Go Top
Go Top

Engagée à connecter le monde

Salle de presse • Communiqué de presse

Partager cette page
Facebook Twitter LinkedIn e-Mail

Le Président sénégalais Abdoulaye Wade ouvre le Colloque mondial des régulateurs de l'UIT à Dakar

L'UIT exhorte les pays du monde entier à adopter une réglementation qui aidera le monde
à réitérer le "miracle du mobile" pour le déploiement du large bande

Dakar (Sénégal), le 10 novembre 2010 - — Des décideurs de premier plan venus du monde entier sont réunis cette semaine à Dakar pour débattre de questions fondamentales soulevées par le déploiement des technologies de l'information et de la communication (TIC) qui joueront un rôle déterminant dans l'avènement de la société du savoir de demain.

Organisés par l'UIT et par l'Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) du Sénégal sous les auspices du Président sénégalais Abdoulaye Wade, le Forum mondial des chefs d'entreprise du secteur des TIC (GILF, 9 novembre) et le Colloque mondial des régulateurs (GSR, 10-12 novembre) constituent une instance unique au sein de laquelle des représentants du secteur privé et les régulateurs du monde entier peuvent confronter leurs expériences, établir des consensus et adopter des approches communes de la gestion des marchés des TIC d'aujourd'hui, qui sont complexes et évoluent rapidement.

Tenues à l'Hôtel Méridien Président de Dakar, ces réunions portent cette année sur des questions essentielles telles que le développement continu des marchés mobile et hertzien, les incidences du large bande sur le secteur des TIC et au-delà, le passage de la radiodiffusion analogique à la radiodiffusion numérique de Terre et la répartition du "dividende numérique".

S'exprimant à l'ouverture du GSR ce matin, le Dr Hamadoun Touré, Secrétaire général de l'UIT, a exhorté les régulateurs du secteur des TIC du monde entier à "faire pour l'Internet et le large bande ce que nous avons accompli avec tant de succès avec les communications mobiles."

Le Dr Touré a noté que cette édition du GSR était la première à avoir lieu sur le continent africain et a évoqué les progrès extraordinaires accomplis par l'Afrique en matière de développement des TIC, avec un taux de pénétration des services cellulaires mobiles atteignant désormais 44% sur l'ensemble du continent, contre seulement 15% il y a quatre ans.

"Deux choses doivent changer si nous voulons que le monde en ligne devienne une ressource ubiquitaire pour tous les Africains," a déclaré le Dr Touré. "Premièrement, les gouvernements doivent placer le large bande au cœur des programmes de développement. Deuxièmement, nous devons faire en sorte que l'accès à l'Internet, et en particulier l'accès large bande, devienne beaucoup plus abordable financièrement. C'est là que le GSR peut jouer un rôle important. Les prix deviennent considérablement plus abordables lorsqu'une dynamique concurrentielle est créée et lorsqu'il existe des incitations claires au renforcement des capacités."

Le Colloque a été officiellement ouvert ce matin par le Président Wade, qui a souligné que les bénéfices du dividende numérique devraient être répartis entre tous, même ceux qui ne sont pas conscients du passage à l’économie numérique et a présenté les initiatives en faveur de la jeunesse, comme les cybercases, lieux de communication et de formation. "L’objectif des régulateurs peut être exprimé sous une forme simple : un ordinateur pour tous, le numérique pour tous."

Le Président Wade a été rejoint sur le podium par le Dr Touré ainsi que M. Sami Al Basheer Al Morshid, Directeur du Bureau de développement des télécommunications de l'UIT, M. Ndongo Diao, Directeur général de l'ARTP et Président du GSR de 2010, et M. Mahfoudh Ould Brahim, Président de l'édition 2010 du Forum mondial des chefs d'entreprise du secteur des TIC et Directeur général adjoint d'Expresso.

Avec pour thème "Favoriser le monde numérique de demain", cette édition du GSR s'intéresse tout particulièrement au large bande et examine les difficultés que rencontrent les régulateurs pour encourager sur le plan national le déploiement du large bande en utilisant des réglementations évolutives et ciblées et des outils prêts à l'emploi.

Cette manifestation s'intéresse également à la nécessité d'évoluer au rythme dicté par la convergence et l'intégration des réseaux ubiquitaires, en particulier en adaptant la structure et le mandat des institutions, en adoptant de bonnes pratiques à la pointe du progrès et en utilisant de nouveaux outils tels que des mécanismes novateurs de règlement des différends.

L'un des principaux textes produits par le GSR est un ensemble de lignes directrices sur les bonnes pratiques élaborées à partir des contributions des régulateurs du monde entier et dont le thème, cette année, est "Une nouvelle échelle de réglementation: bonnes pratiques pour la création de réseaux ouverts". Ces lignes directrices sont conçues pour aider les régulateurs des marchés du monde entier à favoriser un accès ouvert aux réseaux, services, applications et contenus des TIC.

Outre les débats d'experts et exposés habituels, deux ateliers interactifs sont au programme de cette édition: l'un sur le thème "Tirer parti du large bande" et l'autre sur les programmes nationaux de connectivité dans les écoles. Il sera notamment question de l'initiative phare de l'UIT "Connecter une école, connecter une communauté" (www.itu.int/ITU D/connect/flagship_initiatives/connecting_children/index.html).

Les régulateurs à l'écoute du secteur privé

Le Forum mondial des chefs d'entreprise du secteur des TIC, qui s'est tenu hier, a vu des débats animés entre représentants d'importants acteurs du secteur privé, dont Alcatel-Lucent, Bharti Airtel, Cisco Systems, Ericsson, France Télécom-Orange, l'Association GSM, Intersat Africa, MTN, SES et Zain. Les participants au GILF ont été encouragés à présenter leur point de vue sur des questions essentielles et à apporter leur contribution aux débats sur ces questions. Ces contributions ont ensuite servi de base au rapport du Président du GILF, présenté ce matin par M. Mahfoudh Ould Brahim au Président du GSR afin d'alimenter les débats qui auront lieu cette semaine dans le cadre du GSR.

S'exprimant à l'ouverture du GILF le mardi 9 novembre, M. Sami Al Basheer, Directeur du Bureau de développement des télécommunications de l'UIT, a mis en évidence le fait que le secteur privé, les pouvoirs publics et les régulateurs ont tous d'importants intérêts communs. "Nous travaillons tous dans le même but: assurer la croissance et le dynamisme du secteur des TIC", a-t-il déclaré. "Si, en travaillant ensemble, nous parvenons à étendre les avantages des TIC à un maximum de personnes dans le monde, nous aurons toutes les chances de gagner. Nous avons vu que les marchés des TIC dont la croissance est la plus rapide sont les marchés émergents, en particulier pour ce qui est des services mobiles. Nous devons à présent œuvrer ensemble pour étendre ces progrès à l'expansion des réseaux large bande, en vue de créer une plate-forme pour de nouveaux services innovants tels que, entre autres, des services bancaires, d'administration publique et de santé sur support mobile."

Les résultats de la conférence seront intégrés dans le rapport annuel Tendances des réformes dans les télécommunications de l'UIT.

Des photos du GILF et du GSR sont téléchargeables depuis la photothèque de l'UIT à l'adresse www.itu.int/net/pressoffice/GSR/2010/photos/index.aspx?lang=en ou sur la page Flickr de l'UIT, à l'adresse suivante: www.flickr.com/photos/itupictures/collections/72157625222534733.

 

Pour de plus amples informations, consultez la Salle de presse de la manifestation à l'adresse
www.itu.int/ITU-D/treg/Events/Seminars/GSR/GSR10/newsroom/,
rendez vous sur www.itu.int/ITU D/partners/GILF/2010/ ou sur www.itu.int/GSR10 ou contactez:

Sarah Parkes
Relations avec les médias, UITT
tel +41 22 730 6039
mobile +41 79 599 1439
email pressinfo@itu.int
Lucy Macdermot
Bureau de développement des télécommunications, UIT
tel + 221 707 011 910
email pressinfo@itu.int

 

A propos de l'UIT...

 

 

Suivez-nous
Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés Commentaires  Contactez-nous  Accessibilité