Nouvelles de l'UIT

Pour en savoir plus sur l'évolution des télécommunications

中文  |  English  |  Español  |  Русский
                     

L’UIT en un clin d’oeil
Nouvelle initiative commune sur les normes applicables aux systèmes de transport intelligents
 

L’UIT et l’ISO mettent en commun leurs ressources pour remédier aux blocages

UIT et ISO deux grandes organisations internationales de normalisation, ont annoncé la création d’un partenariat dans le domaine, encore nouveau, des systèmes de transport intelligents (ITS) pour accélérer le déploiement de produits et de services ITS.

Les experts du secteur qui se sont réunis à l’occasion de l’atelier sur «la voiture branchée», au Salon de l’automobile de Genève, les 2 et 3 mars 2011, ont convenu que les 20 prochaines années seraient marquées par le passage aux systèmes ITS. C’est la sixième année consécutive que cet atelier est organisé par l’UIT et l’ISO avec leur partenaire, la Commission électrotechnique internationale (CEI).

Avec les capacités actuelles en matière de communication, il est possible, en voiture, de prévoir et d’éviter les collisions, de prendre le chemin le plus rapide pour arriver à destination, d’exploiter les informations routières en temps réel, de repérer la place de stationnement la plus proche, de réduire au minimum les émissions de carbone et de fournir des communications multimédia.

Certes, d’importants moyens ont été investis dans la recherche-développement, mais l’absence de normes mondiales est l’un des principaux obstacles au déploiement à grande échelle de services et d’applications ITS. La participation d’organisations internationales de normalisation est donc jugée essentielle pour lever les blocages dus — en partie — à une mauvaise communication entre des secteurs dont les activités se recoupent: l’automobile, les professionnels des systèmes ITS, les fournisseurs de services de télécommunication et les opérateurs.

La création du Groupe d’action mixte pour les communications utilisant les systèmes ITS va renforcer la coopération entre ces secteurs et permettra de mettre en commun les ressources de l’UIT et de l’ISO, par la création de passerelles entre les travaux existants, ce qui évitera tout double emploi. L’UIT et l’ISO travaillent toutes deux depuis longtemps sur la création de normes dans ce domaine. Ce nouvel accord cimente cette relation, en améliorant la coordination des programmes de travail et l’harmonisation de tous les résultats.

«On constate chez les constructeurs une volonté de déployer ces technologies. Cela étant, jusqu’à présent, aucun progrès décisif n’a encore été fait en ce qui concerne les normes techniques nécessaires pour déployer les systèmes ITS à l’échelle mondiale. Les constructeurs de véhicules ne veulent pas créer différentes versions de la technologie pour différents marchés. En effet, les constructeurs ne veulent pas de normes régionales ou nationales, mais des normes mondiales. Par cette initiative, l’UIT et l’ISO prouvent qu’elles ont la volonté et la capacité de proposer de telles normes», a déclaré Hamadoun I. Touré, Secrétaire général de l’UIT.

Le Secrétaire général de l’ISO, Rob Steele, est d’accord. «Il faut harmoniser la normalisation des technologies essentielles en vue de constituer une base solide facilitant l’innovation et la réalisation d’économies d’échelle pour la commercialisation de ces technologies», a-t-il déclaré. «Il y a urgence à envisager l’interopérabilité de toute cette technologie, non seulement à bord de véhicules, mais aussi au niveau de l’infrastructure, au sens large, nécessaire à l’appui de cette véritable révolution. Les solutions proposées suscitent d’autant plus d’intérêt qu’elles sont applicables à l’échelle mondiale. Les utilisateurs de normes internationales se préoccupent surtout des avantages qu’apporte leur mise en application et l’industrie ne devrait pas attendre, et n’attendra pas, que les organisations de normalisation aient fini de se quereller, de se livrer concurrence ou de décider laquelle d’entre elles élaborera cette norme. L’industrie veut être entendue et veut que l’on réponde à son besoin de normes internationales».”

 

  Page précédente Version imprimable Début de page Envoyer ce lien à un ami Page suivante © Droits d'auteur pour les Nouvelles de l'UIT 2014
Deni de responsabilité - Protection des données privées