Nouvelles de l'UIT

Pour en savoir plus sur l'évolution des télécommunications

中文  |  English  |  Español  |  Русский  |  download pdf
                     

Innovation
Vive le SMS intelligent!
 
image
Photographe: GSMA/Ashish Maurya

Qu’ont donc en commun l’arabe, le hindi, le finnois, le russe et le swahili? Eh bien, si vous essayez d’envoyer un SMS dans une de ces langues, il y a fort à parier que vos doigts s’en souviendront! Pour composer un message, en effet, il faut généralement taper plusieurs fois sur la même touche avant d’arriver à la bonne lettre. Or, les langues complexes d’Asie, comme celles de nombreuses régions du monde, comptent un grand nombre de caractères, ce qui rend l’usage des SMS quasiment impossible.

L’opération est si fastidieuse qu’en Inde, par exemple, trois propriétaires de téléphones mobiles sur cinq n’ont jamais envoyé de SMS. Même les langues latines qui emploient des accents ou des signes diacritiques, à l’instar du français ou de l’espagnol, posent problème.

Une solution pourrait être de fabriquer des claviers différents pour chaque langue. Mais cela n’aurait aucun sens économique: les appareils ne pourraient être utilisés que par les locuteurs pour lesquels ils ont été conçus. Toujours est-il qu’aujourd’hui, quatre abonnés sur cinq sont dans l’incapacité d’envoyer des SMS depuis leur téléphone mobile ou n’y parviennent qu’avec de grandes difficultés. Mais cela ne devrait plus durer.

Le SMS intelligent est arrivé

Le SMS intelligent est une nouvelle technologie qui permet de composer facilement un message depuis un téléphone mobile classique, quels que soient les caractères utilisés. Nul besoin ici d’un clavier spécial. L’opération est très rapide − il est généralement inutile de solliciter plusieurs fois une même touche, même pour les langues asiatiques les plus complexes. La méthode est ergonomique, facile à apprendre et à appliquer.

Cette technologie a été adaptée à de nombreuses langues. Elle est déjà disponible pour l’arabe, l’hébreu, les principales langues indiennes (notamment le bengali, le gujarâti, le hindi, le kannada, le malayâlam, le punjabi, le tamil et le telugu), le coréen, le russe, ainsi que pour plusieurs alphabets latins (anglais, finnois, français, portugais, espagnol et swahili). Toutes ces langues peuvent être utilisées sur un même appareil. Le SMS intelligent fonctionne de manière tout aussi conviviale avec un clavier classique qu’avec un écran tactile.

Comment cela fonctionne-t-il?

Un clavier virtuel intelligent et dynamique apparaît sur l’écran du téléphone. Il offre au départ un nombre limité de caractères dans la langue choisie, chacun d’entre eux étant associé à un chiffre. Les caractères nécessaires, calculés sur la base d’une analyse linguistique de corpus, apparaissent ensuite au fur et à mesure de la composition avec une grande exactitude: c’est pourquoi on parle de système «intelligent»..

Voyons cela plus en détail: l’utilisateur choisit sur son clavier numérique le premier caractère. Le système prévoit ensuite ceux qui sont susceptibles d’être utilisés, les affiche, et ainsi de suite. Si le caractère requis n’apparaît pas − ce qui est très rare −, l’utilisateur peut le sélectionner avec l’option Liste suivante. Le logiciel calcule la probabilité statistique des combinaisons de caractères en fonction des caractéristiques phonémiques de chaque langue.

Comme le système prévoit les caractères sur la base de critères linguistiques et non de dictionnaires, il fonctionne bien pour les mots qui en sont absents, comme les noms de lieux et de personnes. «Chaque langue a ses propres caractéristiques phonémiques: elles s’appliquent à tous les mots qui la composent, qu’ils apparaissent ou non dans le dictionnaire», explique Abhijit Bhattacharjee, fondateur et directeur général de la jeune société indienne Luna Ergonomics, Membre de Secteur de l’UIT et créatrice de cette technologie. Et de donner l’exemple de son nom, qui comporte deux fois le phonème «bh» — une occurrence courante dans toutes les langues indiennes mais inconnue en anglais.

La technologie du SMS intelligent peut être téléchargée comme application sur un appareil intelligent, intégrée au système d’un téléphone classique bon marché, ou encore fournie avec la carte SIM. Elle a déjà été développée pour Java, Android, iPhone, Windows ainsi que d’autres systèmes d’exploitation.

Pour l’arabe et l’anglais notamment, le produit fonctionne à merveille sur un iPhone: les caractères apparaissent au fur et à mesure de la composition, sur la même touche ou sur une touche voisine. Cette grande ergonomie représente un progrès formidable pour les utilisateurs, qui ne sont plus contraints de rechercher et de sélectionner de tous petits caractères sur un clavier virtuel, lequel était bien à l’étroit sur l’écran tactile.

Luna Ergonomics a réalisé ses analyses linguistiques de corpus dans 22 grandes langues appartenant à différentes familles. Le SMS intelligent fonctionne aussi bien pour chacune d’elles. Il pourrait ainsi contribuer à préserver les centaines de petites langues aujourd’hui menacées. Leurs locuteurs, qui ne sont parfois que quelques dizaines de milliers et vivent bien souvent déjà dans une île ou dans une région isolée, ne nourrissent aujourd’hui aucun espoir d’inclusion numérique. Comme le note Abhijit Bhattacharjee: «La méthodologie de la linguistique de corpus est d’un bon rapport coût-efficacité car, fondée sur des règles, elle ne nécessite pas d’intervention continue des linguistes. Le processus allant de la collecte des corpus au développement du produit est aujourd’hui totalement automatisé. L’algorithme et les données sont indépendants, ce qui empêche les erreurs et les bogues et permet d’installer facilement le module sur l’appareil».

Toutes les langues sur un pied d’égalité?

Cette technologie a suscité un vif intérêt dans tout le secteur. Primé de nombreuses fois, Panini Keypad (la gamme de produits créée pour le marché indien) permet notamment de convertir immédiatement un message d’une langue indienne à l’autre.

CleverTextingTM, le nom commercial du système développé par Luna Ergonomics, est en train de révolutionner la manière dont les langues sont prises en charge sur les appareils numériques. Il peut être utilisé non seulement via les téléphones mobiles, mais aussi sur les tablettes numériques, la télévision IP, les guichets automatiques et les consoles de jeu. Le système a été présenté sur le stand d’Oracle au Congrès mondial du mobile de Barcelone, en février 2011, en tant qu’offre Java phare pour les téléphones mobiles des pays BRIC (Brésil, Fédération de Russie, Inde et Chine). A la Conférence mondiale de développement des télécommunications, qui s’est tenue à Hyderabad, en Inde, en mai–juin 2010, le Secrétaire général de l’UIT, le Dr Hamadoun I. Touré, a tenu à féliciter Luna Ergonomics pour avoir développé cette technologie.

Le large accès au téléphone mobile dont disposent aujourd’hui les habitants des pays en développement ouvre de nouvelles possibilités d’inclusion numérique. Alors que ces appareils servaient à l’origine principalement aux appels classiques, ils offrent aujourd’hui des fonctionnalités bien plus nombreuses. Certains permettent d’envoyer des SMS, d’enregistrer des adresses, de naviguer sur l’Internet et d’envoyer des courriels. Or, chacun de ces services nécessite de pianoter sur son clavier. Grâce au SMS intelligent, les locuteurs de toutes les langues du monde pourraient aujourd’hui y avoir accès.

 

  Page précédente Version imprimable Début de page Envoyer ce lien à un ami Page suivante © Droits d'auteur pour les Nouvelles de l'UIT 2019
Deni de responsabilité - Protection des données privées