Page d'accueil UIT Union Internationale des Télécommunications English Español 
  Copie Imprimable 
Page d'accueil UIT
Page d'accueil : Nouvelles de l'UIT
  
LA TVHD EN EUROPE

25e anniversaire de la mise en œuvre de la TVHD en Europe


Philips

 

Vingt-cinq ans se sont écoulés depuis que la première démonstration de la télévision à haute définition (TVHD) a eu lieu en Europe, en 1982, à l’occasion de l’Assemblée générale de l’Union européenne de radio-télévision (UER) tenue à Killarney (Irlande). Cet anniversaire a été célébré le 16 octobre 2007 à Genève, au siège de l’UIT, où ont été élaborées les normes d’une importance capitale qui constituent le fondement de la TVHD.

L’avènement de la TVHD a été l’une des conséquences les plus marquantes de la numérisation de la radiodiffusion. Etant donné que d’énormes quantités de données peuvent être transmises au téléviseur, l’image de TVHD présente un niveau de clarté et de détail qui n’avait encore jamais été égalé.

L’idée de la TVHD a vu le jour dans les laboratoires de recherche de NHK (Nippon Hoso Kyokai), le radiodiffuseur national japonais, lors de travaux de recherche fondamentale. Yukihiro Nishida, ingénieur de recherche principal à NHK a expliqué comment, en 1964, «les laboratoires de recherche scientifique et technique de NHK ont commencé à mener des travaux de recherche sur les futurs systèmes de télévision, qui ont donné naissance au concept de télévision à haute définition», a-t-il ajouté. «Ce concept, qui faisait intervenir une nouvelle génération de supports vidéo électroniques, allait enthousiasmer les téléspectateurs en raison des images réalistes et de la qualité du son qui le caractérisaient. Notre objectif était précisément d’accentuer le plus possible l’impression de réalisme pour les téléspectateurs.»

Rôle fondamental de l’UIT

NHK a également pleinement mesuré l’importance de la coopération internationale pour la mise au point de la TVHD. «Dès le début de notre projet, nous voulions établir une norme mondiale de TVHD unique. C’est pourquoi en 1972, le Japon a proposé au CCIR (Comité consultatif international des radiocommunications, prédécesseur du Secteur des radiocommunications de l’UIT, à savoir l’UIT–R) un nouveau programme d’études sur la télévision à haute définition. Avec l’adoption de ce nouveau programme en 1974, le CCIR a amorcé l’étude de la TVHD», a précisé M. Nishida.

Ce n’est qu’après le lancement des techniques numériques et plus de 20 ans d’études constantes qu’il a été possible, en 1998, d’approuver à l’unanimité la Recommandation UIT–R BT.709 dans sa version actuelle. Chacun s’accorde aujourd’hui à reconnaître que ce texte est l’aboutissement de travaux remarquables de l’UIT, puisqu’il décrit une norme mondiale unique pour la production et l’échange de programmes de TVHD, reposant sur une structure d’échantillonnage d’image de 1920x1080 pixels plus connue aujourd’hui sous la dénomination de format d’image commun (Common Image Format — CIF).

Mark Krivocheev, Président honoraire de la Commission d’études 6 de l’UIT–R (services de radiodiffusion) et ancien président de la Commission d’études 11 (télévision) a présenté une vue d’ensemble des travaux qui ont conduit à ce succès, en expliquant que les études menées par l’UIT–R dans le domaine de la TVHD ont représenté «une approche véritablement mondiale, qui est allée de pair avec l’harmonisation nécessaire et a jeté les bases, à l’échelle mondiale, de la mise en œuvre et du développement de la TVHD».

 


UIT/J.M. Ferré

 

Le Directeur du BR, Valery Timofeev, tient la plaque remise par la BBC, CBS, NHK, l’UER, l’IAB, DTV, Rede Globo et Sony «au secteur des radiocommunications de l’Union internationale des télécommunications, (UIT–R) (ex–CCIR), à l’occasion du 25e anniversaire de la mise en œuvre de la télévision à haute définition en Europe, en reconnaissance des travaux menés par l’UIT–R en vue d’établir la Recommandation UIT–R  BT.709, qui constitue la norme mondiale unique pour la production et l’échange international de programmes de télévision à haute définition. Grâce à cette Recommandation, les techniques de télévision à haute définition ont connu un essor et un succès remarquables dans le monde entier».

Dans l’immédiat et à terme

Valery Timofeev, Directeur du Bureau des radiocommunications de l’UIT, a mis l’accent sur les «réalisations remarquables à mettre à l’actif de l’UIT–R». Il a fait observer que, bien que la Recommandation BT.709 soit la principale Recommandation UIT–R qui sous-tende la TVHD, «il y a lieu de noter que bon nombre de recommandations et de rapports ont été établis à l’appui de ce texte», et a cité en particulier la Recommandation UIT–R BT.601. Cette Recommandation, qui est devenue l’élément de base des systèmes de télévision numérique et dont on célèbre également cette année le 25e anniversaire, est toujours valable aujourd’hui», a déclaré M. Timofeev (voir l’article paru dans le numéro d’avril 2007 des Nouvelles de l’UIT).

Selon Lieven Vermaele, Directeur technique de l’UER, «la Recommandation 709 (et les Recommandations qui ont suivi) constitue l’une des réalisations les plus importantes de l’UIT», à laquelle le Comité technique de l’UER est fier d’avoir apporté son concours. Il a expliqué comment son collègue, David Wood, avait été chargé d’assurer la présidence du Groupe de travail 11A de l’UIT, qui a étudié la «question épineuse» de la TVHD. «Vous savez sans doute qu’un grand pas en avant a été fait lorsque David a été en mesure d’amener son Groupe de travail à trouver enfin un accord sur une Recommandation bien conçue sur la TVHD, à savoir la Recommandation 709-3», avec l’aide précieuse de Junji Kumada, son ami de NHK, a déclaré M. Vermaele.

M. Vermaele a indiqué que la TVHD «dessine les contours de la télévision de demain», en précisant que la première offre de TVHD en Suisse serait lancée en décembre 2007, «rejoignant ainsi plus de 30 canaux de TVHD aujourd’hui disponibles depuis les satellites pointant vers l’Europe».

Andy Quested, de la BBC (British Broadcasting Corporation), est convenu que la radiodiffusion à haute définition connaissait un essor très rapide. «D’ici à la mi-2008, plus d’une vingtaine de pays européens devraient être dotés d’un service de TVHD et on prévoit qu’en 2010, l’Europe comptera plus de 120 canaux HD, a-t-il noté.

M. Quested a donné un aperçu des questions liées à la diffusion de la TVHD pour le grand public. La BBC est absolument convaincue que «la TVHD devrait être mise à la disposition de tous et que les radiodiffuseurs du service public devraient proposer des programmes en clair, sans qu’il soit nécessaire de souscrire un abonnement», a-t-il fait valoir, estimant que tel était le modèle du futur. «Il est primordial que la TVHD soit gratuite dans l’Europe tout entière et, par conséquent, dans le reste du monde.»

Pour Joseph A. Flaherty, Premier Vice-Président de Technologies de CBS Broadcasting Inc. (Etats-Unis), qui était présent lors de la démonstration effectuée en Irlande il y a 25 ans, il est nécessaire de convenir d’un projet d’avenir pour poser des bases solides. Grâce à la TVHD, la radiodiffusion a atteint un niveau de qualité inégalé et «la marche inexorable des technologies de télévision se poursuit dans l’intérêt des peuples du monde entier, contribuant ainsi à réduire encore la fracture numérique et à offrir un échange international de programmes de très haute qualité.

Le Secrétaire général de l’UIT, Hamadoun I. Touré, a également pris note des possibilités de tirer parti des «dividendes du numérique» qui découlent du passage des systèmes analogiques aux systèmes numériques. «Les progrès réalisés en matière de radiodiffusion numérique constituent un facteur clé pour la réduction de la fracture numérique», a-t-il déclaré, étant donné que les techniques permettent de fournir un grand nombre de services d’information et de communication.

 

 

Début de page - Commentaires - Contactez-nous - Droits d'auteur © UIT 2014 Tous droits réservés
Contact pour cette page : Unité de la Communication institutionnelle
Date de création : 2014-09-22