Go Top
Go Top

Engagée à connecter le monde

Salle de presse • Communiqué

Partager cette page
Facebook Twitter LinkedIn e-Mail

L'UIT accueille pour la première fois des établissements universitaires,
admis à participer aux travaux de ses Secteurs

Genève, le 14 janvier 2011 - L'UIT a accueilli aujourd'hui les 12 premiers établissements universitaires admis à participer aux activités des Secteurs au titre d'une nouvelle Résolution qui encourage les universités et instituts de recherche associés à contribuer aux travaux de l'Union.

L'Institut national des télécommunications et des technologies de l'information et de la communication (INTTIC) (Algérie) et l'Ecole nationale d'ingénieurs de Tunis (ENIT) (Tunisie) vont désormais prendre part aux travaux des trois Secteurs de l'UIT - le Secteur des radiocommunications (UIT-R), le Secteur de la normalisation des télécommunications (UIT-T) et le Secteur du développement des télécommunications (UIT-D).

L'Université des postes et télécommunications de Nanjing (NUPT) et l'Université Tsinghua de Beijing (Chine) vont prendre part aux travaux de l'UIT-R et de l'UIT-T.

L'Université Waseda (Japon), l'Université de Sfax et l'Ecole supérieure des communications de Tunis (Tunisie), la Technical Education Society de Sinhgad (Inde), ainsi que le Centre des infrastructures de télécommunication de l'Université d'Aalborg (Danemark) vont participer aux activités de l'UIT-T.

L'Institut des sciences et technologies de Kigali (KIST) (Rwanda), la Open University (Tanzanie) et la Bucks New University (Royaume-Uni) vont participer aux travaux de l'UIT-D.

S'exprimant lors d'une cérémonie organisée spécialement pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants, le Dr Hamadoun Touré, Secrétaire général de l'UIT, a dit que les universitaires apporteraient du sang neuf aux travaux des trois Secteurs de l'UIT. "Nous comptons sur les établissements universitaires pour contribuer grandement à enrichir les connaissances de l'UIT dans de nouveaux domaines clés. Ces établissements sont en effet les pépinières d'où sortiront les futurs grands noms de l'industrie des TIC, ingénieurs ou dirigeants d'entreprise. Leur approche spécifique aidera l'UIT à rester à l'avant-garde de l'industrie qu'elle a pour mission de servir".

La cérémonie de bienvenue a en outre été marquée par la présence de deux éminents professeurs: M. Obi, de l'Université Waseda (Japon), et M. Mellor, de la United Kingdom Telecommunications Academy (UKTA) du Royaume-Uni, que le Dr Touré a nommés nouveaux envoyés spéciaux de l'UIT pour les milieux universitaires.

La Résolution 169 de la Conférence de plénipotentiaires (Admission d'établissements universitaires, d'universités et d'instituts de recherche associés à participer aux travaux des trois Secteurs de l'Union) représente un grand pas en avant dans l'élargissement de la composition de l'UIT. Elle prévoit expressément de faire bénéficier les établissements universitaires d'une contribution d'un montant préférentiel, fixé à 3 975 CHF, soit un seizième de la valeur de l'unité contributive des Membres de Secteur, pour les établissements de pays développés, et de 1 987,50 CHF, soit un trente-deuxième de la valeur de l'unité contributive des Membres de Secteur, pour ceux de pays en développement.

La participation aux travaux des Secteurs de l'UIT donnera aux établissements universitaires et aux instituts de recherche la possibilité d'échanger des idées, des connaissances et des données d'expérience avec divers acteurs des pays développés et des pays en développement, des secteurs public et privé. Elle leur ouvrira aussi de nouvelles opportunités de nouer des partenariats mutuellement avantageux avec des équipementiers, des opérateurs, des institutions financières, d'autres instituts de recherche et des organismes publics des 192 Etats Membres de l'UIT.

Les établissements universitaires auront ainsi l'occasion de contribuer activement aux travaux des Secteurs de l'UIT et d'influer sur la création de nouvelles normes et technologies. Leur participation aux réunions, séminaires et ateliers de l'Union leur permettra par ailleurs d'élargir la portée de leurs activités, au-delà de considérations purement techniques ou commerciales, à des questions plus vastes relevant des politiques publiques et de la réglementation dans le domaine des TIC.

Conformément à la Résolution 169, pendant une période d'essai de quatre ans, les établissements universitaires sont autorisés à participer aux travaux de l'un ou plusieurs des trois Secteurs de l'UIT jusqu'à la prochaine Conférence de plénipotentiaires de 2014.

Aux termes de ladite Résolution, la demande des établissements universitaires qui souhaiteraient prendre part aux travaux de l'un au moins des Secteurs de l'UIT devra être appuyée par l'Etat Membre de l'Union dont ils relèvent et il ne doit pas s'agir d'une solution de rechange pour les organismes figurant actuellement sur la liste des Membres de Secteur ou sur celle des Associés de l'Union.

Le Conseil de l'UIT établira, sur la base d'une évaluation réalisée par les groupes consultatifs des trois Secteurs, un rapport qui sera présenté à la prochaine Conférence de plénipotentiaires en 2014, afin que celle-ci puisse prendre une décision finale sur cette participation.

 

Pour davantage d'informations, veuillez contacter:

Sarah Parkes
Chef, Relations avec les médias et information du public
tel +41 22 730 6135
mobile +41 79 599 1439
email sarah.parkes@itu.int

Vous trouverez des photos de l'événement sur le site Flickr de l'UIT:
www.flickr.com/photos/itupictures.

 

A propos de l'UIT

 

 

Suivez-nous
Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés Commentaires  Contactez-nous  Accessibilité