Engagée à connecter le monde

SDG

Se préparer pour faire face aux pandémies: les technologies au service de la lutte contre le COVID-19 et les futures épidémies

​​​​​​​​​​​​​ ​​Pandemic


Aperçu

 


ENJEUX

La pandémie actuelle de COVID-19 et les perturbations économiques qui en résultent menacent des décennies d'avancées en matière de développement et ralentissent les progrès accomplis dans la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) définis par les Nations unies.

La demande de services de communication large bande a explosé depuis le début de la pandémie, certains opérateurs ayant enregistré une augmentation de 60 % du trafic Internet par rapport à la période avant la crise. Après l'apparition du COVID-19, le trafic mondial de données mobiles par utilisateur a atteint plus de 6 gigaoctets par mois pour tous les types d'appareils.

Malgré une baisse constante ces dernières années, le coût de la connexion reste élevé dans les pays en développement. De plus, quelque 100 millions de personnes supplémentaires dans le monde se sont retrouvées sous le seuil de pauvreté à cause du COVID-19, ce qui est une augmentation sans précédent de la pauvreté dans le monde.

L'accès à l'électricité est essentiel à la connectivité. La pandémie de COVID-19 a interrompu des années de progrès constants vers l'accès universel à l'électricité, avec 759 millions de personnes (principalement en Afrique et en Asie) qui vivent toujours sans électricité.

Au plus fort de la crise avec des confinements décidés par les pays à cause du COVID-19, jusqu'à 1,6 milliard d'enfants dans le monde étaient concernés par la fermeture des écoles,entraînant la plus grande interruption de l'éducation de l'histoire moderne. Un rapport conjoint de l'UIT et de l'UNICEF indique que deux tiers des enfants en âge d'être scolarisés dans le monde n'ont pas accès à l'Internet à la maison.


perspectives

Quelque 4,1 milliards de personnes (soit 54 % de la population mondiale) utilisaient régulièrement Internet en 2019. Depuis, le nombre d'utilisateurs a bondi de 800 millions pour atteindre, selon les estimations, 4,9 milliards de personnes, soit 63 % de la population mondiale, fin 2021.

Selon la Banque mondiale et le Climate Investment Funds, les pays qui ont intégré leur réponse à la crise du COVID-19 et leur réponse à la crise climatique ont réussi à trouver des solutions à plus faible empreinte carbone et plus résilientes sur le plan climatique, qui sont bénéfiques non seulement pour les systèmes de santé mais aussi pour l'environnement.

De nombreux pays ont déployé des solutions de santé numérique innovantes, des applications de recherche de contacts à la télémédecine, pour lutter contre le COVID-19.

Le service d'alerte sanitaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a permis à des milliards de personnes d'avoir accès à des données factuelles sur le COVID-19 grâce à des services de messagerie spécialisés, en utilisant des fonctions faisant appel à l'intelligence pour offrir aux utilisateurs une meilleure expérience interactive.

Alors que la pandémie continue de se développer dans le monde entier, l'initiative mondiale Giga, mise en oeuvre pour l'UIT et l'UNICEF en vue de connecter chaque école à l'Internet, a permis d'établir une carte de plus d'un million d'écoles dans 41 pays et de connecter plus de 3 000 d'entre elles, garantissant ainsi l'accès à l'Internet à plus d'un million d'élèves et d'enseignants

Les solutions fondées sur le nuage ont contribué au passage à l'enseignement et aux consultations médicales à distance.

Une infrastructure numérique robuste, résiliente et sécurisée - accessible dans le monde entier - restera essentielle en cas de pandémie, d'épidémie et de catastrophe de quelque nature que ce soit.


coopérer pour renforcer la résilience mondiale: la contribution de l'UIT


 L'UIT, en sa qualité d'institution spécialisée des Nations Unies dans le domaine des TIC, continue de mobiliser ses membres issus des secteurs public et privé du monde entier et la communauté technologique dans son ensemble autour d'initiatives de premier plan, notamment celles visant à sortir de la crise COVID-19, à promouvoir le développement durable et à reconstruire un monde meilleur après la pandémie. Le travail de l'UIT met en lumière la nécessité pour tous les pays et toutes les régions d'exploiter toutes les possibilités qu'offrent les TIC, les technologies nouvelles et émergentes et la transformation numérique associée pour faire face à ces crises et s'en relever.

Réagir sans attendre et se coordonner

Dès le début de la pandémie, l'UIT a lancé la Plate-forme mondiale pour la résilience des réseaux (REG4COVID), pour faire face à la pression sans précédent exercée sur les réseaux de télécommunication alors que plus de pays, d'entreprises et de particuliers se tournaient vers les technologies numériques en pleine crise du COVID-19. Cette plateforme aide les décideurs, les régulateurs et les acteurs du secteur à faire en sorte que les réseaux restent résilients et que les services de télécommunication soient disponibles, dans la mesure du possible, pour tous.

Lors d'une session spéciale d'urgence en avril 2020, la Commission sur le large bande au service du développement durable a adopté un  Programme d'action décrivant les mesures immédiates que les gouvernements, l'industrie, la communauté internationale et la société civile pouvaient prendre pour consolider les réseaux numériques, renforcer les capacités aux points de connectivité critiques comme les hôpitaux et les centres de transport, et stimuler l'accès et l'inclusion numériques, dans le but de renforcer la réponse collective à la crise du COVID-19.

L'UIT s'est jointe à la Banque mondiale, à la GSMA et au Forum économique mondial pour lancer des actions concrètes et immédiates, allant de la promotion de la résilience des réseaux à la garantie de l'accès aux services numériques et de leur caractère abordable, afin d'aider les gouvernements, le secteur privé et chaque citoyen à faire face à la pandémie de COVID-19. Le Plan d'action conjoint et appel à l'action pour le développement numérique publié en avril 2020 visait à tirer le meilleur parti des technologies et infrastructures numériques pendant la pandémie.

Une série de webinaires tenus en avril et mai 2020 sur le thème "La coopération numérique pendant la pandémie de COVID-19 et après" a mis en avant les manières d'assurer une connectivité sûre, stable, abordable et inclusive. Cette série de webinaires, organisée par l'UIT en coopération avec le conseiller spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la coopération numérique, a permis d'identifier des solutions possibles ainsi que des approches et des stratégies communes mises en œuvre par les différents pays et les différentes parties prenantes​.

Coopérer pour étendre la connectivité

L'UIT et l'OMS, avec le soutien de l'UNICEF, ont travaillé avec les entreprises de télécommunication depuis le début de la pandémie pour envoyer directement aux personnes, sur leur téléphone portable, des messages sanitaires essentiels pour les aider à se protéger du COVID-19, réussisant ainsi à contacter tous ceux qui ne sont pas en mesure de se connecter à l'Internet pour s'informer. [A1] [MN2]

La Coalition pour le numérique Partner2Connect, lancée par l'UIT en septembre 2021 avec le soutien du Bureau de l'Émissaire du Secrétaire général de l'ONU pour les technologies​,  a pour objet, conformément au Plan d'action du Secrétaire général de l'ONU pour la coopération numérique, de promouvoir une connectivité efficace et la transformation numérique dans les communautés les plus .difficiles à connecter​

Toujours concernant le COVID-19, l'initiative Connect2Recover de l'UIT vise à renforcer l'infrastructure numérique des pays en développement et à promouvoir une meilleure utilisation des technologies numériques, telles que le télétravail, le commerce électronique, l'enseignement à distance et la télémédecine, afin d'aider à surmonter la crise du COVID-19, de mieux se préparer à la "nouvelle normalité" et d'aider à se préparer aux futures pandémies.

Promouvoir l'intelligence artificielle au service de la santé

Une série de webinaires sur l'intelligence artificielle au service du bien social, s'appuyant sur les compétences spécialisées de l'ensemble de la communauté de l'intelligence artificielle, a examiné les cas d'utilisation prometteurs de cette technologie dans le domaine des soins de santé et dans d'autres domaines, face au COVID-19 et à d'autres défis mondiaux.

L'IA peut renforcer la prédiction des épidémies et la classification des symptômes, qui font l'objet de travaux spécifiques au sein du Groupe spécialisé UIT-OMS sur l'intelligence artificielle au service de la santé, initiative multi-parties prenantes visant à mettre en place un cadre et des processus associés pour procéder à l'évaluation comparative des performances des solutions d'intelligence artificielle au service de la santé. Un nouveau groupe ad-hoc de ce Groupe spécialisé a pour objectif de définir les bonnes pratiques relatives à l'utilisation de l'intelligence artificielle dans chaque phase du cycle de vie d'une urgence de santé publique

Renforcer la sûreté et la sécurité en ligne

Pour de nombreux parents, la question de savoir comment assurer la sécurité en ligne de leurs enfants devient plus pressante que jamais. La nouvelle publication de l'UIT Lignes directrices 2020 sur la protection en ligne des  a été reconnue par le G20 comme un outil essentiel pour la protection et l'autonomisation des enfants dans l'environnement numérique.

Afin d'aider à instaurer un environnement sûr et digne de confiance pour ceux s'appuyant sur les TIC pendant la crise du COVID-19, l'UIT travaille en collaboration avec des partenaires pour mettre à disposition des outils et des ressources liés à la cybersécurité, et a lancé CYB4COVID, qui est un répertoire complet rassemblant des compétences spécialisées dans el domaine de la cybersécurité liée au COVID-19, afin d'aider les pays, les entreprises et les citoyens à faire face aux menaces nouvelles et plus grandes dans l'espace numérique pendant la pandémie de COVID-19

Enseignements en vue d'améliorer la capacité à faire face à de futures crises

Le Forum du Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI) a proposé, chaque semaine, des séances de réflexion virtuelles Talks portant sur différents aspects des mesures prises partout dans le monde pouu lutter contre le COVID-19. Dans le cadre de la plate-forme d'inventaire des activités du SMSI, qui encourage l'utilisation innovante des technologies numériques au service du progrès social, le Répertoire des cas d'utilisation des TIC a rassemblé des projets et des activités consacrés à la lutte contre la crise du COVID-19.

Les villes représentent plus de la moitié de la population mondiale et accentuent la pandémie de COVID-19. L'initiative Tous unis pour des villes intelligentes et durables (U4SSC) ─  coordonnée par l'UIT, la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU) et ONU-Habitat et soutenue par 14 autres organismes des Nations unies ─ a créé un nouvel axe de travail portant sur les solutions et les bonnes pratiques utilisées par les villes pour lutter contre la pandémie.



Dernière mise à jour : décembre 2021