'années, même si deux tiers des habitants de la planète ne sont toujours pas connectés", a déclaré M. Touré. "Les choses ne changeront que lorsque le prix du large bande aura baissé – et les régulateurs du monde réuni pour la 11ème édition du GSR ont les moyens d'agir dans ce sens en préconisant à la fois plus de capacité et plus de concurrence."

M. Julio Cesar López, Gouverneur de la Province de Quindio, s'est félicité de la rencontre internationale qu'accueille la région, grand centre de la production colombienne de café, réputée pour ses paysages riants et son environnement paisible. Il a déclaré: "Ce Colloque mondial est une manifestation très importante pour notre pays et pour Quindio, région qui a beaucoup investi dans la technologie au service de la connectivité."

La politique du Gouvernement colombien "la Vie numérique" a fait de Quindio la province du pays la plus en pointe en matière de TIC. Quindio affiche fièrement une couverture mobile de 100% et une connectivité à l'Internet dans 276 institutions éducatives des zones rurales et urbaines. En outre, la question de l'accessibilité pour les handicapés reçoit une attention spéciale.

M. Brahima Sanou, Directeur du Bureau de développement des télécommunications de l'UIT, a noté que des progrès remarquables avaient été accomplis au cours des quinze dernières années, qui avaient placé le secteur des télécommunications et des TIC au cœur de l'économie numérique d'aujourd'hui. "Grâce à l'Internet et au large bande, une mine de nouvelles opportunités peut maintenant être offerte quasi instantanément aux citoyens sur toute la planète, faisant fi des barrières du temps et de l'espace", a déclaré M. Sanou. "Les nouvelles réalités du marché et les dynamiques transsectorielles du large bande exigent des approches réglementaires intelligentes reposant sur la coordination et la collaboration entre toutes les parties prenantes." Il a ajouté que l'on doit faire plus pour connecter ceux qui ne le sont pas encore, accroître les compétences numériques et faire en sorte que les pays en développement ne soient pas exclus de l'économie numérique et du monde du large bande.

Les régulateurs et les décideurs qui participent au GSR-11 adopteront des Lignes directrices relatives aux bonnes pratiques sur les plans, les stratégies et les mesures réglementaires intelligentes à même d'assurer que tout un chacun puisse bénéficier des nouvelles applications, des nouveaux services et des nouveaux débouchés rendus possibles dans le monde du large bande.

Chefs d'entreprise et régulateurs échangent des idées

Il faut aussi mentionner la contribution constructive des représentants du secteur privé, qui se sont réunis dans le cadre du Forum mondial des chefs d'entreprise (GILF) le mardi 20 septembre, sous la présidence de M. Orlando Ayala, Vice-Président de Microsoft Corporation, et ont tenu un débat lors d'une réunion de haut niveau ce matin. "Les partenariats public-privé jouent un rôle de plus en plus grand dans l'appui au développement technologique des pays, non seulement pour la création d'infrastructures propices à une plus grande efficacité et productivité, mais aussi pour promouvoir une élévation du niveau d'éducation et stimuler le développement économique" a déclaré M. Ayala.

Le GILF est une instance neutre où les Membres de Secteur de l'UIT échangent leurs vues sur les grands problèmes réglementaires auxquels est confronté le secteur des TIC. Afin de promouvoir un dialogue plus dynamique et ouvert, le GILF a invité les régulateurs et les décideurs à se joindre aux participants du secteur privé qui prennent part aux discussions sur:

1.     L'évolution du paysage réglementaire

2.     Innovation et esprit d'entreprise – Nouvelles applications et nouveaux services propres à promouvoir la croissance

3.     La fiscalité et quelles en sont les conséquences sur la croissance des TIC

4.     Incidence des réseaux sociaux sur l'environnement réglementaire.

Le GSR-11 et le GILF ont été organisés par l'UIT en collaboration avec le Ministère des technologies de l'information et de la communication et la Commission de régulation des communications de la Colombie.

Pour de plus amples informations, consultez les pages web www.itu.int/net/newsroom/GSR/2011/index.aspx et www.itu.int/GSR11 ou mettezvous en rapport avec:

Sanjay Acharya
Chef, Relations avec les médias et information du public
tel +41 22 730 5046
tel +41 79 249 4861
tel sanjay.acharya@itu.int
 

Facebook: www.itu.int/facebook
Twitter:
www.itu.int/twitter hashtag: #GSR11
Photos:
www.itu.int/net/newsroom/GSR/2011/photolibrary/index.aspx


 

A propos de l'UIT

 

Suivez-nous
Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés Commentaires  Contactez-nous  Accessibilité