Nouvelles de l'UIT

Pour en savoir plus sur l'évolution des télécommunications

中文  |  English  |  Español  |  Русский  |  download pdf
                     

L’UIT rend honneur au Russe Popov, pionnier de la radio
 
 
Alexander Stepanovich Popov est né en Russie en mars 1859, à Krasnotourinsk, Oblast de Sverdlovsk, dans les montagnes de l’Oural
 
image
Photographe: ITU/V. Martin
Igor O. Shegolev, Ministre des télécommunications et des communications de masse de la Fédération de Russie (à gauche), et Hamadoun I. Touré, Secrétaire général de l’UIT, ont signé un accord par lequel une salle de conférence de l’UIT est nommée en l’honneur d’Alexander Popov
 

Une plaque rendant hommage à l’oeuvre du physicien russe et pionnier de la radio Alexander Stepanovich Popov a été dévoilée au siège de l’UIT à Genève le 5 octobre 2009. Ont assisté à la cérémonie, aux côtés de Hamadoun I. Touré, Secrétaire général de l’UIT, Igor O. Shegolev, Ministre des télécommunications et des communications de masse de la Fédération de Russie, Naum S. Marder, Vice-Ministre, et Valery N. Bugaenko, Directeur de l’Agence fédérale des communications. De nombreux responsables de haut rang et des personnalités de marque représentant des organisations russes actives dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC) étaient également présents.

La plaque a été apposée dans la salle de conférence B de la Tour de l’UIT, qui sera nommée en l’honneur de Popov, conformément au mémorandum d’intention signé lors de la cérémonie par M. Touré et M. Shegolev, au titre duquel la Fédération de Russie subventionnera la rénovation de la salle et l’installation de la technologie la plus récente.

Cette année marque le 150e anniversaire de la naissance d’Alexander Popov en 1859. «Le monde est aujourd’hui très différent de ce qu’il était lorsque le Professeur Popov a transmis ses premières ondes radioélectriques. Le concept du ‘sans fil’ a pris une signifi cation totalement nouvelle», a déclaré M. Touré. «Il y a aujourd’hui 4,6 milliards d’abonnements à la téléphonie mobile et plus de 600 millions pour des systèmes mobiles à large bande; et tous fonctionnent sans fil. C’est un progrès stupéfiant, qui conforte ma profonde conviction que les TIC peuvent faire de ce monde un endroit où il fait meilleur vivre.»

La plaque commémorative a été dévoilée le jour de l’ouverture d’ITU TELECOM WORLD 2009. La présence à cette manifestation de nombreuses personnalités et organisations russes de premier plan témoigne de l’héritage durable de l’oeuvre de Popov, a déclaré le Secrétaire général..

M. Shegolev a fait observer que «ce sont des talents comme Popov — chercheurs, inventeurs et experts — qui ont apporté les bases et jeté les fondations de notre société de l’information postindustrielle». Popov souhaitait que son travail «appartienne à toute l’humanité. Aujourd’hui, un siècle plus tard, nous avons toujours besoin de gens comme lui», a ajouté le ministre.

 
image
 
Le récepteur radio mis au point par Popov
 

La foudre et la radio

Après des études et un premier emploi à l’Université de Saint-Pétersbourg, Popov obtient, en 1883, un poste d’enseignant à l’Ecole des torpilles de la marine russe de Kronstadt. Alors que les navires commencent à embarquer des systèmes de production d’électricité, il étudie les applications pratiques des courants à haute fréquence et des ondes électromagnétiques (y compris radio) qu’ils produisent. En 1894, il met au point un dispositif capable de générer des ondes, qu’il ne parvient toutefois pas à détecter au-delà de quelques mètres.

Pour détecter les ondes électromagnétiques, on utilise à l’époque un «cohéreur». Popov améliore la sensibilité de cet appareil et invente un mécanisme permettant de le réinitialiser automatiquement. Il utilise cet équipement pour surveiller un phénomène éminemment dangereux sur terre comme sur mer, voire fatal: la foudre. En attachant une antenne à l’une des extrémités du cohéreur et en raccordant l’autre à la terre, il parvient à détecter des décharges électriques dans l’atmosphère à une distance de plusieurs kilomètres. Il est ainsi le premier à utiliser une antenne de ce type pour recevoir des ondes radioélectriques.

Popov fait la démonstration de son invention devant la Société russe de physique et de chimie le 7 mai 1895 et son système est installé par la suite dans un observatoire météorologique. Lors d’une réunion de la Société à l’Université de Saint-Pétersbourg en mars 1896, Popov montre comment son invention peut être utilisée, de façon générale, pour émettre et recevoir des informations par radio. Lors de cette expérience, les signaux transmettent les mots «Heinrich Hertz» en morse entre deux bâtiments du campus de l’université distants de quelque 245 m.

Sauver la vie des marins

Dès 1899, Popov met au point une méthode pour émettre et recevoir des signaux radioélectriques entre des navires distants d’au plus 30 km. En janvier 1900, une liaison radioélectrique de 47 km est établie entre l’île de Hogland dans le Golfe de Finlande et la ville côtière de Kotka afin de communiquer avec les équipes qui tentent de libérer un navire échoué sur l’île. Ce même hiver, l’île de Hogland reçoit un appel de détresse provenant de pêcheurs échoués sur un morceau de banquise: c’est probablement la toute première fois que des radiocommunications sont utilisées pour sauver des vies. Un brise-glace est immédiatement envoyé sur les lieux et cinquante hommes sont sauvés.

Grâce à son système radio, Popov obtient la grande médaille d’or à l’Exposition universelle de Paris en 1900. En 1901, il rentre à Saint-Pétersbourg pour occuper une chaire de professeur à l’Institut impérial de génie électrique, dont il devient le directeur en septembre 1905. Il meurt quelques mois plus tard à l’âge de 46 ans. Le 7 mai, date à laquelle il a fait la démonstration d’un dispositif qui a conduit à la mise au point de systèmes pratiques de détection de la foudre et d’émission de messages radio, a été déclaré «Jour de la radio» en Fédération de Russie. Popov a été l’un des acteurs essentiels de cette période de progrès exceptionnels dans le domaine des communications.

 

  Page précédente Version imprimable Début de page Envoyer ce lien à un ami Page suivante © Droits d'auteur pour les Nouvelles de l'UIT 2014
Deni de responsabilité - Protection des données privées