Engagée à connecter le monde

Villes intelligentes et durables

​​​​​​

Vue d'ensemble

Défis et solutions


Les villes intelligentes et durables ont besoin d'une infrastructure de télécommunication qui soit stable[2], sûre[3], fiable[4] et interopérable[5], pouvant prendre en charge un volume considérable d'applications et de services utilisant les TIC.

L'évolution récente de l'Internet des objets, de l'intelligence artificielle, et des réseaux électriques et compteurs intelligents stimule et soutient l'édification de villes intelligentes et durables partout dans le monde.

L'Internet des objets est le réseau de plus en plus vaste de dispositifs informatiques comportant des capteurs et des logiciels qui leur permettent de se connecter les uns aux autres pour partager des données. Grâce à ce système, des milliards de dispositifs et d'objets équipés de capteurs intelligents se connectent les uns aux autres, collectent des informations en temps réel et envoient ces données, au moyen de systèmes de communication sans fil, à des systèmes de contrôle centralisés. Ces systèmes, à leur tour, gèrent le trafic, réduisent la consommation énergétique et améliorent une large gamme d'opérations et de services urbains.

L'intelligence artificielle permet d'analyser informatiquement des ensembles de données très conséquents afin de révéler les schémas qui se reproduisent, et ces informations sont utilisées pour étayer et améliorer la prise de décisions au niveau municipal.

Les réseaux électriques intelligents, qui sont des réseaux d'approvisionnement en électricité utilisant les technologies de communication numérique pour détecter les changements dans l'utilisation au niveau local et réagir à ceux-ci, aident à optimiser la consommation énergétique dans les villes. Les compteurs et capteurs intelligents, équipés d'adresses basées sur le Protocole Internet (IP) peuvent communiquer au fournisseur d'énergie des informations sur la consommation énergétique des utilisateurs finals, ce qui permet à ces derniers de mieux contrôler leur consommation.

Alors que les réseaux 3G et 4G utilisés actuellement par les téléphones mobiles posent un certain nombre de problèmes en matière de prise en charge de la large gamme de services nécessaires pour les applications des villes intelligentes et durables, la mise en place de la 5G, la cinquième génération de technologies mobiles, a le potentiel de connecter les dispositifs à l'Internet et entre eux, en toute fiabilité, de transmettre des données beaucoup plus rapidement et de traiter un volume important de données en un temps minimal.

La contribution de l'UIT aux villes intelligentes et durables


L'UIT s'efforce d'améliorer la fiabilité, la sûreté et l'interopérabilité des infrastructures de TIC nécessaires pour les villes intelligentes et durables, tout en défendant l'utilisation des TIC pour réduire la consommation d'énergie et améliorer les services et la qualité de vie pour les citadins.

Etablir des normes

L'UIT et les Membres de la Commission d'études 20 de l'UIT-T, consacrée à l'Internet des objets ainsi qu'aux villes et communautés intelligentes, élaborent des normes internationales qui établissent des critères techniques, des processus et des pratiques pour permettre le développement coordonné des technologies de l'Internet des objets pour les villes intelligentes et durables. Plus récemment, la Commission d'études a étudié des sujets tels que l'intelligence artificielle, la chaîne de blocs, les communications de machine à machine et les aspects de l'Internet des objets relatifs aux mégadonnées.

L'UIT et les Membres du Groupe spécialisé sur le traitement et la gestion des données travaillent à l'élaboration de normes internationales qui permettent à l'écosystème de l'Internet des objets d'être entièrement inclusif, interopérable et capable de tirer pleinement parti des données générées par les dispositifs qui alimentent le système. L'objectif est de limiter le risque de cloisonnement des données qui apparaît dans différents secteurs d'activité.

En outre, l'UIT a récemment mis au point des normes pour garantir la sûreté des réseaux dans les zones urbaines.

Les travaux de l'UIT relatifs aux normes pour les systèmes 5G, qui contribueront à faire des villes intelligentes et durables une réalité, sont également en cours.

Les normes de l'UIT soulignent également comment les réseaux intelligents peuvent aider à construire des systèmes de gestion de l'énergie plus efficaces et faciles à contrôler.

Le Groupe spécialisé sur les villes intelligentes et durables (FG-SSC) de l'UIT a déterminé les cadres normalisés nécessaires à l'intégration de services TIC dans les villes intelligentes, et les principales tendances en matière de gestion intelligente des réseaux urbains d'alimentation en eau.

Collaboration et plaidoyer au niveau mondial

En 2016, l'UIT et la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE) ont lancé la tribune mondiale "Tous unis pour des villes intelligentes et durables" (U4SSC), qui préconise l'adoption de politiques publiques et encourage l'utilisation des TIC en tant que catalyseurs et agents de la transition vers des villes intelligentes et durables. L'initiative jouit maintenant du soutien de 14 autres organes des Nations Unies. L'initiative U4SSC a mis au point un ensemble d'indicateurs fondamentaux de performance pour les villes intelligentes et durables, qui permettent aux villes de se fixer des objectifs, de collecter des données et de mesurer leur progression dans cinq principaux domaines: l'utilisation des TIC, les infrastructures physiques, l'inclusion sociale et l'accès équitable aux services, la qualité de vie et la durabilité environnementale. Plus de 50 villes dans le monde, y compris Bizerte, Dubaï, Kairouan, Maldonado, Manizales, Montevideo, Moscou, Pully, Rimini, Singapour, Valence et Wuxi, mettent déjà en oeuvre ces indicateurs fondamentaux de performance.

Voici quelques exemples montrant comment les TIC aident à construire des villes intelligentes et durables:

[1] Cette définition a été donnée par l'UIT et la CEE en 2015.

[2] La stabilité des réseaux permet à tous de communiquer, d'accéder à des données et de partager des informations en toute fiabilité, selon les besoins.

[3] La sûreté des réseaux est un terme général qui décrit les politiques et procédures mises en oeuvre par un administrateur de réseau pour éviter les accès non autorisés, et l'exploitation ou la modification du réseau et de ses ressources.

[4] La fiabilité est une caractéristique de tout élément informatique qui fonctionne systématiquement conformément aux spécifications qui lui sont associées.

[5] L'interopérabilité est la capacité des systèmes ou logiciels informatiques à échanger et utiliser des informations.