Engagée à connecter le monde

ICTs for a Sustainable World #ICT4SDG

Message du Secrétaire général de l'UIT

​​Journée mondiale 2016 des télécommunications et de la société de l'information : Message du Secrétaire général de l'UIT, Houlin Zhao

 

L'entreprenariat dans le secteur des TIC au service du progrès social

L'année dernière, en 2015, nous avons célébré le 150ème anniversaire de l'UIT, réaffirmant sa réputation mondiale en tant qu'organisation parmi les plus solides et les plus compétentes, dont la  mission consiste à connecter le monde aux moyens de communication les plus innovants.

Alors que nous célébrons la Journée mondiale 2016 des télécommunications et de la société de l'information, qui commémore la fondation de l'UIT le 17 mai 1865, nous continuons à réfléchir à l'avenir des communications. Cette année, nous portons notre attention sur le thème "L'entreprenariat dans le secteur des TIC au service du progrès social".

Le secteur des TIC, qui figure parmi les plus rentables et les plus florissants, a révolutionné notre façon de communiquer. Grâce à un savant dosage entre politiques publiques et réformes de la réglementation tournées vers l'avenir, normes internationales, innovation de la part de l'industrie, investissements dans les infrastructures et nouveaux services, des milliards de personnes ont eu accès, en un laps de temps extrêmement court, à la société de l'information. Nous pouvons tous être fiers de cette réussite partagée.

En conséquence, nous nous trouvons aujourd'hui dans un environnement de plus en plus connecté et placé sous le signe de l'intelligence, qui englobe l'informatique en nuage, les méga-données et de nouvelles applications dans des domaines aussi divers que la santé ou les finances, et qui évolue vers la création de systèmes de transport intelligents et de villes intelligentes. A mesure que les infrastructures se déploieront et que la connectivité progressera, le rôle des services et applications se renforcera, de même que la possibilité donnée à de nombreux concurrents – petites entreprises innovantes - de prendre pied sur le marché en y proposant des solutions adaptées aux besoins locaux.  L'entreprenariat dans le secteur des TIC va entraîner une véritable révolution qui aura d'importantes retombées sociales. Nous avons besoin des compétences spécialisées de ces entrepreneurs, de leur sens de l'innovation et de l'investissement, pour atteindre notre objectif commun, qui est de parvenir à un développement socio-économique durable.

Les petites et moyennes entreprises (PME), les jeunes entreprises et les pôles technologiques sont à l'origine de solutions concrètes et innovantes qui permettent d'accélérer les progrès, en particulier dans les pays en développement. Les PME, qui constituent plus de 90% de toutes les entreprises dans le monde, représentent un moyen d'échapper à la pauvreté pour de nombreux pays en développement.

Le rôle fondamental des innovateurs du secteur des TIC et des PME est aussi mis en avant dans les documents finals issus du Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI), dans lesquels sont reconnus le potentiel économique des TIC pour les PME ainsi que leurs besoins spécifiques, par exemple la nécessité d'accroître leur compétitivité en ajoutant de la valeur aux produits et services qu'elles offrent, de rationaliser les procédures administratives, de faciliter leur accès aux capitaux et d'améliorer leur capacité à participer à des projets en relation avec les TIC.

Le SMSI a par ailleurs encouragé l'adoption d'un ensemble de mesures connexes comprenant des projets de pépinière d'entreprises, des placements de capital-risque, des fonds d'investissement publics, des stratégies de soutien à l'investissement, l'appui aux réseaux de recherche-développement et à l'exportation de logiciels, ainsi qu'à la création de parcs de logiciels.

En tant qu'institution spécialisée des Nations Unies pour les télécommunications et les technologies de l'information et de la communication les plus modernes, l'UIT appelle tous ses partenaires – pouvoirs publics, secteur privé, établissements universitaires et experts techniques – à faire connaître le rôle joué par les petites entreprises, jeunes et innovantes, dans le secteur des TIC, à encourager la diffusion de l'innovation numérique dans le domaine social, à accorder la priorité à des politiques économiques qui stimulent l'innovation, à mettre à disposition les ressources humaines nécessaires, à appuyer la création d'écosystèmes favorables à l'entreprise, ainsi qu'à aider les entrepreneurs à concrétiser leurs idées innovantes pour qu'elles génèrent des recettes et du chiffre d'affaires.

Je vous invite tous à mettre nos ressources en commun pour exploiter le rôle de catalyseur joué par les TIC et le mettre au service du développement durable et tenir les promesses de la croissance économique, de l'inclusion sociale et de l'équilibre écologique.