Engagée à connecter le monde

ICTs for a Sustainable World #ICT4SDG

Communiqué de presse

L'UIT publie les faits et chiffres sur les technologies de l'information  et de la communication dans le monde pour 2017

Les statistiques montrent que les jeunes restent les premiers utilisateurs  de l'Internet et que le nombre d'abonnements au large bande mobile  devrait s'établir à 4,3 milliards




Genève, 31 juillet 2017

​​Il ressort des nouvelles données publiées par l'UIT, institution spécialisée de l'ONU chargée des technologies de l'information et de la communication (TIC), que 830 millions de jeunes sont en ligne, ce qui représente plus de 80% des jeunes de 104 pays. La publication de l'UIT "Faits et chiffres sur les TIC pour 2017" fait également apparaître une forte progression de l'accès au large bande ainsi que du nombre d'abonnements, la Chine arrivant en tête.

Cette publication annuelle très attendue sur les données relatives aux TIC dans le monde montre que le taux d'utilisation de l'Internet parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans ne cesse de croître. Dans les pays les moins avancés (PMA), pas moins de 35% d'internautes sont âgés de 15 à 24 ans, contre 13% dans les pays développés et 23% dans le monde. Rien qu'en Chine et en Inde, 320 millions de jeunes utilisent l'Internet.

"La publication de l'UIT "Faits et chiffres sur les TIC pour 2017" indique que des progrès considérables ont été réalisés en vue d'accroître l'accès à l'Internet moyennant la disponibilité accrue de réseaux large bande. La connectivité numérique joue un rôle primordial dans l'amélioration des conditions de vie, en ce sens qu'elle offre à des milliards d'individus dans le monde des possibilités inégalées d'accès au savoir, d'emploi et de financement", a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, Houlin Zhao.

Le large bande passe de plus en plus par le mobile

Il ressort de la nouvelle édition de la publication de l'UIT "Faits et chiffres sur les TIC pour 2017" que les abonnements au large bande mobile, dont le nombre devrait atteindre 4,3 milliards dans le monde d'ici à la fin de 2017, ont enregistré un taux de croissance supérieur à 20% par an au cours des cinq dernières années.

Entre 2012 et 2017, les PMA ont enregistré le taux de croissance le plus élevé des abonnements au large bande mobile, même si dans ces pays, le nombre d'abonnements à la téléphonie mobile pour 100 habitants est le plus faible du monde (23%).

Le nombre d'abonnements au large bande fixe a progressé de 9% par an ces cinq dernières années, et pas moins de 330 millions de nouveaux abonnements ont été souscrits.

L'augmentation du nombre d'abonnements au large bande fixe à haut débit est allée de pair avec une croissance du nombre de connexions par fibres optiques. L'essentiel de cette augmentation dans les pays en développement est à mettre au compte de la Chine qui représente 80% de la totalité des abonnements au large bande fixe à 10 Mbit/s ou plus dans les pays en développement.

Le large bande mobile est plus abordable financièrement que le large bande fixe

Les prix du large bande mobile, en pourcentage du revenu national brut par habitant, ont diminué de moitié entre 2013 et 2016.

Dans la plupart des pays en développement, le large bande mobile est financièrement plus abordable que le large bande fixe.

Fracture numérique entre les hommes et les femmes

Bien que l'écart hommes-femmes en matière d'utilisation de l'Internet ait diminué dans la plupart des régions depuis 2013, la proportion d'internautes hommes reste légèrement supérieure à la proportion d'internautes femmes dans deux tiers des pays à travers le monde. En 2017, le taux de pénétration de l'Internet dans le monde pour les utilisateurs hommes s'établit à 50,9%, contre 44,9% pour les internautes femmes.

Dans la région Amériques, la proportion d'internautes femmes est supérieure à la proportion d'internautes hommes.

Largeur de bande internationale et recettes tirées des télécommunications

La largeur de bande Internet internationale a augmenté de 32% entre 2015 et 2016, l'Afrique ayant enregistré un taux de croissance de 72% pendant cette période, taux le plus élevé de toutes les régions.

Les recettes mondiales provenant des télécommunications ont accusé une baisse de 4%, tombant de 2 000 milliards USD en 2014 à 1 900 milliards USD en 2015. Les pays en développement, qui représentent 83% de la population mondiale, génèrent 39% des recettes mondiales tirées des télécommunications.

Les TIC au service des ODD

La publication de l'UIT "Faits et chiffres sur les TIC" montre que les TIC continuent de jouer un rôle de plus en plus important dans la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) arrêtés à l'échelle mondiale.

"Les TIC demeurent un catalyseur essentiel du développement économique et social, en ce sens que ces technologies permettent de réduire la fracture numérique et de favoriser la création d'une économie numérique inclusive", a déclaré le Directeur du Bureau de développement des télécommunications de l'UIT, Brahima Sanou. "Je suis certain que les discussions qui auront lieu lors de la Conférence mondiale de développement des télécommunications de 2017 aideront les pays à atteindre plus rapidement les ODD".

La Conférence mondiale de développement des télécommunications de 2017 aura lieu du 9 au 20 octobre à Buenos Aires (Argentine), sur le thème "Les TIC au service des Objectifs de développement durable". ​