Nouvelles de l'UIT

Pour en savoir plus sur l'évolution des télécommunications

中文  |  English  |  Español  |  Русский  |  download pdf
                     

Tendances dans les télécommunications
Les plates-formes d’accès filaire et hertzien
 
image
Photographe: AFP
Raccordement de câbles à fibre optique dans un immeuble résidentiel

Les progrès technologiques réalisés en matière de câblomodems et de réseaux FTTH promettent une augmentation spectaculaire des débits mis à disposition des entreprises et des particuliers pour accéder aux contenus et aux applications sur l’Internet. L’industrie de la télévision par câble utilise les spécifications DOCSIS 3.0 pour offrir des vitesses théoriques de téléchargement vers le terminal atteignant 160 Mbit/s et des vitesses de téléchargement vers le serveur de 120 Mbit/s. Certains opérateurs aux Etats-Unis ont déjà commencé à proposer des débits supérieurs à 100 Mbit/s sur de vastes régions de leur zone de couverture. Au Japon, Cablenet propose un palier de service à 160 Mbit/s; le britannique Virgin Media gère un palier à 200 Mbit/s et ambitionne de proposer une connexion à 400 Mbit/s.

Dans le secteur de la téléphonie, les réseaux FTTH constituent la technologie filaire de nouvelle génération pour remplacer les câbles (coaxiaux). La fibre peut en effet offrir aux particuliers comme aux entreprises une largeur de bande très élevée. A Hong Kong (Chine), en République de Corée, en Allemagne, en Australie, au Portugal, à Amsterdam (Pays-Bas), au Japon, en Suède et aux Etats Unis, des fournisseurs FTTH offrent déjà un service symétrique à 1 Gbit/s à des abonnés privés.

Dans le même temps, les réseaux d’accès hertziens qui mettent en oeuvre les technologies dites 3G et 4G permettent à davantage de personnes d’accéder à l’Internet. L’accès en mode paquets à haute vitesse (HSPA) — plus connu sous le nom de réseaux «3,5 G» — se développe de façon spectaculaire dans de nombreux pays.

Parallèlement, des réseaux commerciaux WiMAX sont déjà déployés dans plus de 147 pays, ce qui représente 620 millions d’utilisateurs. Les technologies LTE, souvent concurrentes du WiMAX, sont aussi largement adoptées par les grands opérateurs, même si la mise en service et l’exploitation de ces réseaux accusent un net retard sur le WiMAX.

Des investisseurs finançant à la fois des technologies WiMAX et LTE ont demandé la certification de l’UIT pour les IMT évoluées, ce qui suppose des débits en téléchargement de 100 Mbit/s en mode mobile et de 1 Gbit/s en mode fixe. Le WiMAX évolué et le LTE évolué, tels qu’on les appelle désormais, pourraient entrer en service dès 2012. Ce sont ces systèmes IMT évoluées que la majorité des observateurs du monde de l’industrie considèrent aujourd’hui comme les vraies technologies 4G.

 

  Page précédente Version imprimable Début de page Envoyer ce lien à un ami Page suivante © Droits d'auteur pour les Nouvelles de l'UIT 2014
Deni de responsabilité - Protection des données privées