ps-header.png

Côte d'Ivoire (Republic of)

H.E. Mr Nabagné Bruno KONE 
Minister
Ministry of Post and Information Communication Technologies

21 October 2014

 

Monsieur le Président,
Excellences, Mesdames et Messieurs les Ministres, et les Chefs de corps et de Missions diplomatiques ;
Monsieur le Secrétaire Général de l’UIT,
Messieurs les Directeurs de Bureaux de l'UIT,
Mesdames, Messieurs les Chefs de délégation,
Honorables Participants,
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais tout d’abord, au nom de la délégation de mon pays, adresser mes très sincères remerciements au Gouvernement et au grand peuple de la République de Corée, pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité dont nous avons été l’objet depuis notre arrivée dans cette merveilleuse cité de Busan, ainsi que pour la parfaite organisation de cette Conférence de Plénipotentiaires de notre Union.

Je tiens également à saluer, au nom du Gouvernement ivoirien, l'excellent travail accompli par l’actuelle équipe dirigeante de l'UIT, depuis la dernière Conférence des Plénipotentiaires, il y a maintenant quatre ans. Nous  devons, tous en effet, souligner la grande impulsion donnée à notre organisation commune pendant son mandat par le Secrétaire Général, le Dr. Hamadoun Touré. Nous lui rendons, ici, un vibrant hommage et le félicitons pour les brillants résultats obtenus durant ces longues années au service de l’UIT.

La vision de l'UIT sur la société de l'information en tant que moteur de croissance, de développement durable pour tous, cadre parfaitement avec celle de Son Excellence ALASSANE OUATTARA, Président de la République dans son ambition de faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020.

Notre objectif pour le secteur des Télécommunications et des TIC, durant les quatre prochaines années, prend appui sur cette ambition du Chef de l'Etat Ivoirien, car nous sommes convaincus que les TIC contribueront pour une large part, non seulement à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), mais également à l’atteinte de l’émergence de mon pays.

Pour ce faire, nous avons entrepris une vaste réforme du cadre juridique et institutionnel de ce secteur et avons mis en œuvre des projets structurants, notamment dans les domaines des infrastructures à large bande, de l’accessibilité, de la formation supérieure et qualifiante en créant l’Ecole Supérieure Africaine des TIC.

Au titre des prochains chantiers, le Gouvernement de la Côte d'Ivoire entend renforcer ses actions en matière de politique de développement des TIC, en vue de créer les conditions d’un développement durable fondé largement sur le numérique.

Ma délégation qui prend part à ces assises de l’UIT nourrit  de grands espoirs quant aux résultats de nos travaux qui vont déterminer fondamentalement  l’avenir de notre organisation pour les quatre années à venir ; et au-delà, celui de nos économies et de nos population qui font un usage accru des TIC.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Pour finir, je tiens à le souligner ici avec force que pour mon pays, l’UIT est  l'instance de référence au niveau mondiale qui permet aux gouvernements et aux acteurs du secteur privé de travailler ensemble, partout dans le monde, à l’avènement d’un monde de plus en plus meilleur, et porté par le numérique.

Pour y contribuer, la Côte d'Ivoire a décidé de renforcer son implication dans la vie de notre Union en présentant sa candidature au Conseil de l'UIT et celle de Monsieur Koffi Simon pour le renouvellement de son mandat au poste de Membre du Comité du Règlement des Radiocommunications.

Je remercie par avance toutes les délégations qui décideront d’accorder leur confiance à La Côte d'Ivoire.

Je vous remercie pour votre aimable attention.