Veuillez noter que ceci est une traduction automatique afin de fournir une compréhension de base de notre contenu Web. C'est une traduction littérale et certains mots peuvent ne pas être traduits correctement.

5G et diffusion


UIT

Session 352

13:00–14:00 CEST (UTC+02:00), lundi, 31 août 2020 Atelier thématique

La combinaison des réseaux broadcast et haut débit au bénéfice de tous

La 5G offre un débit binaire plus élevé et de faibles latences, tout en tirant parti du cloud, des réseaux définis par logiciel, de la virtualisation, de la gestion avancée de la qualité de service (slicing) et de l'informatique de périphérie multi-accès pour améliorer les services et les applications. Ces fonctionnalités peuvent aider à atteindre une plus grande personnalisation et des expériences plus partagées et immersives pour les utilisateurs. Dans le domaine de la diffusion, ces fonctionnalités sont des outils pour améliorer les services de contenu, tels que la télévision en direct et la vidéo à la demande, mais aussi les jeux, la réalité augmentée / virtuelle et autres. Il est donc important de considérer la 5G comme une plate-forme qui permet différents services innovants, offrant une opportunité pour les entreprises de médias / radiodiffusion de proposer de nouvelles expériences pour faire face à la désabonnement, à l'érosion des frais d'abonnement et pour attirer de nouveaux abonnés dans cette nouvelle plate-forme de livraison. Le contenu et l'accès au contenu continueront d'être un atout clé pour les consommateurs, sachant que la complémentarité et la coexistence des réseaux de radiodiffusion et à large bande sont fondamentales, en particulier avec les réseaux 5G.

Dans ce contexte, la combinaison des réseaux de diffusion 5G, terrestres et par satellite de manière à permettre une transition transparente entre eux autour du contenu fourni aux utilisateurs sera un scénario de service important. La combinaison de ces réseaux peut permettre l'optimisation de l'utilisation du réseau et la minimisation des investissements globaux facilitant ainsi une couverture efficace par l'utilisation d'une combinaison de technologies plus adaptée à chaque région et permettant également de combler la fracture numérique. Dans le domaine des applications, l'intégration des infrastructures de diffusion et de haut débit permet déjà aux utilisateurs des expériences plus riches qui seront encore améliorées par les fonctionnalités 5G libérant le potentiel de création de contenu.

L'idée principale de cet événement thématique est de discuter des défis et des opportunités de la combinaison de ces deux plates-formes clés, la diffusion et le haut débit, à la lumière des nouvelles perspectives qu'apporte la 5G et des nouveaux cas d'utilisation innovants et applications potentielles qui peuvent être fournis à utilisateurs.

Intervenants
dr Péter Vári
Dr Péter Vári Directeur général adjoint NMHH, Hongrie Modérateur

Dr Péter VÁRI Phd. Né le 22 août 1969 en Hongrie. En 1987-1990 - a fréquenté le Széchenyi István Technical College avec une spécialisation en tant qu'ingénieur en technologie de réseau sans fil. En 1994 - diplômé de l'Université de technologie de Budapest en tant qu'ingénieur électricien dans le domaine des télécommunications. En 2001 - a obtenu le certificat de troisième cycle de l'Université des études économiques de Budapest en tant qu'ingénieur-économiste. En 2003 - a terminé le cours de troisième cycle à l'Université Eötvös Lóránd (ELTE), Budapest en tant qu'ingénieur-avocat. En 2017 - a terminé son doctorat. études sur l'Université Corvinus de Budapest sur le thème de la télévision numérique et du basculement. En 1992-1993 - a travaillé comme ingénieur pour Matáv Rt. le plus grand opérateur de télécommunications en Hongrie. De 1993 à 2004 - a travaillé pour Antenna Hungária Rt. la société hongroise de radiodiffusion et de radiocommunications, a commencé comme chef d'unité, il a gravi les échelons pour devenir directeur des affaires opérationnelles. En 2004-2006 - Chef de département au Ministère de l'informatique et des communications de Hongrie, et en 2006-2008 - Conseiller principal du gouvernement au cabinet du Premier ministre hongrois. En 2009 - en tant que chef de projet, il a commencé à coordonner le passage au numérique à Antenna Hungária Rt., Et en 2011 a commencé à travailler au sein de l'Autorité nationale des médias et des infocommunications de Hongrie (NMHH). Actuellement directeur général adjoint de NMHH, il est responsable des domaines de la gestion des fréquences et des identifiants, des mesures et de l'analyse technologique. M. Vári est professeur agrégé du Département des télécommunications de l'Université Széchenyi István de Győr, il donne des cours dans le domaine des systèmes radio et des télécommunications par satellite.


Mr Roberto Hirayama
Monsieur Roberto Hirayama Rapporteur de l'UIT-D SG1 Q2 / 1 ANATEL Brésil

ROBERTO MITSUAKE HIRAYAMA

Vice-Président de l'UIT-D SG1 et Rapporteur de la Question 2/1 de l'UIT-D

Roberto Mitsuake Hirayama, actuellement spécialiste de la réglementation chez Anatel (Agence brésilienne de réglementation des télécommunications), a une grande expérience dans le secteur des télécommunications, ayant travaillé dans des fabricants de télécommunications, des opérateurs de télécommunications de grande et moyenne taille et pendant 14 ans dans plusieurs départements de l'Agence de réglementation (Anatel ), en particulier sur les rôles de planification et de régulation / politique et dans les discussions pour l'adoption du système brésilien de télévision numérique terrestre (SBTVD-T) et la discussion sur la transition et l'arrêt de l'analogique actuellement menées au Brésil.

À l'UIT, Roberto suit les activités de l'UIT-T et de l'UIT-D depuis 2008, tous deux à l'UIT-T dans les Commissions d'études 9 et 16, où il a contribué à la normalisation du middleware IPTV / DTV Ginga (H.761), parallèlement à la R&D. institutions du Brésil (PUC-Rio, UFJF et UFPB) et également à l'UIT-D dans la Commission d'études 1, où il est Vice-Président pour les Amériques et Rapporteur de la Question 2/1.


Dr Jordi Gimenez
Dr Jordi Gimenez Gestionnaire de projet Association 5G-MAG et EBU, Suisse

Le Dr Jordi J. Gimenez a obtenu sa maîtrise et son doctorat. diplômes de l'Universitat Politecnica de Valencia (UPV) en 2010 et 2015, respectivement. Il est chef de projet de l'association 5G Media Action Group (5G-MAG), qui fournit le cadre permettant à l'industrie des médias de collaborer à la mise en œuvre de la 5G pour la production et la distribution de contenu. Avant de rejoindre 5G-MAG, il était chef de projet à l'Institut für Rundfunktechnik (IRT) en Allemagne où il était responsable des projets H2020 5G-Xcast et 5G-Solutions. Il a contribué activement au groupe de travail 3GPP RAN1 sur la normalisation de la diffusion 5G et a également participé à différents groupes de projet du programme stratégique de distribution de l'UER. Auparavant, il était également impliqué dans la normalisation des technologies de diffusion en DVB et ATSC 3.0 alors qu'il était ingénieur de recherche à l'Institut de recherche iTEAM de l'UPV en Espagne. Il a de l'expérience dans la planification de réseau, la gestion des fréquences, la simulation au niveau de la liaison et au niveau du système et a été impliqué dans l'évaluation et la proposition de plusieurs technologies dans le domaine de la télévision terrestre de nouvelle génération, telles que la diffusion à large bande (WiB), le découpage de fréquence temporelle (TFS ), liaison de canal ou multiplexage par répartition en couches (LDM). Ses recherches sur certains de ces sujets ont été récompensées lors de plusieurs conférences telles que l'IEEE BMSB et l'IBC 2016.


dr Sung-Ik Park
Dr Sung-Ik Park Chef de projet ETRI, République de Corée

Le Dr Sung-Ik Park est chef de projet de la section de recherche sur la diffusion médiatique de l'Institut de recherche en électronique et en télécommunications (ETRI), et il est en charge de la normalisation de la télévision de nouvelle génération, des implémentations matérielles / logicielles et des tests en laboratoire / sur le terrain. Le Dr Park est l'un des principaux membres du personnel de recherche et dirige plusieurs projets de recherche de nouvelle génération liés à la télévision. Ses intérêts de recherche sont dans le domaine des codes de correction d'erreurs et des communications numériques, en particulier le traitement du signal pour la télévision numérique. M. Park compte plus de 250 publications dans des revues et conférences évaluées par des pairs, ainsi qu'une variété de prix du meilleur article et de contribution pour son travail sur les technologies de la radiodiffusion. Le Dr Park est actuellement rédacteur en chef adjoint de l'IEEE Transactions on Broadcasting et ETRI Journal, et conférencier distingué de l'IEEE Broadcasting Technology Society. Il sert le délégué coréen de l'UIT-R SG6.


Mr Parag Naik
Monsieur Parag Naik PDG Saankya Lab, Inde

Parag est un entrepreneur en série technologique avec plus de 27 ans d'expérience dans le secteur, dont 19 ans dans des startups de haute technologie indigènes. Chez Saankhya, il est PDG depuis avril 2014. Il a cofondé Saankhya et a été directeur technique et vice-président du marketing entre 2007 et 2014, contribuant aux feuilles de route des produits et à la conception de l'architecture primée de Saankhya SDR. Saankhya est la première entreprise privée de semi-conducteurs sans usine en Inde. Il est également membre du conseil d'administration. Avant Saankhya, il a cofondé les technologies Smart Yantra en 2000 et la première société d'automatisation de conception électronique de Vayavya Labs Inde en 2006. Les deux sociétés sont des sociétés de produits de haute technologie. Smart Yantra a été acquis par Genesis Microchip en 2004. Au début de sa carrière, il a travaillé sur le matériel et les logiciels de Mission Computer pour le LCA indien, Tejas et chez Philips Innovation Labs en tant que l'un de ses premiers membres à construire les premiers récepteurs de télévision numérique et STB au monde.

Parag est considéré comme l'un des plus grands experts au monde des radios logicielles (SDR) et des radios cognitives en tant que technologie de diffusion, TV White Space Technologies pour le haut débit rural et est l'un des inventeurs de la technologie de diffusion haut débit 5g. Il a conçu et inventé plusieurs langages informatiques et architectures de jeux d'instructions. Il est également reconnu pour avoir nourri et construit l'écosystème de démarrage de matériel dans la région de Bengaluru. Sous sa direction, Saankhya a conçu et lancé avec succès des chipsets SDR et des produits de communication pour une variété d'applications.

Il est un inventeur nommé sur plus de 40 brevets internationaux dans les domaines de la conception VLSI, de l'architecture CPU / SDR, des communications numériques, du traitement du signal et de la co-conception matériel-logiciel / générateurs de code. Plus récemment, il a été choisi dans la liste des «50 entrepreneurs prometteurs en Inde» pour l'année 2020. Il est titulaire d'une licence en informatique et ingénierie (1992) de l'Université de Karnatak, en Inde.


Mohamed Aziz Taga
Mohamed Aziz Taga Chef de produit pour la diffusion 5G Rohde-Schwarz, Allemagne

Mohamed Aziz Taga est le chef de produit pour 5G Broadcast / Multicast & Transmitter Systems chez Rohde & Schwarz à Munich, en Allemagne. Pendant ce temps, Aziz dirige des activités et des projets de diffusion / multidiffusion 5G en R&S avec de nombreux clients dans le monde entier. Après avoir obtenu son Master en Réseaux Informatiques et Télécommunications, Aziz est devenu Spécialiste des Réseaux Mobile Core avec une vaste expérience technique en PDN / EPC / IMS Cellulaire avant de rejoindre Rohde & Schwarz en 2018.


Sujets
Infrastructure Technologie 5G
Lignes d'action du SMSI
  • GO C2 logo C2. L'infrastructure de l'information et de la communication

Cette session concerne les infrastructures de diffusion et à large bande et les informations de diffusion qui sont directement liées à ALC @ - Infrastructure d'information et de communication

Objectifs de développement durable
  • Objectif 9 logo Objectif 9: Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable et encourager l’innovation

Il existe un lien direct entre ALC2 et SDG 9 via l'infrastructure, de sorte que la session correspond bien aux deux