Go Top
Go Top

Engagée à connecter le monde

Salle de presse • Communiqué de presse

Partager cette page
Facebook Twitter LinkedIn e-Mail

La jeunesse mondiale fixe des priorités pour le programme
de développement pour l'après-2015

Le Sommet mondial de la jeunesse BYND2015: les TIC détiennent
la clé de notre avenir

San José (Costa Rica), le 11 septembre 2013 – Le voyage vers le futur a commencé avec les priorités fixées par le Sommet mondial sur la jeunesse BYND2015 pour l'Avenir que nous voulons. La Déclaration de la jeunesse du Sommet BYND2015 sera présentée aujourd'hui à la Présidente du Costa Rica, Mme Laura Chinchilla, qui prononcera ce message collectif rédigé par des jeunes du monde entier devant l'Assemblée générale des Nations Unies, fin septembre.

L'objectif des jeunes réunis au Costa Rica, et de ceux qui participent à distance partout dans le monde, est de peser sur les priorités que définiront les grands responsables et décideurs mondiaux à l'Assemblée générale des Nations Unies lors de l'élaboration du futur programme pour le développement durable après 2015, qui fera fond sur les Objectifs du Millénaire pour le développement.

Les jeunes participants au Sommet BYND2015 ont appelé les gouvernements à adopter des structures de gouvernance plus souples, plus dynamiques et plus ouvertes pour toucher davantage de personnes, avec une plus grande facilité qu'aujourd'hui. Ils ont souligné que l'innovation sera la clé d'un modèle de développement efficace et ont demandé que les systèmes éducatifs permettent aux étudiants d'acquérir non seulement des connaissances théoriques mais aussi un ensemble pratique de compétences pertinentes, en adéquation avec le marché et tournées vers l'innovation pour être compétitifs dans l'économie numérique mondiale.

Dans le domaine des soins de santé, les participants ont estimé qu'il convenait de mettre au point des outils TIC qui permettront, d'une part, de repenser la manière dont les soins de santé seront dispensés dans l'avenir, au moyen de systèmes novateurs grâce auxquels les patients pourront avoir accès à des informations sur les services de santé et, d'autre part, d'améliorer l'accessibilité, notamment sur le plan financier, et l'acceptabilité des soins. En ce qui concerne un avenir durable, les participants au Sommet ont dit vouloir un monde dans lequel nous n'ayons pas à choisir entre qualité de vie et qualité de l'environnement et ont appelé les gouvernements à tirer parti d'outils TIC novateurs pour l'alerte, la diffusion d'informations, la préparation et le retour à la normale en cas de catastrophe naturelle. Ils ont également repris à leur compte le slogan "soyez malin, soyez prudent" en appelant à une plus grande sensibilisation pour assurer la sécurité en ligne de nos communautés tout en adoptant l'ensemble des outils, des technologies et des activités qui façonnent le monde en ligne.

"Les jeunes ayant grandi dans un monde placé sous le signe de l'innovation technologique ont démontré au Sommet BYND2015 que les TIC sont notre principal atout en vue d'atteindre, dans l'avenir, les objectifs de développement durable", a déclaré le Secrétaire général de l'UIT, Dr Hamadoun Touré. "L'engagement manifesté par les jeunes au Sommet mondial sur la jeunesse – plusieurs centaines ont fait le déplacement au Costa Rica et plusieurs milliers ont participé à distance partout dans le monde – leur garantit d'être associés aux décisions les plus importantes qui seront prises au XXIe siècle. En définitive, les jeunes d'aujourd'hui seront les héritiers du monde de demain. Et ils seront nos futurs dirigeants."

Pour la première fois lors d'un sommet des Nations Unies, les jeunes du monde entier ont montré collectivement que les TIC offrent aux gens la possibilité d'entrer en relation comme jamais ils n'avaient pu le faire auparavant et que les réseaux sociaux permettent de susciter un engagement constructif au-delà des frontières nationales et des barrières culturelles dans la poursuite d'un objectif commun, qui est de rendre le monde meilleur.

Plus de 600 jeunes de 68 pays se sont réunis à San José du 9 au 11 septembre 2013, et plus de 4 000 autres ont pris part virtuellement aux discussions depuis 50 pôles de convergence dans 30 pays dans le cadre d'ateliers qu'ils ont organisés. Plus de 1 000 idées originales ont été proposées sur la plate-forme en ligne d'externalisation ouverte prévue à cet effet, sur laquelle les jeunes ont voté environ 15 000 fois et déposé plus de 12 000 commentaires. Des dizaines de milliers de personnes ont participé aux discussions via les réseaux sociaux, Twitter touchant à lui seul plus de 16 millions de personnes. Les discussions en ligne ont eu lieu dans 74 langues, les principaux sujets étant l'éducation, la santé et l'accès aux TIC.

Preuve s'il en faut de toute l'importance que l'inclusion numérique revêt pour l'édification d'une société de l'information fondée sur le savoir, nombre des jeunes qui ont participé à distance au Sommet BYND2015 n'ont ni connexion Internet ni ordinateur.

Le Sommet BYND2015 a également rassemblé plus de 60 concepteurs de logiciels et passionnés de l'informatique issus du monde entier dans le cadre d'un hackathon de 24 heures sur le thème des OMD, dont le but était de créer des applications dans les domaines de la santé, de l'éducation et de l'environnement qui puissent nous aider à définir et à atteindre le développement durable. Des experts thématiques et techniques ont appuyé ces efforts consacrés à l'élaboration de solutions fondées sur les technologies en vue de répondre à des défis mondiaux.

Les débats menés par les jeunes sur des questions en relation directe avec leur avenir ont eu lieu en présence des personnalités suivantes: Mme Patience Jonathan, Première Dame du Nigéria, distinguée par l'UIT pour son action exemplaire en faveur de la protection en ligne des enfants; M. Nestor Osario, Président du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC); et M. Ahmad Alhendawi, émissaire spécial des Nations Unies pour la jeunesse.

M. Alhendawi a fait part de son engagement à porter le message de la jeunesse devant les Nations Unies, tout en exhortant les jeunes à veiller par eux-mêmes à continuer de se faire entendre.

Le Sommet mondial sur la jeunesse a reçu un appui vigoureux de la part des partenaires clés de l'UIT que sont Ooredoo, Claro et Intel, mais aussi d'un grand nombre d'autres partenaires ayant apporté leur concours à différentes sessions et activités, ainsi que de la part de la fondation Telecentre.org, qui a mobilisé son réseau mondial de télécentres de façon à participer activement au Sommet BYND2015.

"Si Ooredoo est partenaire fondateur du Sommet mondial sur la jeunesse, c'est parce que nous estimons que répondre aux besoins et aux aspirations de la jeunesse constitue un devoir essentiel pour les entreprises de communication", a déclaré Sheikh Abdullah Bin Mohammed Bin Saud Al Thani, Président d'Ooredoo. "Les idées et recommandations qui ont émergé de ce Sommet contribueront de manière décisive à la croissance et au développement de l'humanité au cours des prochaines années."

Sur les médias sociaux: www.itu.int/en/bynd2015/Pages/social-media.aspx.

Pour obtenir de plus amples informations, cliquez sur: www.itu.int/en/bynd2015/Pages/newsroom.aspx ou mettez-vous en rapport avec:

Sanjay Acharya
Chef, Relations avec les médias et information du public
tel +41 22 730 5046
tel +41 79 249 4861
tel sanjay.acharya@itu.int 
Caterina Elizondo Lucci
Journaliste, Bureau de la communication
Ministère des sciences, de la technologie
et des télécommunications
Costa Rica
tel +50683118725

Note pour les médias: Veuillez vous inscrire sur le site de la salle de presse vidéo de l'UIT pour avoir accès à des séquences vidéo de qualité diffusion et à l'ensemble des informations www.itu.int/en/newsroom/Pages/videos.aspx.


A propos de l'UIT

 

Suivez-nous
Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés Commentaires  Contactez-nous  Accessibilité