Nouvelles de l'UIT

Pour en savoir plus sur l'évolution des télécommunications

中文  |  English  |  Español  |  Русский  |  download pdf
                     

Les décisions phares de Guadalajara
Assistance et appui
 
image
Photographe: AltoPress/AFP
 

Statut de la Palestine à l'UIT

Résolution 99 (Rév. Guadalajara, 2010)

Au terme de négociations dirigées par Fernando Borjón, Président de la Conférence, et par Hamadoun I. Touré, Secrétaire général de l'UIT, avec la participation active des parties concernées, un compromis a été trouvé en ce qui concerne la révision de deux résolutions de conférences de plénipotentiaires précédentes relatives au «statut de la Palestine à l'UIT» et à «l'assistance et l'appui fournis à la Palestine pour la reconstruction de ses réseaux de télécommunication».

La Résolution 99 (Rév. Guadalajara, 2010) relative au «statut de la Palestine à l'UIT», déclare que, tant que de nouvelles modifications n'auront pas été apportées au statut d'observateur dont bénéficie actuellement la Palestine à l'UIT, la Palestine participe à toutes les conférences, assemblées et réunions de l'UIT et aux conférences habilitées à conclure des traités, avec les droits supplémentaires suivants:

  • le droit de soulever des points d'ordre;

  • le droit de se porter coauteur de propositions;

  • le droit d'assister à la réunion des chefs de délégation;

  • le droit de demander l'insertion in extenso de toute déclaration faite au cours des débats.

Assistance et appui à la Palestine pour la reconstruction de ses réseaux de télécommunication

Résolution 125 (Rév. Guadalajara, 2010)

L'une des révisions apportées à cette résolution rappelle la décision de l'Assemblée générale des Nations Unies, en vertu de laquelle il a été décidé d'utiliser la désignation «Palestine» dans le système des Nations Unies. Une autre révision souligne que la communauté internationale a un rôle important à jouer pour aider la Palestine à mettre en place un réseau de télécommunication moderne et fiable. Il est précisé qu'une grande partie de l'infrastructure de télécommunication de la Palestine a subi d'importants dégâts au cours des dernières années. D'autres modifications de la résolution appellent les Etats Membres à ne ménager aucun effort pour fournir une assistance et un appui à la Palestine, au niveau bilatéral ou par le biais de mesures exécutives prises par l'UIT pour la reconstruction, la remise en état et le développement du réseau de télécommunication palestinien. Le Directeur du Bureau de développement des télécommunications (BDT) est chargé de prendre les mesures appropriées, dans le cadre du mandat du BDT, pour faciliter l'établissement de réseaux d'accès internationaux, au moyen de stations de Terre et par satellite, de câbles sous-marins, de fibres optiques et de systèmes hyperfréquences.

Assistance et appui à la République de Serbie pour la reconstruction de son système public de radiodiffusion détruit

Résolution 126 (Rév. Guadalajara, 2010)

En mettant à jour la Résolution 126, la conférence a souligné que les installations publiques de radiodiffusion nouvellement établies dans la République de Serbie, à savoir «l'entité publique d'exploitation de réseau et de multiplex de radiodiffusion» (ETV), ont été gravement endommagées. Sans l'aide de la communauté internationale, la Serbie ne sera pas en mesure d'amener son système public de radiodiffusion et le processus de passage au numérique à un niveau acceptable. La résolution révisée engage les Etats Membres à apporter toute l'assistance possible. Elle charge le Directeur du Bureau de développement des télécommunications d'utiliser les fonds nécessaires, dans les limites des ressources disponibles, afin de poursuivre l'action voulue. Le Secrétaire général coordonnera les activités menées par les Secteurs de l'UIT pour veiller à ce que l'action de l'UIT en faveur de la Serbie soit aussi efficace que possible.

 

  Page précédente Version imprimable Début de page Envoyer ce lien à un ami Page suivante © Droits d'auteur pour les Nouvelles de l'UIT 2019
Deni de responsabilité - Protection des données privées