Go Top
Go Top

Engagée à connecter le monde

Salle de presse • Communiqué

Partager cette page
Facebook Twitter LinkedIn e-Mail

L'UIT et le SPC s'engagent à renforcer leur coopération pour stimuler
le développement de la région du Pacifique

Un forum ministériel appelle l'UIT à établir une présence régionale dans les pays du Pacifique

Genève, le 13 avril 2011 – Le Dr Hamadoun Touré, Secrétaire général de l'UIT, a signé un accord avec le Dr Jimmie Rodgers, Directeur général du Secrétariat de la Communauté du Pacifique (SCP). Cet accord améliorera et renforcera la coopération entre les deux organisations et facilitera la mise en place de programmes de développement des TIC dans toute la région.

Ces nouveaux accords entre les deux parties ont été conclus dans le cadre du Forum ministériel spécial sur les TIC organisé au siège du SCP à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), le 11 avril.

Aux termes de cet accord, l'UIT et le SCP vont collaborer plus activement dans plusieurs domaines: promotion du développement des infrastructures TIC dans l'ensemble de la région et de l'industrie locale; renforcement des capacités humaines dans le secteur des TIC; cybersécurité; communications d'urgence; enfin, nouvelles stratégies visant à connecter ceux qui ne le sont pas encore. Les deux organisations ont en outre décidé de tenir chaque année des consultations officielles pour examiner, entre autres, l'état d'avancement de la mise en oeuvre de ces accords.

"L'année dernière, la réunion ministérielle tenue aux Tonga a approuvé le "Cadre d'action sur les TIC au service du développement dans le Pacifique". Depuis lors, l'UIT - en particulier son bureau régional pour l'Asie et le Pacifique - a traité prioritairement les besoins urgents des pays insulaires du Pacifique, notamment en matière de renforcement des capacités, d'applications TIC, de communications d'urgence et de cybersécurité", a déclaré le Dr Touré. "Nous devons tout faire pour que des réunions comme celle-ci favorisent l'émergence d'un monde meilleur pour tous, en tous lieux et en toutes circonstances".

"Les activités du SCP sont communes à de nombreux secteurs et Etats de la région du Pacifique, ce qui facilite la collaboration entre l'UIT, d'autres partenaires du développement et le SCP, en vue de mettre en oeuvre des mesures sur le plan national. La conclusion de ces accords avec l'UIT représente pour nous une étape importante pour faire avancer les travaux sur les TIC et les télécommunications dans la région", a déclaré le Dr Rodgers. "Peut-être sommes-nous capables de faire de bonnes choses séparément, mais nous pouvons, ensemble, obtenir des résultats encore meilleurs".

Organisé conjointement par l'UIT et par le SCP, avec l'appui du Gouvernement de l'Australie et de l'Union européenne, le Forum ministériel sur les TIC dans la région du Pacifique a été suivi par des ministres et de hauts fonctionnaires de 15 pays et territoires insulaires du Pacifique et de France.

Les délégués ont adopté un communiqué reconnaissant le rôle décisif de l'UIT dans le développement des TIC et des télécommunications dans la région du Pacifique et, au nom des Etats Membres de la région du Pacifique, demandant à l'UIT:

  • d'apporter son appui aux initiatives en faveur de la cybersécurité et de la protection en ligne des enfants prises dans la région, y compris en continuant à soutenir les activités de l'équipe d'intervention en cas d'urgence informatique dans le Pacifique (PacCERT);

  • d'établir une présence dans la région du Pacifique;

  • de continuer à présenter des projets centrés sur le besoins de la région et d'y organiser davantage de conférences et réunions de l'UIT.

Les participants au Forum ont en outre accueilli M. François Rancy, Directeur du Bureau des radiocommunications de l'UIT. Ce Forum a été organisé en association avec la 15ème réunion générale annuelle de l'Association des télécommunications des îles du Pacifique (PITA), l'atelier commun UIT/ANFR sur la gestion du spectre dans la région du Pacifique, et l'atelier UIT/CE sur l'itinérance mobile internationale.

Le Forum s'est tenu immédiatement après la réunion régionale inaugurale des ministres de l'énergie, des technologies de l'information et de la communication et des transports, tenue du 4 au 8 avril - toute première réunion ministérielle intersectorielle jamais organisée par le SCP.

A propos du SCP

Le SCP est une organisation intergouvernementale qui a son siège dans le Pacifique et a été créée par traité aux termes de l'Accord de Canberra, signé le 6 février 1947. L'organisation compte 26 membres, dont 22 pays et territoires insulaires du Pacifique, ainsi que quatre membres de métropole, à savoir l'Australie, la France, la Nouvelle-Zélande et les Etats-Unis d'Amérique. La vision du SCP pour la région est celle d’une communauté océanienne prospère et vivant dans la sécurité, composée d’hommes et de femmes qui jouissent d’une santé robuste et d’un bon niveau d’instruction, et qui gèrent leurs ressources en vue d’un développement économique et social durable, sans nuire à l’environnement. La mission du SCP consiste à aider les peuples océaniens à se positionner de manière à pouvoir surmonter les obstacles qu’ils rencontrent et à prendre en toute connaissance de cause des décisions qui engageront leur propre avenir et celui qu’ils souhaitent léguer aux générations futures. Le siège du SCP est à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) et l'organisation a aussi des bureaux à Suva (Iles Fidji) et à Pohnpei (Etats fédérés de Micronésie), ainsi que des bureaux nationaux en Papouasie-Nouvelle-Guinée, aux Iles Salomon et au Vanuatu.

Pour en savoir plus, veuillez contacter: 

Sarah Parkes
Chef, Relations avec les médias et informations publiques,
UIT
tel +41 22 730 6135
mobile +41 79 599 1439
email sarah.parkes@itu.int 
Wisit Atipayakoon
Spécialiste des télécommunications/TIC,
UIT
tel +662 574 8565
email wisit.atipayakoon@itu.int 
   
   

 

A propos de l'UIT

 

 

Suivez-nous
Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés Commentaires  Contactez-nous  Accessibilité