Veuillez noter que ceci est une traduction automatique afin de fournir une compréhension de base de notre contenu Web. C'est une traduction littérale et certains mots peuvent ne pas être traduits correctement.

Déficits d'information sur la RRC et les ODD


CODATA-Allemagne

CODATA-Germany - RIMMA

Session 105

12:00–13:15 (UTC+01:00), mercredi, 24 février 2021 Atelier thématique

Gestion de la réduction des risques de catastrophe et synergie de durabilité

Portée de la session

L'approche holistique et systémique de la réduction des risques de catastrophe de la RRC et des objectifs de développement durable des ODD élargit la vision de la «résilience en tant que service» à la responsabilité et à l'action mutuelles de l'ensemble de la société. En conséquence, une synergie en matière de gouvernance et en termes techniques peut être atteinte.

Sans une gestion de l'information concise et complète, la prévention, la gestion et l'apprentissage des catastrophes ne seront pas possibles au niveau auquel les membres et les organisations de la société de l'information s'attendent en s'efforçant de parvenir à un développement responsable, sûr, sûr et fiable.

Pendant la durée de la session, il ne sera pas possible de discuter en détail de tous les déficits d'information. Au lieu de cela, cette session souhaite attirer l'attention sur un espace problématique d'une importance fondamentale pour la société de l'information et offrir des perspectives d'amélioration substantielle.

Types de déficits (liste non exhaustive)

· Types d'informations et couverture (phases, situations, parties prenantes, citoyens concernés)

· Définition et mise en œuvre opérationnelle des normes de données et d'analyse

· Accès aux informations sur les grandes infrastructures et responsabilité

· Informations de qualité (exhaustivité, principes FAIR, adéquation aux cas d'utilisation, interopérabilité dans la sémantique et les processus, confiance)

· Menaces naturelles, techniques et CBRN-E

· Suivi et analyse des contrats de libre-échange

· Le rôle des médias (TV, radio, journalistes, organisations, etc.)

· Manques d’information à la suite de tragédies humanitaires

· Structuration et examen des rapports nationaux sur la RRC

· Le rôle des plates-formes nationales dans l’intérêt de la société de l’information

L'intérêt de la société de l'information

Les méthodes des meilleures pratiques de gestion de l'information soutiennent les principes de la «pensée critique», permettant des rapports détaillés, une analyse transparente, la conformité aux réglementations et à d'autres conditions limites. Les obligations de contrôle de l'information comprennent les phases de retracement, d'audit, de réexamen, d'analyse, de prévention des fautes professionnelles et d'indication des faiblesses / vulnérabilités. Améliorer / permettre la prévision juste à temps, la gestion de la situation et l'évaluation ex post. L'application de méthodes et de technologies informatiques de pointe qui répondent aux exigences d'une gestion complexe de l'information multi-acteurs et interorganisationnelle est requise de toute urgence pour la mise en œuvre organisationnelle et technique des traités, cadres et programmes et pour assurer la cohérence de la manière holistique requise .

Intervenants
Mr. Horst Kremers
M. Horst Kremers secrétaire général CODATA-Allemagne (Berlin, Allemagne) et UN DRR SEM Advisory Group Modérateur

Horst Kremers (Berlin, Allemagne) est ingénieur et informaticien. Il s'intéresse particulièrement à la sémiotique numérique appliquée en lien avec les aspects de gestion complète des applications et du contrôle. Après avoir terminé ses études à l'Université de Bonn (Faculté d'agriculture) et après avoir occupé des postes à l'Université technique de Berlin et à l'Université de Stuttgart, il a rejoint l'administration technique du Sénat de Berlin.

Horst a continuellement participé activement à la spécification de la stratégie et de l'innovation technique dans plusieurs associations et organisations professionnelles. Depuis de nombreuses années, il est également impliqué dans les discussions sur les instruments des Nations Unies au niveau mondial, national, régional et urbain, principalement dans les domaines du développement durable des ODD et de la gestion de l'information sur la réduction des risques de catastrophe de RRC. Parmi les principaux aspects de la gestion, les principes de «pensée critique constructive» et de «ne laisser personne de côté» font partie de ses engagements actifs dans la stratégie, la feuille de route et la mise en œuvre de divers instruments des Nations Unies.

Les instruments de l'ONU renforcent la demande d'une gouvernance, d'une action et d'un contrôle axés sur les parties prenantes.

htpp: //CODATA-Germany.org

http://Horst-Kremers.de


Dr. Liu Chuang
Dr Liu Chuang Professeur Institut de géographie et des ressources naturelles, Académie chinoise des sciences, Pékin

Dr. Rachida Houssa
Dr Rachida Houssa Directeur de Recherche Institut national de recherche halieutique, Casablanca (Maroc)

Dr Rachida HOUSSA, PhD de l'université Louis Pasteur de Strasbourg (France), travaille depuis 1998 à l'Institut national de recherche halieutique du Maroc (INRH: Instritut National de Recherche Halieutique) où elle a occupé plusieurs postes de responsabilité. Son travail de plus de 20 ans à l'INRH lui a donné l'opportunité de diriger le développement de nombreuses activités liées au milieu marin, la recherche halieutique et la gestion côtière, et de travailler en étroite collaboration avec différents pays, régionaux (Maghreb et Afrique de l'Ouest) et des équipes internationales (Europe de l'Ouest, Russie, Japon, etc.) travaillant dans différents domaines de la recherche marine.


Kassim S. Mwitondi
Dr Kassim S. Mwitondi Maître de conférences en statistiques appliquées / exploration de données Université Sheffield Hallam, Institut de recherche sur l'industrie et l'innovation, Royaume-Uni

Kassim a obtenu son doctorat à la School of Mathematics de l'Université de Leeds, où il s'est spécialisé dans l'exploration de données statistiques, travaillant avec les professeurs John T. Kent et Charles C. Taylor. Professionnel multidisciplinaire bien équilibré, il est également titulaire d'une maîtrise en statistiques, en informatique et en finance, avec de nombreuses années d'expérience dans l'enseignement, la recherche et le conseil à travers les continents. Ses intérêts de recherche portent sur l'application interdisciplinaire de l'apprentissage profond et d'autres techniques d'apprentissage automatique pour modéliser des phénomènes de la vie réelle et leur impact potentiel sur les moyens d'existence humains. Les travaux récents incluent la modélisation de la dynamique spatio-temporelle au sein des Objectifs de développement durable (ODD), en considérant chaque ODD comme une source de Big Data. Il est un présentateur régulier à un certain nombre de conférences internationales sur la science des données et des domaines connexes à travers le monde et il a publié de nombreux articles dans ces domaines. Il est un ardent promoteur de l'approche interdisciplinaire de la recherche scientifique, des données ouvertes et de la science ouverte.

https://www.shu.ac.uk/about-us/our- people / staff-profiles / kassim-mwitondi


Dr. (Ms.) Daisy Selematsela
Dr Daisy Selematsela Directeur exécutif: Département des services de bibliothèque et d'information - Université d'Afrique du Sud | Professeur de pratique de la gestion de l'information et des connaissances - Université de Johannesburg Université d'Afrique du Sud | Université de Johannesburg

Le Dr Daisy Selematsela a occupé le poste de vice-principal par intérim: Études de troisième cycle en recherche, innovation et commercialisation à l'Université d'Afrique du Sud. Elle est professeur de pratique de la gestion de l'information et des connaissances à l'Université de Johannesburg.

Elle a une expérience combinée de 27 ans dans le secteur de l'enseignement supérieur et au sein du Système national d'innovation (NSI). Elle sert de mentor et d'examinatrice externe pour les étudiants de premier cycle et de troisième cycle en bibliothèque, sciences de l'information et gestion des connaissances.

Daisy a coordonné des ateliers, présidé des séances de conférence et fait de nombreuses présentations locales et internationales sur des domaines de recherche d'intérêt: maîtrise de l'information; Bourse ouverte, libre accès, science ouverte et données ouvertes; Numérisation et préservation; Référentiels; Gestion des dossiers et des documents; Gestion de l'information et des connaissances; et leadership, transformation et gestion du changement. Elle a également publié des articles dans de nombreuses revues populaires et accréditées; un chapitre de livre; et plusieurs contributions aux rapports de l'UNESCO et de l'OMS.

Ancien membre du comité de rédaction du comité sur les données pour la science et la technologie (CODATA) Data Science Journal (DSJ) et membre du comité de rédaction: Global Change Research Data Publishing and Repository. Sert de réviseur de plusieurs programmes. Elle a siégé aux conseils d'administration de la Bibliothèque nationale d'Afrique du Sud; Archives nationales d'Afrique du Sud; Conseil national des services de bibliothèque et d'information et membre du conseil d'administration d'organismes internationaux tels que la Confédération des référentiels en libre accès (COAR), Research4Life, le Comité des données du Conseil international pour la science (CODATA) et ORCID où elle a également siégé en tant que membre du comité de nomination et du comité d'adhésion. Membre du conseil d'administration et président élu: CHELSA (Comité des bibliothèques de l'enseignement supérieur d'Afrique du Sud); Conseil d'administration: SANLiC (South African National Library and Information Consortium) et coprésident du programme: Open Repositories or2020 / 2021 (15e Conférence internationale sur les dépôts ouverts).

A joué un rôle déterminant dans la promotion des processus de gestion des données de recherche et du mandat d'accès ouvert au sein du système national d'innovation en Afrique du Sud et a promu l'agenda du groupe de travail CODATA dans différents forums en Afrique subsaharienne. Elle a notamment été coprésidente du sous-groupe CODATA-WDS du PASTD, membre exécutif du comité ad hoc du Conseil international de l'Union scientifique (ICSU SCID) sur l'information et les données, présidente du Conseil international pour la science: Comité sur les données pour la science et la technologie (ICSU: CODATA) Groupe de travail sur les sources de données pour le développement durable dans la SADC. Membre exécutif du (ICSU EDC Panel) International Science Union World Data Center Panel; Membre du groupe de travail CODATA sur la préservation et l'accès aux données scientifiques et techniques dans / pour / avec les pays en développement, et coprésidents du sous-groupe conjoint CODATA - WDS.

Elle est titulaire d'un doctorat en sciences de l'information (D Litt et Phil) de l'Université de Johannesburg; membre du Service de ressources de l'enseignement supérieur pour les femmes dans l'enseignement supérieur (HERS) Afrique du Sud et Bryn Mawr College à Philadelphie, États-Unis. A reçu le Knowledge Management Award en 2016 par le Congrès mondial de l'éducation à Mumbai. A reçu un prix d'excellence en gestion des connaissances par la 1ère conférence internationale sur la gestion des connaissances et de l'innovation par l'Université Babcock au Nigéria le 14 janvier 2019.


Mr. Giacomo Mazzone
M. Giacomo Mazzone Journaliste, RAI - Global Coordinator Project WBU - UNDRR Suisse

Giacomo Mazzone est le coordinateur mondial du projet WBU - UNDRR, ancien facilitateur de piste de haut niveau du SMSI 2020


Sujets
Données importantes Éducation Environnement Inclusion numérique Infrastructure Intelligence artificielle La fracture numérique Transformation numérique Villes intelligentes
Lignes d'action du SMSI
  • GO C1 logo C1. Le rôle des gouvernements et de toutes les parties prenantes dans la promotion des TIC pour le développement
  • GO C2 logo C2. L'infrastructure de l'information et de la communication
  • GO C3 logo C3. L'accès à l'information et au savoir
  • GO C5 logo C5. Etablir la confiance et la sécurité dans l'utilisation des TIC
  • GO C6 logo C6. Créer un environnement propice
  • GO C7 E–GOV logo C7. Les applications TIC et leur apport dans tous les domaines — Administration électronique
  • GO C7 E–ENV logo C7. Les applications TIC et leur apport dans tous les domaines — Cyberécologie
  • GO C7 E–SCI logo C7. Les applications TIC et leur apport dans tous les domaines — Cyberscience
  • GO C9 logo C9. Médias
  • GO C10 logo C10. Dimensions éthiques de la société de l'information
  • GO C11 logo C11. Coopération internationale et régionale
Objectifs de développement durable
  • Objectif 1 logo Objectif 1: Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde
  • Objectif 14 logo Objectif 14: Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines
  • Objectif 16 logo Objectif 16: Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques, l’accès de tous à la justice et des institutions efficaces
  • Objectif 17 logo Objectif 17: Renforcer les moyens du partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser