Nouvelles de l'UIT

Pour en savoir plus sur l'évolution des télécommunications

عربي  |  中文  |  English  |  Español  |  Русский  |  download pdf
                     

Editorial
Un bel avenir pour le secteur des TIC
Dr Hamadoun Touré
Photographe: ITU/J.M. Ferré
Dr Hamadoun I. Touré
ITU Secretary-General

La convergence technologique tend à estomper les lignes de démarcation entre téléphonie, radiodiffusion et services en ligne. Dans le monde entier, les utilisateurs arrivent de plus en plus facilement à télécharger des émissions de télévision sur leur ordinateur portable ou leur téléphone mobile, et les appels téléphoniques se font désormais par Protocole Internet.

Cette évolution montre clairement que les télécommunications et le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) s’orientent vers un avenir où les réseaux IP de prochaine génération vont petit à petit remplacer les réseaux à commutation de circuits, pour les services aussi bien fixes que mobiles (3G et 4G). La version la plus récente du rapport de l’UIT intitulé Tendances des réformes dans les télécommunications, sortie le 9 mars 2010, confirme cette tendance.

Les régulateurs auront un rôle essentiel s’agissant d’encourager les innovations et la concurrence, aidant ainsi les opérateurs à adopter les technologies les plus récentes et les plus puissantes et veillant à ce que les consommateurs puissent bénéficier des meilleurs services possibles aux meilleurs prix.

Le rapport Tendances 2009 relève que ces vingt dernières années la concurrence a constitué le «Saint-Graal» de la croissance dans le secteur des télécommunications. La croissance des cellulaires mobiles est un exemple parlant de la corrélation directe entre l’ouverture des marchés à la concurrence et l’augmentation du nombre d’abonnés. Dans les pays en développement, par exemple, le taux d’abonnement à la téléphonie mobile a passé la barre des 50% de la population pour atteindre 57% en 2009 — soit plus du double qu’en 2005.

L’Indice de développement des TIC constitue un outil utile pour mesurer ces progrès. Le 23 février 2010, l’UIT a publié l’édition la plus récente de son rapport intitulé «Mesurer la société de l’information». Le rapport présente l’Indice de développement des TIC, en comparant les tendances dans 159 pays dans le monde entier et fait le point des progrès réalisés entre 2007 et 2008.

Les dix premiers pays sont (par ordre décroissant) la Suède, le Luxembourg, la République de Corée, le Danemark, les Pays-Bas, l’Islande, la Suisse, le Japon, la Norvège et le Royaume-Uni.

Pour élaborer des politiques efficaces, il faut une information claire sur des faits mesurables et des indicateurs se prêtant à des comparaisons. À cet égard, l’Indice de développement des TIC est un outil inestimable pour les pouvoirs publics, mais aussi pour les fournisseurs de services et les analystes du marché. Il donne en effet une image complète de la place des pays en ce qui concerne leur évolution vers une société de l’information inclusive.

À mesure que l’économie mondiale retrouve une croissance positive cette année, le secteur des TIC est bien placé pour faire un véritable bond dans l’ère des réseaux et des services large bande IP. Les deux rapports de l’UIT dont les Nouvelles de l’UIT se font l’écho ce mois-ci annoncent un bel avenir pour le secteur des TIC.

 

  Page précédente Version imprimable Début de page Envoyer ce lien à un ami Page suivante © Droits d'auteur pour les Nouvelles de l'UIT 2014
Deni de responsabilité - Protection des données privées