Nouvelles de l'UIT

Pour en savoir plus sur l'évolution des télécommunications

中文  |  English  |  Español  |  Русский
                     

L’UIT en un clin d’oeil
Un Forum régional de l’UIT sur l’inclusion numérique stimule la coopération régionale
 

Les Ministres de l’Afghanistan, du Bangladesh, du Bhoutan, des Maldives et de la République du Népal (pays ABBMN) se sont engagés à renforcer la coopération régionale lors d’un Forum sur l’inclusion numérique, organisé par l’UIT aux Maldives, du 3 au 5 août 2010. Le Forum s’est achevé sur une déclaration ministérielle dans laquelle les auteurs s’engagent à mettre en oeuvre les objectifs ci-après, considérés comme décisifs pour assurer le succès de l’inclusion numérique dans la région:

  • encourager l’accès au large bande

  • assurer la cybersécurité

  • atténuer les effets des changements climatiques

  • renforcer les capacités dans le domaine des communications d’urgence

Il est reconnu, dans cette Déclaration, que les Etats ont un rôle crucial à jouer dans la formulation et la mise en oeuvre de politiques et réglementations adaptées, ainsi que pour faciliter une rentabilité raisonnable des investissements dans le secteur des TIC. Il y est aussi indiqué, en contrepartie, que ce secteur doit agir de manière responsable sur les plans de l’expansion et des politiques commerciales.

La Déclaration préconise la création de politiques nationales du large bande et la mise en place d’environnements réglementaires favorables, de même que le renforcement des capacités nationales de formation avancée dans le secteur des TIC. Elle incite en outre les prestataires de services à étendre l’accès large bande en faisant appel à toutes les possibilités offertes par le large bande hertzien, en vue de proposer des solutions innovantes dans les zones rurales et isolées, tout en encourageant la création de centres communautaires large bande, capables d’offrir différentes applications en ligne (cybergouvernance, téléenseignement, cybersanté, cyberpublications) utilisant des contenus locaux et avec la participation des populations locales.

La Déclaration recommande la création de stratégies nationales de cybersécurité et d’équipes nationales d’intervention en cas d’incident informatique grave (CIRT), ainsi que les échanges de connaissances et de compétences spécialisées entre les pays ABBMN et des mesures spéciales pour protéger les enfants dans le cyberespace.

Dans les domaines des changements climatiques et des communications d’urgence, le Forum a décidé la création d’une équipe nationale responsable des télécommunications d’urgence dans chacun des pays ABBMN. Ces équipes auront pour tâche de mettre à disposition les ressources nécessaires (par exemple, les fréquences à utiliser en situation d’urgence) en prévision d’une catastrophe et après une catastrophe, de créer une plate-forme multipartenariats au niveau de la région Asie-Pacifique pour les communications d’urgence/en cas de catastrophe et de promouvoir la mise en service de technologies «vertes», sans danger pour l’environnement.

Sami Al Basheer Al Morshid, Directeur du Bureau de développement des télécommunications de l’UIT, a exposé devant le Forum les domaines définis comme prioritaires par l’UIT dans ces cinq pays. L’une de ces priorités consistera, pour l’UIT, à collaborer étroitement avec les administrations de ses Etats Membres et avec ses partenaires pour élaborer le Programme national des télécommunications d’urgence et faciliter la ratification de la Convention de Tampere par les cinq pays ABBMN. L’UIT joue aussi un rôle de premier plan dans les efforts déployés pour créer la plate-forme régionale Asie-Pacifique pour la gestion des communications en cas de catastrophe/d’urgence, avec la coopération de divers partenaires, dont des institutions des Nations Unies, des organismes internationaux d’aide au développement, ainsi que le secteur privé et des administrations membres.

 

  Page précédente Version imprimable Début de page Envoyer ce lien à un ami Page suivante © Droits d'auteur pour les Nouvelles de l'UIT 2014
Deni de responsabilité - Protection des données privées