Nouvelles de l'UIT

Pour en savoir plus sur l'évolution des télécommunications

中文  |  English  |  Español  |  Русский  |  download pdf
                     

Rapport spécial sur ITU TELECOM WORLD 2009: Nouveaux besoins, nouvelles réalité
Sommet ouvert à tous: les TIC au service de la croissance économique
Photographe: *
Senator Stephen Conroy
Ministre australien du large bande, des communications et de l’économie numérique
 
Photographe: *
Tarek Kamel
Ministre égyptien des communications et des technologies de l’information
 
Photographe: *
Lawrence E. Strickling
Secrétaire adjoint aux communications et à l’information de la National Telecommunications and Information Administration, Département du commerce des Etats-Unis
 
Photographe: *
Rajeev Suri
P.-D. G. de Nokia Siemens Networks, Finlande
 
Photographe: *
Chiaki Ito
membre du Conseil d’administration et Vice-Président de Fujitsu Ltd, Japon
 
Photographe: *
Mark Pecen
Vice-Président d’Advanced Technology for Research in Motion Limited, Canada
 
Photographe: *
Adrian Finighan
CNN, Royaume-Uni
 
image
Photographe: Shutterstock

Les débats du «Sommet ouvert à tous sur les TIC au service de la croissance économique» ont essentiellement porté sur quelques-uns des grands programmes visant à promouvoir le large bande, qui sont actuellement mis en oeuvre dans de nombreux pays afin de stimuler la croissance économique à long terme et créer de nouveaux emplois. Les intervenants étaient le Sénateur Stephen Conroy, Ministre australien du large bande, des communications et de l’économie numérique; Tarek Kamel, Ministre égyptien des communications et des technologies de l’information; Lawrence E. Strickling, Secrétaire adjoint aux communications et à l’information de la National Telecommunications and Information Administration (NTIA), Département du commerce des Etats-Unis; Sunil Bharti Mittal, P.-D. G. de Bharti Enterprises (Inde); Rajeev Suri, P.-D. G. de Nokia Siemens Networks (Finlande); Chiaki Ito, membre du Conseil d’administration et Vice-Président de Fujitsu Ltd (Japon); et Mark Pecen, Vice- Président d’Advanced Technology for Research in Motion Limited (Canada). Adrian Finighan, présentateur et correspondant de CNN au Royaume-Uni, animait la discussion..

Le plan de relance économique adopté par les Etats-Unis (American Recovery and Reinvestment Act) prévoit de consacrer un total de 7,2 milliards USD au financement de projets destinés à étendre l’accès aux services large bande et à encourager leur adoption. M. Strickling a expliqué que, sur cette somme, la NTIA utiliserait 4,7 milliards USD pour subventionner le déploiement d’une infrastructure large bande dans les zones non desservies ou mal desservies des Etats-Unis, pour renforcer la capacité des centres informatiques ouverts au public, ainsi que pour promouvoir l’adoption durable des services large bande.

L’UIT prévoit 4,6 milliards d’abonnés au mobile d’ici à la fin de 2009

D’après les dernières statistiques de l’UIT, publiées à ITU Telecom World 2009, le secteur des TIC connaît, dans beaucoup de régions du monde, une croissance rapide, alimentée essentiellement par la technologie mobile. Le nombre d’abonnés au mobile devrait atteindre 4,6 milliards à la fin de l’année, tandis que celui des abonnés au large bande mobile devrait franchir la barre des 600 millions, après avoir dépassé le nombre d’abonnés au large bande fixe en 2008. «Le monde en 2009: faits et chiffres relatifs aux TIC» est une nouvelle publication de l’UIT qui présente des données, des prévisions et des analyses détaillées sur le marché mondial des TIC. On y découvre que l’incidence des technologies mobiles est particulièrement marquée dans les pays en développement dont plusieurs lancent actuellement des réseaux et des services IMT-2000/3G.

En Australie, le réseau national large bande ultra rapide (super-fast National Broadband Network) annoncé par le Gouvernement en avril 2009 devrait assurer, en moyenne, 25 000 emplois par an sur toute la durée du projet (estimée à huit ans). Présentant ce projet comme un partenariat public-privé, le Sénateur Stephen Conroy a déclaré qu’il coûtera 43 milliards AUS et connectera 90% des foyers, écoles et lieux de travail du pays aux services large bande, à des débits pouvant aller jusqu’à 100 Mbit/s. Il fera appel aux technologies de prochaine génération, telles que la fibre optique, tout en s’appuyant également sur les technologies hertziennes et satellitaires de pointe dans les zones rurales et isolées.

Tarek Kamel, Ministre égyptien des communications et des technologies de l’information, a noté que le Moyen-Orient et l’Afrique sont les moins touchés par la crise économique et que certains pays de ces régions ont toujours une croissance à deux chiffres. Il a déclaré que les TIC offraient d’intéressants débouchés au secteur des services et a annoncé que l’Egypte comptait renforcer sa position de centre d’excellence et de bénéficiaire d’externalisation et de la délocalisation des services, pratiques qui consistent à transférer des activités d’un pays à l’autre. M. Kamel a indiqué que l’Egypte était déjà à cet égard un marché très apprécié, «en effet, notre pays réunit tous les ingrédients du succès: une bonne situation géographique — au carrefour de plusieurs grands réseaux câblés —, une main-d’oeuvre très compétente et maîtrisant plusieurs langues, des aides gouvernementales et des centres d’affaires reliés par de solides infrastructures».

 

*Toutes les photos de ce rapport spécial sont dues à P. Christin/UIT, D. Keller/UIT, V. Martin/UIT et F. Rouzioux/UIT, sauf indication contraire

 

  Page précédente Version imprimable Début de page Envoyer ce lien à un ami Page suivante © Droits d'auteur pour les Nouvelles de l'UIT 2014
Deni de responsabilité - Protection des données privées