Logo SMSI Sommet Mondial sur la Société de l'information
Nations Unies (ONU)  l'Union internationale des télécommunications  

 

 

 


  
 SALLE DE PRESSE : COMMUNIQUÉS DE PRESSE DE L'UIT

 Aucun être humain ne doit être oublié

Sommet mondial sur la société de l'information
Une déclaration de principes et un Plan d'action améliorés

Genève, le 21 juillet 2003 - Plus de 750 représentants de gouvernements, du secteur privé, d'institutions intergouvernementales, de la société civile et des médias ont participé du 15 au 18 juillet à Paris à la réunion intermédiaire du Sommet mondial sur la société de l'information organisée par l'UNESCO. Cette réunion avait pour objet d'améliorer le projet de déclaration de principes et le projet de Plan d'action qui doivent être adoptés au Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI), lequel se tiendra, sous le haut patronage du Secrétaire général des Nations Unies, à l'invitation de la Suisse (Genève, 10-12 décembre 2003) et de la Tunisie (Tunis, 16-18 novembre 2005), et dont l'organisation a été placée sous la responsabilité de l'Union internationale des télécommunications (UIT), qui bénéficie en l'occurence du plein appui des institutions du système des Nations Unies.

Le Président du Comité de préparation du Sommet, M. Adama Samassékou (Mali) a rappelé aux délégués l'importance de leur mission - faire en sorte que les technologies de l'information et de la communication soient mises au service de toutes les populations du monde, sans distinction de langue, de culture, de sexe ou de lieu géographique. "Nous allons tracer le chemin qui nous mènera de la société de l'information à une société de la connaissance partagée, à davantage de solidarité entre les peuples et entre les nations", a déclaré M. Samassékou.

L'UIT, institution spécialisée des Nations Unies chargée des télécommunications, a exhorté la communauté internationale à parvenir à un consensus lui permettant de faire face aux mille et une attentes suscitées par l'avènement des technologies de l'information et de la communication (TIC), composantes déterminantes du développement social et économique. "Dans la société de l'information, aucun être humain ne doit être oublié", a déclaré le Secrétaire général de l'Union, M. Yoshio Utsumi, qui a noté par ailleurs qu'il faudra "prendre des décisions hardies et adopter des mesures audacieuses, car le succès du Sommet sera évalué par référence aux progrès tangibles réalisés dans la mise en oeuvre du Plan d'action qui sera adopté en décembre à Genève".

Le Directeur général de l'OFCOM, M. Mark Furrer, Chef de la délégation suisse à la réunion intermédiaire de Paris, a déclaré quant à lui qu'il importait de "bien souligner que le Sommet n'était pas un Sommet sur la technologie mais un Sommet sur l'utilisation des nouveaux outils que nous offrent les TIC pour réaliser les objectifs de développement de la déclaration du Millénaire. Et le Directeur général de l'OFCOM d'ajouter: "cette réunion a été très positive, et nos débats très constructifs. Nous recueillons aujourd'hui les fruits du dur labeur qu'a représenté jusqu'ici la préparation du Sommet. Nous attendons avec impatience la troisième réunion du Comité de préparation qui aura lieu à Genève en septembre 2003".

Le Sommet traitera d'une large gamme de questions, et en particulier de la politique du cyberespace (notamment les problèmes de la sécurité et du "Spam"), du développement des infrastructures, du financement de l'accès universel et de l'optimisation de l'utilisation des services et applications TIC pour parvenir aux objectifs de développement définis dans la déclaration du Millénaire.

A propos du SMSI

Le Sommet mondial sur la société de l'information offre à tous les principaux décideurs une occasion exceptionnelle d'élaborer une optique et une interprétation communes de la société de l'information et de traiter l'ensemble des questions qui se posent dans ce domaine.

Le SMSI réunira des chefs d'Etat, des chefs de secrétariat des institutions spécialisées des Nations Unies, des représentants des organisations non gouvernementales et des entités de la société civile, des dirigeants du secteur privé et des représentants des médias. Il s'agira d'élaborer une déclaration d'intention affirmant clairement une volonté politique et un plan d'action concret afin de donner forme à la future société de l'information et de faciliter l'accès de tous les pays, qui en ont un besoin urgent, aux technologies de l'information, de la transmission des connaissances et des communications aux fins du développement.

Le Sommet, dont la tenue a été approuvée par l'Assemblée générale des Nations Unies, sera organisé sous le haut patronage de Kofi Annan, Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, l'UIT étant chargée d'en organiser la préparation.


Le Sommet aura lieu en deux phases: Genève (10-12 décembre 2003) et Tunis (16-18 novembre 2005)

 

information de base | première phase: Genève | deuxième phase: Tunis | inventaire | salle de presse | liens

Début de page - Droit d'auteur © SMSI 2004 Tout droits réservés - Logo du SMSI
Confidentialité des informations
Mis à jour le 2004-05-04