Committed to connecting the world

ICTs for a Sustainable World #ICT4SDG

BDT Director's Speeches

14ème Réunion Annuelle FRATEL
Luxembourg  01 December 2016

14ème Réunion Annuelle FRATEL

 Luxembourg, 1-2 décembre 2016

«Comment favoriser un déploiement efficace des réseaux de communications électroniques?»

Message de M. Brahima Sanou, Directeur du Bureau de Développement des Télécommunications (BDT), UIT

Monsieur Luc Tapella, Directeur de l'Institut Luxembourgeois de Régulation,

Monsieur Abdelaziz TIB, représentant le Directeur Général par intérim de l'ANRT, Maroc

Mesdames et Messieurs les premiers responsables et autres représentants des autorités de régulation,

Distingués participants, Mesdames et Messieurs,

C'est un grand plaisir pour moi de prendre la parole dans la cérémonie d'ouverture de la 14ème réunion annuelle de FRATEL.

Je voudrais remercier le Président en exercice pour l'invitation et exprimer ma gratitude à Monsieur Luc Tapella et toute l'équipe de l'Institut Luxembourgeois de régulation qui nous accueillent aujourd'hui.

Les TIC sont désormais à la base de toutes nos activités et nous aident à gérer et contrôler de multiples aspects de notre vie quotidienne tels que les services d'urgence, l'approvisionnement en eau, les réseaux électriques et filières alimentaires, les soins de santé, l'enseignement, l'accès aux services publics, les marchés financiers, les systèmes de transport, les plateformes de commerce électronique et la gestion de l'environnement. Le réseau large bande et les services Internet sont de plus en plus considérés comme une commodité ou une ressource d'utilité publique.

En janvier 2010, les Chefs d'Etat africains réunies en Assemblée au sein de l'Union africaine déclaraient que l'infrastructure des télécommunications et TIC est un bien d'utilité publique comme l'eau et l'électricité.

Le 23 janvier 2014, nous tous été agréablement surpris lorsque le Pape François a qualifié Internet de "don de Dieu" et appelé les catholiques à être des "citoyens du numérique" constructifs, en utilisant Internet pour manifester leur solidarité.

Ces deux exemples nous montrent clairement une évolution de la perception de notre métier et des services que nous offrons dans la conscience collective de nos communautés.

Ce changement de perception nous interpellent à quitter la ligne de la verticalité vers une approche transversale et collaborative.

L'adoption en 2015 des 17 Objectifs de développement durable (ODD) et leurs 169 cibles par les chefs d'Etats du monde est pour nous une opportunité de donner un visage humain aux TICs car nous sommes tous conscients que sans l'accélération par les TIC dans des domaines comme la santé, l'éducation et l'agriculture il sera très difficile d'atteindre ces objectifs en 2030.

Notre mission à tous est donc de faciliter l'accès et l'utilisation des TIC afin de créer une société de l'information véritablement inclusive, susceptible de libérer l'extraordinaire potentiel des TIC au profit de chaque citoyen et chaque entreprise. 

L'évolution du secteur des TIC laisse peu de place à l'inertie humaine. Nous commençons à atteindre la saturation de la demande de téléphonie mobile. Les modèles d'affaires basés sur la voie commencent à s'essouffler sérieusement pendant que ceux basés sur les données montent en puissance.

Nous assistons à une convergence des infrastructures, des services et des prestataires de service. De nouveaux acteurs émergent en marge des contraintes règlementaires et sans obligations relatives à la mise en place des infrastructures.

Par exemple aujourd'hui la plus grande compagnie de taxi au monde ne possède aucun parc automobile. Les plus grands fournisseurs de chambres d'hôtel ne possèdent aucun hôtel.

Compte tenu de ces bouleversements que traverse le secteur des TIC, les régulateurs et les décideurs sont contraints de réviser, d'adapter et d'anticiper en permanence la règlementation pour faire en sorte que leurs cadres politiques et réglementaires nationaux des TIC demeurent pertinents.

Le secteur des TIC continue de s'étendre tout en convergeant avec d'autres secteurs de l'économie telle que les banques, la santé, l'éducation, et d'autres acteurs qui contribuent à créer de la valeur pour les entreprises et les consommateurs.

L'évolution de cet écosystème, et ses implications sur la dynamique d'usage, la croissance des marchés, et le positionnement stratégique des acteurs, continuera à amplifier la chaine de valeur des TIC. 

Dans ce contexte, il est important de collaborer avec les autres secteurs pour engager un débat inclusif qui encourage la mise en place d'un environnement collaboratif entre les régulateurs, d'un secteur à l'autre, et qui lève les obstacles au progrès.

J'ai pris en 2016 l'initiative de co-organiser avec l'UNESCO, une réunion conjointe entre les ministres de l'éducation et les ministres des TIC au siège de l'UNESCO. En mai nous aussi co-organiser avec l'OMS une réunion conjointe entre les ministres de la santé et les ceux des TIC l'objectif étant de d'initier cette approche collaborative.

Je suis certain que les tables rondes de cette 14ème réunion exploreront cette approche de régulation collaborative en relation avec la pertinence du thème de cette année.

Distingués participants Mesdames et Messieurs,

Le Bureau de Développement des Télécommunications de l'UIT est résolu à vous accompagner et à faciliter le dialogue à l'échelle mondiale entre régulateurs et décideurs face aux défis et aux opportunités qu'offre la dynamique du secteur impulsée désormais par les métadonnées, l'internet des objets et l'intelligence artificielle.

Sur l'ensemble de ces questions je suis sûr que FRATEL a un apport indéniable au bénéfice de ses membres et de l'ensemble de la communauté des régulateurs.

Ma présence ici aujourd'hui et la quintessence de mon message est la réaffirmation de mon soutien à FRATEL et à ces membres et le renforcement de la coopération avec L'UIT et plus particulièrement le BDT pour les questions de régulation.

Pour terminer je voudrais vous souhaiter, puisque le mois de décembre commence aujourd'hui, de très bonnes fêtes de fin d'année et vous inviter solennellement aux deux grands événements du secteur du développement de l'UIT l'année prochaine.

Il s'agit du Symposium mondial des régulateurs, le GSR-17 qui se tiendra aux Bahamas du 11 au 14 juillet 2017, sous le thème «Vivre dans un monde d'opportunités numériques» et de la Conférence mondiale de développement des télécommunications CMDT-17 qui se tiendra à Buenos Aires en Argentine du 9 au 20 octobre 2017 sous le thème les TICs pour les ODD.

Les régulateurs ont un rôle essentiel à jouer dans l'avènement d'une économie numérique inclusive bénéficiant à toutes les strates de notre société.

Let's make it happen.

Je vous remercier.