Nouvelles de l'UIT

Pour en savoir plus sur l'évolution des télécommunications

中文  |  English  |  Español  |  Русский  |  download pdf
                     

L'UIT en un clin d'oeil
Protection en ligne des enfants: la Présidente du Costa Rica et le Secrétaire général de l'UIT annoncent de nouvelles mesures concrètes
Laura Chinchilla et Hamadoun I. Touré
Photographe: ITU/V. Martin
Laura Chinchilla, Présidente du Costa Rica et le Secrétaire général de l'UIT, Hamadoun I. Touré

Les activités menées dans le cadre de l'initiative de l'UIT pour la protection en ligne des enfants (COP) vont entrer dans une nouvelle phase concrète encourageant la création de centres nationaux COP, l'organisation de campagnes de sensibilisation et la conception de forums de communautés d'utilisateurs, en vue de mettre en place un environnement sécurisé pour les jeunes internautes.

Le lancement de l'initiative mondiale COP a été annoncé le 17 novembre 2010 par Laura Chinchilla, Présidente du Costa Rica, sous le haut patronage de laquelle l'initiative COP est placée, et par Hamadoun I. Touré, Secrétaire général de l'UIT, lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à San José (Costa Rica).

L'initiative COP a été lancée en novembre 2008, avec le concours du Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, qui avait invité instamment tous les Etats à la soutenir. Elle rassemble des partenaires de tous les secteurs de la communauté internationale en vue de créer un environnement en ligne sûr et sécurisé pour les enfants du monde entier. En 2009, un groupe multi-parties prenantes de participants à l'initiative COP a élaboré des lignes directrices à destination des enfants, des parents et des secteurs public et privé.

Désormais, l'objet de cette initiative ne sera plus la rédaction de lignes directrices, mais l'élaboration de codes de conduite pour l'industrie, la création de permanences téléphoniques nationales, l'élaboration de feuilles de route et de kits pratiques sur les législations nationales, la formation des parents, des tuteurs et des éducateurs et l'exploitation des potentialités offertes par la collaboration multi-parties prenantes au moyen de ressources telles qu'une plate-forme en ligne d'échange de conseils et d'informations.

L'initiative mondiale COP donnera aux régulateurs les moyens pratiques nécessaires pour tirer parti de l'expérience d'autres instances dans l'élaboration de programmes nationaux de protection en ligne des enfants. Elle encouragera le secteur privé à s'autoréglementer en vue de participer pleinement et utilement aux activités des communautés en ligne. L'un de ses grands objectifs sera de faire comprendre aux parents les risques encourus. Pour les enfants, l'objectif sera la création d'un environnement sûr, sans pour autant restreindre le champ des possibilités offertes par l'univers en ligne.

Ainsi que l'a déclaré M. Touré en annonçant le lancement de cette initiative: «L'initiative COP ayant reçu un accueil extrêmement favorable, nous nous apprêtons aujourd'hui à aborder une nouvelle phase très prometteuse et à passer des stratégies aux actes. Les lignes directrices destinées aux régulateurs, à l'industrie, aux parents et aux enfants ont été très favorablement accueillies, mais on nous a demandé de faire plus». M. Touré a ajouté qu'avec le concours de Mme la Présidente Chinchilla, il était fier d'appeler la communauté internationale à agir. «L'Internet est le reflet de la diversité des populations de la planète et a pour avantage, entre autres, d'offrir de réelles possibilités de développement. Toutefois, sur la voie de la création d'économies du savoir, il ne faut pas perdre de vue les internautes les plus vulnérables», a-t-il rappelé.

Mme la Présidente Chinchilla a pour sa part déclaré: «C'est pour moi un honneur de parrainer l'initiative pour la protection en ligne des enfants et cette nouvelle initiative. Nous vivons dans un monde qui ouvre des perspectives fantastiques, en grande partie fondées sur les supports numériques. Cette nouvelle initiative encouragera une culture de la prudence et une attitude raisonnable et pragmatique face à l'évolution future du monde numérique. Les enfants sont remarquablement doués pour maîtriser l'ordinateur dès leur plus jeune âge, source d'étonnement et d'inquiétude pour les parents. Nous avons, sur le plan international, la volonté d'assurer la sécurité de leur environnement et je suis convaincue qu'avec notre annonce d'aujourd'hui, nous gagnerons de nouveaux appuis et parviendrons à atteindre notre objectif».

Prenant elle aussi la parole à l'occasion de cet événement, Clotilde Fonseca, Ministre de la science et de la technologie du Costa Rica, a attiré l'attention des participants sur le lancement d'un programme national pour la sécurité en ligne et sur la création d'une Commission nationale chargée de la sécurité en ligne. «Grâce à cet effort, les initiatives déjà en place dans notre pays vont être coordonnées; de nouveaux axes de coordination, de gestion des ressources et de travail commun vont être définis qui nous permettront de remédier aux lacunes et de promouvoir de nouvelles initiatives », a-t-elle déclaré. Mme Fonseca a par ailleurs insisté sur l'importance, pour le Costa Rica, de la visite du Secrétaire général de l'UIT: «Cette visite montre clairement combien la participation de la Présidente Chinchilla, qui soutient globalement cette initiative majeure, est importante», a-t-elle déclaré.

L'initiative mondiale COP tirera parti du succès du Programme mondial cybersécurité (GCA) de l'UIT, mis en oeuvre par l'intermédiaire de partenariats faisant appel à de multiples parties prenantes.

 

  Page précédente Version imprimable Début de page Envoyer ce lien à un ami Page suivante © Droits d'auteur pour les Nouvelles de l'UIT 2014
Deni de responsabilité - Protection des données privées